4ème groupe international de tabac, Imperial Tobacco offre aux jeunes talents l’opportunité de créer, d’innover, de relever des challenges sans cesse renouvelés et de faire des parcours internationaux passionnants à l’instar de ceux de Laurent Chabanne, Arts et Métiers ParisTech 89, Operations Director Africa & Middle East et de Xavier Durroux, Sciences Po 87, General Manager North and Central Africa.

 

 

Laurent Chabanne, Arts et Métiers ParisTech 89, Operations Director Africa & Middle East

Laurent Chabanne, Arts et Métiers ParisTech 89, Operations Director Africa & Middle East

Un portefeuille complet et polyvalent de marques et de produits
Avec un chiffre d’affaires de 28.5 milliards de livres, 38 000 employés, une présence dans 130 pays, plus de 308 milliards de cigarettes, Imperial Tobacco group (ITG) est le 4ème groupe international de tabac. ITG fabrique et commercialise un portefeuille complet de marques (notamment Davidoff, Gauloises, JPS) et de produits (cigarettes, tabacs à rouler, cigares, papiers et tubes, snus). N°1 des cigares premium, n°2 mondial du papier à rouler les cigarettes, ce groupe international, d’origine anglaise, couvre la totalité des continents, avec une présence forte en Europe, aux Etats-Unis, en Afrique, au Moyen Orient et dans quelques pays d’Asie. ITG s’est développé par croissance externe à partir des années 2000, faisant entre autre, l’acquisition de Reemtsma en 2002 et d’Altadis en 2008. Complètement réorienté, le groupe mise aujourd’hui sur la croissance organique et sur son portefeuille de marques à travers une meilleure connaissance du consommateur, un rééquilibrage des fonctions commerciales et marketing, des extensions de gammes, le lancement de nouveaux produits. Conscient de sa responsabilité d’industriel, ITG se doit d’être exemplaire dans tous les domaines. « Nous sommes égalementimpliqués en amont de la filière : nous soutenons les planteurs de tabac et développons même des formations dans certains pays pour offrir des débouchés aux populations locales. En Afrique, nous sommes l’un des principaux acteurs industriels, nous avons un poids significatif en termes de recrutement, de formation, et notre objectif est de faire le plus possible appel aux forces vives locales. »

 

 

Xavier Duroux, Sciences Po 87, General Manager North and Central Africa

Xavier Duroux, Sciences Po 87, General Manager North and Central Africa

Qu’est-ce qui vous a attiré dans le secteur du tabac ? Quelles ont été les grandes étapes de vos carrières respectives ?
Laurent Chabanne : c’est un peu le fruit du hasard. Attiré par la mécanique, j’ai découvert chez Altadis un monde extraordinaire pour un ingénieur, que je ne soupçonnais pas. Nos procedés industriels – à la fois très agricoles du fait de la matière première et de haute technologie du fait des équipements – nous permettent de fabriquer plus de 16 000 cigarettes par minute. J’ai commencé en R & D, j’ai très vite été attiré par l’aspect relations humaines – très développé aux Arts & Métiers – la gestion des équipes, des organisations et je suis devenu directeur d’usine. Après m’être occupé de projets internationaux pendant un an au siège, j’ai été expatrié au Maroc en 2006 pour prendre en charge les affaires industrielles et la tabaculture et optimiser les organisations. En 2011 j’ai pris la responsabilité de la direction des opérations pour l’Asie et le Pacifique et en 2012, la direction des opérations pour l’Afrique et le Moyen Orient.
Xavier Durroux : j’ai commencé ma carrière en tant que VIE chez Coralma, une joint venture entre le groupe Bolloré et Seita, qui par la suite a été racheté par Imperial Tobacco. Je voulais faire un VIE dans un pays exotique, on m’a proposé le Tchad, c’est ainsi que je suis entré dans le secteur du tabac. Deux ans plus tard, j’ai rejoint le marketing et en 97, je suis partiau Vietnam où j’ai passé 7 ans. Je suis revenu en 2003 pour prendre la direction commerciale de l’Afrique et en 2011 on m’a proposé de prendre la direction générale de l’Afrique du nord et l’Afrique centrale.

 

 

I can, I own, I am, We surprise, I engage, We enjoy. Ma préférée est
« I am », qui identifie la possibilité pour chacun d’être soit même. Imperial Tobacco est un groupe très informel, convivial où règne un bon état

Quelles sont vos missions et responsabilités actuelles ? Les aspects de vos fonctions qui vous passionnent le plus ?
LC : Basé à Paris, je pilote 12 usines de cigarettes, 2 unités de battage, 2 imprimeries et coordonne les activités de tabaculture du Maroc et de Madagascar. J’interviens dans 12 pays, manage environ 2 000 personnes. Ce qui me passionne c’est la pluralité des individus, des cultures. Nous sommes dans une des regions où il y a le plus grand nombre d’usines, et nous y produisons 34 milliards de cigarettes. C’est un vrai challenge de mettre en musique toutes ces unités de fabrication selon les mêmes standards, un vrai travail de chef orchestre qui nécessite de savoir s’adapter aux pays, communiquer avec les gens, établir la confiance avec les managers locaux, tout en respectant les critères de qualité du groupe.
XD : nous sommes organisés en clusters, avec un fonctionnement matriciel. En tant que directeur général d’une zone, je suis responsable de la partie commerciale, de la finance, et de la gestion de nos relations avecles autorités locales. Les pays de ma zone sont des marchés encore jeunes, extrêmementdynamiques, qui évoluent rapidement, il y a tout à construire. Ce qui est passionnant, c’est ce pouvoir de création, la possibilité de voir immédiatement l’impact de ses actions. Mon job est plus un job de business développement que de gestion. Je ne me suisjamais ennuyé dans le Groupe qui offre une extraordinaire variété de métiers, de parcours, et qui donne des opportunités de rebondir, de relever de nouveaux challenges, de faire carrière, à condition d’être mobile.

 

Daniele Scherma, vous êtes Directeur Ressources Humaines Afrique et Moyen Orient pour le Département Sales & Marketing d’Imperial Tobacco Limited France). Quels sont les postes d’entrée dans le groupe ? Comment accompagnez-vous les collaborateurs dans leur développement ?
Nous recherchons avant tout des talents, des têtes bien faites, qui ont une ouverture internationale, qui ont envie de bouger, qui en veulent. Nous avons une prédilection pour les profils avec 2 à 5 ans d’expérience. Pour l’Afrique, nous souhaitons recruter des jeunes africains qui ont fait leurs études en France et qui ont envie de retourner dans leur pays. Les jeunes recrues vont se frotter au terrain avant de prendre des responsabilités. Les VIE constituent un très bon système de recrutement que nous souhaitons mettre en place en 2013. Par ailleurs, chaque année, le Groupe sélectionne une vingtaine de candidats issus des meilleures universités européennes pour suivre pendant deux ans l’« Imperial Tobacco Graduate Program » en passant par le manufacturing, les ventes et le marketing dans deux régions du monde. Objectif, leur donner une vision assez complète de la société avant de les affecter à un poste dans le groupe. C’est une opportunité extraordinaire pour les jeunes. Il n’y a pas de carrière prédéterminée. Nous accompagnons les personnes grâce à une formation adaptée à chacun, nous les fidélisons et leur offrons un environnement de travail humain où ilspeuvent créer et innover, dans un groupe qui continue de grandir, dans un contexte de culture du résultat.

 

Autour de quelles valeurs fédérez-vous vos collaborateurs ?
DS : plus que des valeurs, ce sont des attitudes, des comportements que nos salariés expriment dans leur vie quotidienne (« I can, I own, I am, We surprise, I engage, We enjoy »). Nous sommes en train de créer un contexte pour permettre à chacun d’exceller dans un certain nombre de ces attitudes. Ma préférée est « I am », qui identifie la possibilité pour chacun d’être soit même. Imperial Tobacco est un groupe très informel, convivial où règne un bon état d’esprit.

 

Un message aux jeunes Gadzarts ?
On les attend, je les engage à rejoindre un monde qu’ils ne soupçonnent pas, dans le sens positif du terme, où ils vont pouvoir conjuguer passion pour la technologie et aventure humaine.

 

A.M.O.

 

Contacts :
laurent.chabanne@ame.imptob.com
xavier.durroux@ame.imptob.com
daniele.scherma@ame.imptob.com