Acteur majeur de la transition énergétique et numérique des territoires, SPIE CityNetworks offre aux jeunes diplômés le terrain de jeu idéal pour construire une société plus responsable. Découvrez la ville du futur avec Stéphane Rouillé (Polytech Nantes 94), Directeur Opérationnel SPIE CityNetworks Ouest-Centre.

 

 

(c) SPIE

Travailler pour SPIE CityNetworks, c’est être acteur d’un monde plus connecté. « Cette filiale du groupe SPIE déploie ainsi les infrastructures numériques, telles que la 4G, demain la 5G, mais aussi le réseau FTTH de fibre optique en France. » Le groupe gère également certains grands systèmes techniques des territoires tels que l’éclairage public ou la vidéo protection, et se positionne sur les smart cities. « Ce concept correspond d’ailleurs plus à une dynamique d’innovation collective territorialisée à laquelle SPIE CityNetworks est partie prenante dans les territoires. » Autre exemple d’innovation développée par SPIE CityNetworks : le parking intelligent. « Grâce à ce dispositif, les collectivités peuvent fluidifier la circulation dans les villes en ayant une vue plus précise des places disponibles dans leurs parkings, mais aussi  de leur taux d’occupation. Cela fait partie des systèmes que nous mettons en place pour faciliter le quotidien des usagers. » Et grâce à son implication en matière d’innovation, le groupe s’impose comme LE lieu idéal pour les passionnés de technique. « Rejoindre SPIE CityNetworks, c’est aussi travailler avec d’autres filiales du groupe expertes de la gestion de données, essentielle dans le déploiement de nos solutions de smart city. »

Des envies d’ailleurs ?

Vous voulez créer le monde de demain tout en vous confrontant à d’autres cultures ? Chez SPIE CityNetworks, c’est possible ! Fort de sa présence en Europe et à l’étranger, le groupe SPIE offre de nombreuses opportunités. « Je recommande aux jeunes diplômés de réaliser des expériences à l’international. J’ai moi-même passé 4 ans d’une grande richesse au sein d’une entité de SPIE [Maison-mère de SPIE CityNetworks, NDLR] au Maroc. Ce fut une belle aventure humaine et une grande expérience sur le plan du management interculturel. »

À la recherche d’incroyables talents

Au-delà de l’aspect international, SPIE CityNetworks attache beaucoup d’importance à la formation. Avec près de 170 apprentis aujourd’hui, la filiale mise sur les nouvelles générations pour constituer un vivier de talents dynamiques. L’objectif ? Accompagner et intégrer les futurs techniciens, ingénieurs et managers dès leur plus jeune âge. SPIE CityNetworks participe aux conseils de perfectionnement des filières Génie électrique et Télécommunications de Polytech Nantes. L’ambition du groupe ? S’assurer que les cursus de l’école d’ingénieurs correspondent aux besoins des entreprises. Intéressés par les défis passionnants qu’offre cette entreprise innovante ? SPIE CityNetworks recherche avant tous des jeunes diplômés guidés par l’envie de travailler en équipe et en mode projet. Autre notion importante pour Stéphane Rouillé : « le sens du service, la clé pour rester compétitif. »

Pourquoi choisiriez-vous SPIE CityNetworks pour débuter votre carrière ? « Aujourd’hui, les nouvelles générations cherchent du sens dans leur travail. Nous avons la chance d’évoluer sur un terrain de jeu exceptionnel, celui de la transition énergétique et numérique, une préoccupation majeure de notre société ! »

Polytech Nantes, la meilleure école pour se former aux problématiques du nouveau monde ? « C’est un établissement qui va au-delà des aspects scientifiques et techniques. Il y a une volonté affirmée d’adapter les cursus pour s’ouvrir à d’autres dimensions comme le management, la gestion de projet, mais aussi les enjeux de développement durable. »

Chiffres clés  : 3 900 collaborateurs / 160 implantations en France / + de 1 000 clients

 

Contact : stephane.rouille@spie.com

 

Optez pour un engagement Total

Manoelle Lepoutre nous parle de son engagement pour Total en tant que Senior Vice President Civil Society Engagement.

Rencontre avec Karine Aubry, coach en entreprise

« Le problème aujourd’hui est que l’on essaie d’appliquer une norme figée sur une situation vivante »

Le directeur des affaires publiques redonne ses lettres de noblesse au lobbying

Directeur des affaires publiques : nous faisons le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

Directeur de business unit : un entrepreneur, un futur DG

Directeur de Business Unit (BU) des compétences dures au soft skills, le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

SNCF : un tremplin d’avenir en France comme à l’international

La SCNF est une entreprise innovante et internationale, qui devient une société anonyme. Une formidable opportunité pour David Sitruk‎, son directeur financier.

Directeur de la R&D : de la science dure au soft power

Directeur R&D (Recherche et Développement) des compétences dures au soft skills, le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

AstraZeneca : les talents du big data, les nouveaux métiers de la pharma !

« Le groupe pharmaceutique AstraZeneca vous promet une carrière et une mobilité gagnantes », assure Gabriel Thabut, Directeur Médical.

Chez L’Oréal, la beauté est une aventure scientifique

Laurent Gilbert, Directeur de l’Innovation durable chez L’Oréal, invite les profils scientifiques à rejoindre le leader du groupe cosmétique pour inventer son futur et continuer l’aventure !

Directeur de l’innovation, nouvelle colonne vertébrale de l’entreprise

Directeur de l’innovation : des compétences dures au soft skills, le point sur les qualités essentielles pour exercer ce métier qui a le vent en poupe

Banque Populaire Rives de Paris : entreprendre plus ensemble !

Accompagner les entreprises de son territoire comme véritable partenaire stratégique de long terme, telle est la mission que Denis Couderchet, Directeur Corporate Finance de la Banque Populaire Rives de Paris, partage avec les Millennials de son équipe.