Rencontre avec Florence Legros, directrice d’ICN Business School depuis septembre 2015. Elle vient d’engager son plan stratégique « Elan 2020 » et déménage au printemps 2017 sur le campus de l’Alliance Artem (ICN, Mines Nancy, Ecole nationale supérieure d’art et de design de Nancy). Egalement déléguée générale d’Artem, elle entend donner plus de visibilité au concept initié en 1999. – Par Ariane Despierres-Féry

 

Dans quel esprit avez-vous établi « Elan 2020 » ?

Notre école a réellement une âme, un esprit d’équipe, humain et éthique. Je souhaite la développer en accord avec nos valeurs fondamentales. Nous avons intégré le top 15 des business schools en France. L’objectif est désormais le top 10 ! Ceci en misant sur la qualité académique et de la recherche (recrutement de 3 enseignants-chercheurs par an) ; et en maintenant les effectifs de nos promotions afin de favoriser la proximité et un accompagnement personnalisé de nos étudiants.

Qu’en est-il de l’international ?

Nos implantations sont un grand atout à valoriser. Notre campus de Nuremberg fonctionne bien, nos accords universitaires à Chengdu et Shanghai se développent, et notre collaboration avec Sup de Co Dakar est très active. Notre Bachelor s’avère très international dans ses recrutements. Enfin, notre situation à Nancy et Metz a un effet positif sur le placement de nos diplômés au Luxembourg (400 y exercent dans des banques).

« Artem, charnière de la stratégie de différenciation d’ICN Business school »

 

Vous revendiquez un concept au-delà de la pédagogie pour Artem, pourquoi ?

L’Alliance Artem (Art, Technologie, Management) est fondée sur le concept d’hybridation des savoirs, de croisement des domaines d’expertise. L’objectif est de susciter l‘émergence d’idées nouvelles en activant les leviers de la transdisciplinarité, en mariant les profils, points de vue et compétences. Dans ce cadre, nos élèves réalisent des projets réels confiés par des entreprises, nous montons des conférences et des cours communs. Nous préparons un parcours Artem de 92 heures par an entre la L1 et le M2. Il débouchera sur une certification. Le mariage des savoirs et des profils est un facteur de compétitivité pour les 45 entreprises partenaires d’Artem, et demain celles qu’intègreront nos étudiants. Je souhaite intensifier notre communication pour montrer et faire savoir ce que nous accomplissons au travers de ce concept unique.

Vous commencez aussi à mobilier des établissements dans le monde qui ont des dispositifs similaires à Artem. Dans quel but ?

Mon objectif est de créer un Club international d’établissements engagés dans ce type d’alliance et pédagogie. Outre Artem, le Club comprend déjà : Aalto à Helsinki, Bocconi à Milan, Francisco Marroquin à Guatemala, Concordia à Montréal.

 

D’autres projets ?

Pour le symbole, j’aimerai installer un écran dans la cafétéria du nouveau campus, relié aux autres membres du club, de manière à créer un lien permanent et convivial. Un autre projet concerne l’accueil de stagiaires par trinômes Artem dans les entreprises.

Femme et dirigeante

Pour Florence Legros, être femme et dirigeante de business school n’est plus un sujet. « J’ai senti quelques réticences au moment de ma nomination. J’étais la première femme à la tête d’ICN. Mais depuis, ce n’est ni un sujet en interne, ni vis-à-vis de nos partenaires économiques, ni de la CCI. » Pour la directrice, la posture féminine qui consiste « à se focaliser sur l’objectif, sur ce qui fonctionne, plus que sur la conquête du pouvoir, facilite le management et promeut des relations saines. » Elle raconte également qu’à ses débuts à la Caisse des dépôts, des promotions lui ont échappé car « je n’osais pas assez me mettre en avant. Plus on monte dans la hiérarchie, plus il faut être combattif ! » Un message pour les étudiantes de la business school…

 

Les élèves d’ICN lorrainisés et artémisés !
Etudier en Lorraine et au sein d’Artem a un impact sur les diplômés d’ICN. Ils développent des qualités appréciées et reconnues des recruteurs :
Grande capacité de travail
Sérieux
Ethique
Gentillesse
Capacité à apporter une réelle contribution
Ouverture d’esprit
Travail en équipe
Créativité et innovation
Souplesse
Capacité de remise en cause

 

Découvrez la vie deux étudiants (campus de Nancy et campus de Metz) et d’un professeur d’ICN Business School

Ma vie d’étudiant à ICN Business School

Ma vie de prof à ICN Business School