À l’occasion de l’inauguration des nouveaux locaux de l’IAE Paris-Sorbonne Business School, son directeur a annoncé le plan stratégique pour les trois prochaines années. Avec le renforcement de la relation avec l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’ouverture à ESCP Europe et Paris 2 Panthéon-Assas, Éric Lamarque vise le rayonnement international.

 

Un renforcement de la relation avec Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Mise en marche par le prédécesseur d’Éric Lamarque, cette alliance entre les deux institutions se renforce avec la création de cursus communs. « Nos nouveaux programmes communs sont en cours création, et nous ambitionnons de mener notre développement international en concertation. Nous prévoyons également de créer un comité de pilotage informel qui se réunira régulièrement pour faire évoluer cette offre de formation et trouver d’autres pistes de développements communs. »

 

Les deux établissements misent sur la forte complémentarité de leurs cursus académiques. « Tous les programmes de l’IAE Paris sont déclinés en formation continue et en formation par apprentissage. L’École de Management de la Sorbonne (EMS) propose des licences contrairement à nous. Nous jouons la complémentarité totale. Je revendique la coexistence de ces deux structures qui se coordonnent très bien. »

 

Un nouveau label pour l’IAE Paris

Cette collaboration entre l’IAE Paris et la Sorbonne passe également par le dépôt d’un label Sorbonne Management. « À l’international, le nom Sorbonne est très porteur. Nous n’avons donc pas besoin d’accréditations de type AACSB ou EQUIS. Pour avoir ces accréditations, il faut standardiser les cursus et nous souhaitons garder notre singularité qui passe par un taux important (80 %) de formations continues. C’est également pour cette raison que notre nom évolue en IAE Paris-Sorbonne Business School ».

 

Logo IAE Paris-Sorbonne Business School

Logo IAE Paris-Sorbonne Business School © IAE Paris

 

Un pôle de recherche commun avec Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Eric Lamarque souhaite que l’alliance entre Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’IAE Paris se décline également dans le domaine de la recherche. « Nous sommes en train de créer un GIS [groupement d’intérêt scientifique, ndlr] pour rassembler Gregor, le laboratoire de l’IAE Paris, et Prism, le laboratoire de l’EMS. Cette association permettra de répondre ensemble à des appels d’offres de projets de recherche. Depuis 3 ans déjà, tous nos séminaires de recherche sont réalisés en commun. Nous allons consolider ce travail avec le GIS qui devrait être opérationnel d’ici juin. »

 

Un rapprochement avec ESCP Europe et Paris 2 Panthéon-Assas

Pour Eric Lamarque, l’objectif à la fin de son mandat est de réussir à créer, dans Paris, un pôle public d’enseignement et de recherche en Gestion-Management de portée internationale. Pour remplir pleinement cet objectif, en toute concertation avec Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’école se rapproche de Panthéon-Assas et de ESCP Europe : « des discussions sont déjà engagées avec ces deux établissements. Ce pôle serait un des plus gros centres de recherche européens dans son domaine. »

 

ESCP Europe fait déjà partie de l’école doctorale de Paris 1 Panthéon-Sorbonne : « nous animons déjà deux workshops de recherche ensemble et nous sommes sur un projet commun d’université européenne au Vietnam ».

 

L’IAE Paris se tourne vers le rassemblement, le collaboratif et la cohésion, comme l’évoquait déjà Éric Lamarque dans son entretien avec nous :

A L’IAE DE PARIS, ON JOUE COLLECTIF !