Les IAE sont des institutions uniques dans le paysage français. Ecoles universitaires en management, elles marient pour le bénéfice de leurs étudiants et diplômés, les points forts de l’université et des écoles. Entretien avec Jérôme Rive, président du réseau et directeur de l’IAE de Lyon.

 

Jérôme Rive, président du réseau des IAE et directeur de l’IAE de Lyon.

Jérôme Rive, président du réseau des IAE et directeur de l’IAE de Lyon.

Quelle est la vocation du réseau des IAE ?
Il est une force d’affirmation d’un modèle particulier dans l’université et l’éducation au management et au business. Etre en réseau nous permet de le faire connaître en France et d’agir de manière concertée à l’international. Il est un levier de progrès via l’échange de nos bonnes pratiques, et de performance par la mutualisation. Le réseau partage aussi des valeurs d’enseignement supérieur public avec une notion d’ascenseur social.

 

Les IAE affichent aussi une diversité ?
Elle est un élément de notre richesse et de notre force. Les IAE sont divers par leurs tailles, leurs développements en formation continue, initiale, en alternance ; leurs offres de diplômes ; l’exploitation de champs d’expertise selon les régions (le vin à Bordeaux et Dijon, la pharmacie à Lyon…).

 

« Les IAE proposent
au marché des jeunes dotés d’une expérience professionnelle
alliant compétences professionnelles
avec capacité de prise de recul. »

Quels sont les atouts du réseau pour les étudiants ?
Le test d’entrée, Score IAE Message, est commun aux IAE.
www.iae-message.fr
Nous sommes en train de systématiser une mobilité jusqu’ici
informelle, des étudiants entre IAE au fil de leur cursus. A noter, multiplication des doubles cursus au sein des universités des IAE.

 

Quelle est la plus grande qualité d’un diplômé d’IAE ?
Il allie compétences professionnelles avec capacité de prise de recul. Etre une école dans l’université permet de former des jeunes dotés d’une expérience professionnelle par le biais de stages et de l’alternance ; d’apporter de la technique et de la hauteur de vue. Nos diplômés peuvent travailler sur des problématiques opérationnelles comme stratégiques.

 

Un 32e IAE est né !
Le réseau des IAE a accueilli l’Institut de Gestion de l’Université de La Rochelle en juin.
Réseau des IA E 40 000 étudiants – 800 diplômes de gestion des entreprises et organisations publiques et privées (licence, master, doctorat, MBA) – 32 laboratoires et équipes de recherche dont 9 UMR CNRS – Partenariats avec 80 pays où étudient 1 300 étudiants français – 3 000 étudiants étrangers par an – 27 000 étudiants en master.
www.reseau-iae.org

 

3 questions à Simon Gohier
Élève en M1 de marketing à l’IAE de Rennes, lauréat avec son équipe du concours vidéo du réseau sur le thème : ‘‘ Je fais l’IAE…’’ http://www.youtube.com/watch?v=7aZfqiZ20Qs

Pourquoi avez-vous voulu promouvoir le modèle IA E ?
Notre équipe a été motivée par le défi ; mais surtout l’envie de faire la promotion d’un modèle dans lequel nous nous sentons bien, qui nous fait évoluer dans un parcours, qui nous accompagne, et que nous avons choisi.
Que raconte votre vidéo ?
Elle met en scène un cadre diplômé d’IAE sollicité pour animer une simulation d’entretien avec des étudiants. A cette occasion,il se remémore ce que sa formation lui a apporté qui sont les marqueurs du modèle des IAE : l’intégration, le premier entretien, l’année de césure au Japon, sa victoire lors de la Coupe de France des IAE. Faire partie d’un réseau confère une bonne notoriété auprès des employeurs.
Qu’est-ce qui vous plait dans votre IAE ?
J’ai voulais suivre une formation en management de haut niveau. Les frais de scolarité pratiqués par les IAE, la rende accessible, c’est une valeur dans laquelle je me retrouve. L’IAE de Rennes a bientôt 60 ans, son réseau d’anciens est important, il a tissé des liens historiques et de proximité avec les entreprises. Il est l’un des plus dynamiques pour la vie associative. L’an dernier j’ai participé à l’organisation du forum entreprises et je suis maintenant président du Gala. L’IAE offre la possibilité d’être acteurs de projets et de SES projets !

 

A. D-F