Signataire depuis 2004 d’un accord d’entreprise sur l’insertion des personnes en situation de handicap, HSBC France est mobilisée sur tous les fronts. Les précisions de François Guerder, chargé de mission Handicap, et de Valérie Glory, Responsable Emplois- Diversité.

François Guerder, chargé de mission Handicap HSBC France

Favoriser les recrutements, accompagner les salariés que touchent une maladie invalidante ou un accident de la vie, développer le recours aux entreprises du secteur protégé et sensibiliser au handicap les 10 000 collaborateurs de HSBC France sont les grands axes qui mobilisent la Mission Handicap animée, à temps plein, par François Guerder. Rattaché à la DRH, c’est en synergie avec son pôle Emplois- Diversité, dont est responsable Valérie Glory, qu’il s’investit au quotidien : « L’ouverture et la diversité, relève cette dernière, sont des valeurs fortes de notre groupe, présent dans 84 pays, et qui sont reconnues par les candidats que nous recevons. Sur l’emploi, pour continuer d’avancer, il nous faut être des facilitateurs et des relais auprès de nos managers, seuls décisionnaires de leurs recrutements. Ceux-ci doivent avoir à l’esprit la démarche de l’entreprise et qu’il est de leur responsabilité, à la fois de managers et de citoyens, de contribuer à ce que cette politique volontariste porte ses fruits. »

Des progrès sur le volet du handicap, les deux accords d’entreprise internes triennaux déjà signés par la banque en ont amené sur tous les plans. Alors qu’un troisième accord est en préparation, l’emploi et la formation continuent de tenir une place de choix dans les ambitions portées par la Mission handicap de HSBC France : « Sur notre dernier accord, rappelle François Guerder, nous avons atteint nos objectifs en validant 10 personnes en CDI et 10 autres en CDD. » Devant s’adapter à la pénurie de diplômés en situation de handicap formés à Bac + 2 et plus, la banque participe au programme HandiFormaBanques. Elle est aussi partenaire de nombreuses associations spécialisées sur le recrutement telles que l’APAJH, Cap Emploi, Hanploi.com, Tremplin ou Handiforces. Très attentive aux programmes des universités et des grandes écoles, elle entend aussi mieux repérer sur leurs campus des étudiants, qu’elle accompagne dans leur formation par la voie, notamment de stages et de contrats en alternance : « Nos critères de recrutement sont basés uniquement sur les compétences et notre ambition, souligne François Guerder, est de faire progresser le nombre des stagiaires que nous accueillons en formation pour l’ensemble de nos Métiers, qu’il s’agisse de ceux de la banque de réseau, d’investissement et de marchés, de gestion d’actifs ou de nos fonctions centrales et supports. »

 

« Nous sommes en train de mener un projet qui permettra à 7 de nos collaborateurs sourds et malentendants de pouvoir communiquer par téléphone. Dans le cadre de l’appel d’offre que nous avons lancé auprès de plusieurs sociétés, j’ai demandé à deux d’entre eux de m’accompagner pour tester un système : les voir téléphoner pour la première fois a été pour tous une immense joie ! »

Des initiatives portées par une volonté sans faille
Le recours aux entreprises du secteur protégé est également une de ses priorités. En collaboration avec la direction des Achats, le recyclage des ordinateurs en fin de vie est confié à une ESAT. La Mission handicap développe aussi les prestations qui sont confiées à d’autres entreprises employant des travailleurs handicapés dans des domaines aussi variés que le jardinage, l’impression ou la restauration. En interne, outre ses actions de sensibilisation au handicap, elle soutient, par des initiatives aussi originales que généreuses ses équipes : « L’an dernier, précise François Guerder, nous avons initié la campagne CESU HANDICAP permettant à nos collaborateurs, qu’ils soient concernés par le handicap ou qu’il touche un membre de leur famille, de bénéficier de chèques emploi service universels totalement financés par l’ entreprise. Nous participons également pour nos salariés parents d’un enfant handicapé à la souscription d’une rente-survie et finançons ce qui peut favoriser leur mobilité : fauteuils, prothèses, adaptation du véhicule… » Accompagnant, avec l’appui d’un ergonome, l’aménagement des postes de travail et prenant en charge les appareillages nécessaires à la personne, la Mission Handicap ne se pose aucune limite : « Notre objectif numéro un est de conserver nos collaborateurs et d’en recruter de nouveaux, insiste Valérie Glory. Pour cela, nous avons la volonté, par la pédagogie et par des résultats concrets, de montrer à chacun dans l’entreprise que tout est possible ! »

CG

Contact : francois.guerder@hsbc.fr, valerie.glory@hsbc.fr