La division Software du géant de l’informatique poursuit sa course en avant technologique en étoffant ses prestations par de nouvelles applications dédiées à la sécurité. Une stratégie qui place cette business unit parmi les leaders du secteur. Rencontre avec son Directeur, Bruno Buffenoir (ESG Paris 90, et INSEAD Young Manager Program 2001).

 

Bruno Buffenoir

Bruno Buffenoir

D’importants investissementspour la sécurité
Après les rachats par HP de grandes sociétés technologiques comme EDS, Mercury Interactive ou encore Peregrine, l’année 2010 a été marquée par la poursuite de cette politique ambitieuse de croissance externe. En quelques mois, le leader mondial de l’informatique a fait l’acquisition stratégique d’entreprises spécialisées dans les solutions et logiciels dédiés à la sécurité. Ainsi, grâce aux rachats de Fortify Software (gestion des intrusions), TippingPoint et d’ArcSight (gestion des événements de sécurité), HP Software France voit son portefeuille s’enrichir de nouveaux produits dont les applications apporteront une vraie valeur ajoutée à sa propre solution phare BTO (Business Technology Optimization). « Toutes ces nouvelles offres vont être agrégées et intégrées dès 2012 dans notre solution BTO qui répondra alors parfaitement aux évolutions attendues par nos clients, relatives à la sécurité », confirme Bruno Buffenoir. En tant que directeur France de HP Software et Solutions, Bruno Buffenoir doit être justement très attentif aux besoins des clients et faire en sorte que sa division soit agile, flexible et proactive. C’est pourquoi notamment HP Software mène déjà de nombreuses expérimentations en matière de cloud computing auprès d’entreprises clientes, afin d’en être un acteur incontournable lorsque ce marché encore un peu timide décollera pleinement.

 

Nous voulons développer l’intrapreneurship

HP Software France veut développer « l’intrapreneurship »
Un des atouts majeurs de HP Software France réside dans son mode de fonctionnement. « Nous avons la force d’un grand groupe mondial et l’agilité d’une petite structure », résume Bruno Buffenoir. La division logiciels fonctionne en effet comme une business unit avec une pleine autonomie commerciale, stratégique et managériale. Aujourd’hui, un des nouveaux défis internes consiste à développer ‘‘l’intrapreneuriat’’ afin que « chacun soit responsable de son périmètre et de la façon de le développer », précise-t-il. « On essaie de développer la créativité, d’inciter les collaborateurs à sortir du cadre pour devenir de vraies forces d’innovation ». Un management dynamique et collaboratif où les jeunes diplômés ont toute leur place insiste Bruno Buffenoir. « Nous voulons créer des fonctions qui fassent sens dans notre organisation. Notre métier repose sur des concepts complexes à manipuler, en face de clients exigeants, au top niveau technologique. Les jeunes diplômés peuvent y être d’excellents supports pour faire par exemple l’interface entre les commerciaux et le back-office. Ce que nous recherchons, ce sont des personnes dont la valeur ajoutée personnelle vienne compléter l’empreinte de HP ».

 

En quoi l’Inse ad fut-elle fondatrice dans votre trajectoire professionnelle ?
« Le Young Manager Program de l’Insead ans d’expérience professionnelle, donc la façon d’aborder les problématiques d’entreprise et les études de cas est tout à fait différente. On m’y a aussi donné les outils pour gérer des revenus et des ressources, tout ce qui me sert aujourd’hui pour diriger une « business unit » comme HP S oftware. Par ailleurs, l’Insead offre une expérience incomparable en matière de management. On apprend à modéliser et à toucher du doigt tous les models de management ce qui procure beaucoup de sérénité quand on s’y confronte au sein de l’entreprise et que l’on doit prendre des décisions. »

 

S.G

 

Contact : www.hp.com