Loin de l’image traditionnelle que l’on associe à l’agriculture, Nicolas Tinel (Agro ParisTech 99), Vice-Président R&D AMPA de HM.CLAUSE, nous fait découvrir un secteur hautement dynamique ! L’innovation constitue la sève de cette filiale internationale du groupe coopératif Limagrain, spécialisée dans la recherche, la production et la commercialisation de semences de légumes.

 

© HM.CLAUSE

Nourrir les hommes

 » Le plus exaltant dans la R&D – mais c’était la même chose lorsque j’étais du côté du commerce – reste de voir un beau produit dans le champ d’un agriculteur, que l’on a mis plusieurs années à développer. «  La fierté de participer à la création de produits nobles et sains qui se retrouveront dans l’assiette du consommateur, porte les 2 800 collaborateurs d’HM. CLAUSE.

 

Un contexte international stimulant pour ceux qui ont soif d’ouverture

Développement commercial en Afrique du Sud, Directeur Commercial en France, Manager de la filiale indienne, mexicaine, puis Directeur pour les ventes aux USA vers l’Amérique Centrale… Nicolas Tinel a écumé 64 pays à travers ses différentes missions dans le monde.  » On ne fait pas pousser les même courgettes au Mexique qu’en France. Cette diversité de contextes et ce terrain de jeu mondial me semblent particulièrement attractifs pour les jeunes prêts à se challenger. « 

 

30 % des effectifs concentrés en recherche et sélection

L’ingénieur agronome a tenu à rejoindre la R&D après 16 ans du côté commercial d’HM.CLAUSE, pour comprendre le cœur du métier : la création. Une variété de légume reste sur le marché entre 3 et 5 ans, avant d’être dépassée. La météo changeante, la pression d’insectes, ou encore l’évolution rapide des pathogènes, sans parler des goûts et des couleurs demandent à HM.CLAUSE d’investir dans la recherche en permanence pour créer de nouvelles variétés plus adaptées.  » C’est une course effrénée contre les conditions extérieures ! Pour nous différencier, il faut être les plus rapides et les plus audacieux. Nous avons notamment pris le parti de travailler sur des espèces plus régionales comme la mâche, la citrouille ou le fenouil. « 

 

De la vente à la R&D, un saut comparable entre la Drome et l’Inde

Le cycle court du commerce s’affronte au cycle long de la recherche.  » La première fois qu’un chercheur m’a présenté un projet d’amélioration d’un type de melon, je l’ai validé de suite en trouvant l’idée excellente. J’ai compris depuis qu’une prise de décision aussi rapide, pouvait être perçue comme un manque de considération du travail de recherche accompli plutôt qu’une valorisation. «  Petit à petit, Nicolas Tinel a adapté son horloge interne en prenant plus son temps afin de garder une profondeur scientifique, tout en apportant plus d’agilité et de prise de risque.

 

Un objectif commun : le client

 » Je ne suis pour autant pas arrivé en terre inconnue quand j’ai pris la direction de la R&D en 2015. «  Chez HM.CLAUSE, le commerce, le marketing et la recherche travaillent main dans la main afin d’orienter la création de variétés au plus proche des besoins des agriculteurs et des consommateurs finaux. Avec son expérience du terrain, l’ex-commercial a renforcé l’orientation client de la R&D.

 

© HM.CLAUSE

Ingénieur agronome : un véritable atout

Les bases de cette formation permettent de bien saisir les enjeux du secteur.  » Notre ADN d’ingénieur agronome nous permet de comprendre qu’on ne contrôle pas tout, que les sciences du vivant évoluent très vite, qu’on ne sait pas tout et qu’il faut savoir s’adapter.  » Ensuite l’expérience et le travail d’équipe font le reste !

 

VIE, la voie royale : les multiples VIE proposés par HM.CLAUSE offrent à de jeunes diplômés l’opportunité de faire leurs preuves sur des marchés à défricher à l’international.  » C’est ainsi que j’ai débuté en Afrique du Sud à la fin de mon école, de la même manière que la plupart des cadres en responsabilité aujourd’hui. Une expérience inoubliable que je recommande fortement ! « 

 

Chiffres clés : 14 % du CA investi en R&D chaque année / 325 M€ de CA en 2016 / 30 % en recherche et sélection / 1 200 variétés

 

« Nous avons besoin de jeunes talents qui ont une connaissance du monde agricole avec une large ouverture d’esprit pour pouvoir s’adapter à notre dimension internationale.« 

 

 

Contact :  nicolas.tinel@hmclause.com

Contact RH : nicolas.gaillard@hmclause.com

Givaudan : une odeur de succès