Spécialiste des fours pour l’industrie pétrolière, Heurtey Petrochem est la seule entreprise du secteur à couvrir tous les projets : du plus petit au plus grand. D’où son succès exponentiel. Rencontre avec Nicolas Marchal (INSA Rennes, 02), son jeune Directeur de l’ingénierie…

Nicolas Marchal (INSA Rennes, 02)

Nicolas Marchal (INSA Rennes, 02)

Pouvez-vous nous présenter le groupe Heurtey Petrochem qui vient de fêter ses 60 ans et est l’un des leaders de l’ingénierie pétrolière ?
L’expertise d’Heurtey Petrochem s’étend à deux domaines : les fours pour l’industrie pétrolière et pétrochimique d’une part et le traitement du gaz naturel à travers sa filiale Prosernat de l’autre. Concernant les fours dont nous nous occupons, ils servent à chauffer le pétrole pour le raffiner ou à réaliser des réactions chimiques dans le but de produire, par exemple, de l’éthylène ou encore de l’hydrogène. Nos principaux métiers s’axent donc autour de la conception sur mesure de ces fours (puissance, rendement, etc.), de l’ingénierie mécanique liée à leur réalisation et, enfin, du management complet de projets qui nous conduisent aussi bien en Sibérie qu’au Congo ou aux Etats-Unis. Notre positionnement est unique étant donné que nous sommes les seuls à pouvoir traiter tous types de projets, du plus petit au plus gigantesque, aux quatre coins du monde. Et nous disposons en outre de notre propre atelier de fabrication, en Roumanie. Des aspects clés rendant notre savoir-faire unique et… précieux !

 

« Construire un parcours cohérent
en passant de la R&D au management et du nucléaire au pétrole »

Pouvez-vous nous résumer votre parcours et nous dire quelles missions recouvre votre poste actuel à la tête de l’ingénierie ?
J’ai terminé l’INSA par un master recherche en mécanique, puis effectué un doctorat à l’école des Mines de Paris, avant d’intégrer le service ingénierie d’Areva à Lyon, travaillant en R&D sur les combustibles nucléaires. En 2009, voulant me rapprocher de Paris, j’ai rejoint leurs bureaux de la Défense pour travailler cette fois sur les tuyauteries des nouvelles centrales EPR™, devenant bientôt responsable d’un service. J’ai alors éprouvé le besoin de travailler sur des projets et circuits de décision plus « courts », une entreprise de taille plus humaine également, tout en restant dans l’énergie. Je suis donc arrivé chez Heurtey Petrochem début 2014 pour y manager les équipes de notre ingénierie parisienne, coordonner ses activités avec notre bureau d’études de Bucarest et exercer un management d’influence sur l’ingénierie de nos différentes filiales : en Russie, Etats-Unis, etc. Cela, tout en veillant à l’harmonisation globale des processus d’une ingénierie géographiquement éclatée.

 

Quels profils recherche Heurtey Petrochem, société en forte croissance et – s’agissant d’attirer à elle les meilleurs talents – quels atouts majeurs offre l’entreprise ?
Jeune diplômé, il s’agira essentiellement d’ingénieur procédé et, avec une première expérience, d’ingénieur mécanique/structure, d’ingénieur projet ou de poste aux achats par exemple… sachant que bien qu’étant basés à Paris, nos collaborateurs sont amenés à effectuer de nombreux déplacements et missions partout dans le monde. Nous recherchons donc des gens à l’esprit ouvert et adaptables ; l’un des grands avantages de notre domaine étant que la routine n’y existe pas : chaque projet est différent, chaque pétrole même est particulier ! De plus, comme l’indique l’évolution de notre chiffre d’affaires, nous sommes un groupe en pleine mutation, vivant, non formaté et ouvert aux initiatives ; ce qui est très motivant.

 

En trois chiffres…
Heurtey Petrochem emploie 1 021 personnes
dans le monde dont 133 en France
Son CA 2013 : 401M€ pour… 235M€ en 2010 !!

 

JB

 

Contact : hpc_rh@heurtey.com