Professeur François Derrien, coordinateur du département finance d'HEC Paris

Professeur François Derrien, coordinateur du département finance d'HEC Paris

HEC a initié le 10 mai dernier une série de rencontres avec ses départements de recherche, en commençant par celui de finance. L’occasion pour le professeur François Derrien, coordinateur du département, de rappeler que le développement de l’institution ces dernières années est lié à une stratégie ambitieuse en matière de recherche à un niveau international déployée grâce au soutien de la Fondation HEC et de ses donateurs.

Avec 16 enseignants-chercheurs permanents en finance et 10 doctorants, sans compter les professeurs affiliés et les vacataires, l’équipe du département s’est affirmée. « Entre 2008 et 2010, illustre François Derrien, nos chercheurs en finance ont comptabilisé 12 publications « alpha », contre 11 entre 2000 et 2007. HEC est ainsi passé du 62ème au 34ème rang mondial, et s’est établi au 6ème rang européen. Ces résultats sont le fruit du travail d’une équipe en finance solide et dont les travaux couvrent une large palette de la discipline : asset pricing, banking ; behavioral finance, corporate finance, financial econometrics, portfolio management, macro-finance,et market microstructure. Face à nos concurrents généralistes, nous nous devons de nous positionner à très haut niveau de manière globale. »

Un département très productif
Le classement européen par publications « alpha » entre 2008 et 2010 se caractérise par un leader, LBS avec 23 publications, puis un groupe de 5 établissements dont HEC, avec entre 18 et 12 publications. « Ces derniers ont tous la particularité d’avoir de gros départements finance avec de 30 à 60 chercheurs. Avec une équipe de 16, notre département est donc très productif et promis à un bel avenir ! La concurrence pour attirer et retenir des enseignants-chercheurs de niveau international est féroce. Le soutien de l’école, de la CCIP, des donateurs et de la Fondation est donc essentiel. » Le département finance d’HEC a ainsi recruté deux nouveaux professeurs cette année, et perdu un parti aux États-Unis.
« Avec 16 enseignants-chercheurs permanents, le département finance d’HEC est pourtant un réel challenger d’établissements européens dont les équipes sont composées de 30 à 60 chercheurs ! »

La finance, une filière d’excellence à HEC
Au sein du programme grande école, la Majeure Finance est traditionnellement une filière d’excellence. Elle est suivie par 50 à 80 étudiants par an dont les deux tiers débutent dans la finance et 50 % à l’étranger. La Majeure quantitative Economics and Finance est suivie par 40 étudiants dont 20 polytechniciens. Enfin, 10 étudiants suivent un double diplôme HEC-ENSAE. « Les Mastères en finance et le MBA (dont 20 % des diplômés débutent dans la finance) connaissent eux aussi un succès croissant, ajoute François Derrien. Nos travaux de recherche et nos formations sont soutenus par de grands groupes ou institutions financières au travers de deux Chaires en Énergie et finance et Corporate finance. »

Publications « alpha » : les trois meilleures revues mondiales de recherche en finance : Journal of Finance, Journal of Financial Economics et Review of Financial Studies

A. D-F