Horaires flexibles, programmes d’accompagnement des talents, cafétérias proposant de la nourriture bio et séminaires d’intégration, sont quelques-uns des avantages généralement cités en référence pour caractériser les meilleurs lieux de travail. Fernanda Arreola, Professor of Strategy & Entrepreneurship / EMLV (Ecole de Management Léonard de Vinci) Head of the Chair in Service Innovation, Head of the Business Research Group nous livre ses réflexions sur ce sujet toujours d’actualité

 

Mais ces éléments sont-ils de véritables outils permettant aux employés d’être plus performants ou sont-ils de simples stratégies de communication d’entreprise ? Pour répondre à cette question, nous pouvons faire référence au concept de la Qualité de Vie au Travail (QVT) ; une démarche qui vise à associer la performance de l’entreprise et le bien-être du travailleur.

La QVT un concept vieillissant?

Il est vrai que le concept de QVT semble provenir d’une autre époque. En effet, son apparition a eu lieu dans les années 60, suite à une réflexion sur les effets des processus industriels – notamment la taylorisation du travail – sur les employés. Cette réflexion faisait suite au constat des psychologues, des dirigeants et des employés sur le fait que les conditions de travail pouvaient avoir un impact sur la satisfaction, l’engagement et la performance.

La QVT a quatre principaux domaines d’intérêt : l’équilibre physique, l’équilibre psychique, le développement du dialogue social et l’équilibre vie au travail. Ces concepts, a priori basiques et parfois évidents, ne sont pas faciles à traduire en solutions. Comment savoir si nos environnements satisfassent ces besoins d’équilibre? Comment s’adresser à des publics divers, et à des attentes hétérogènes ? Comment la QVT doit-elle évoluer pour accompagner le développement technologique, et le fait que nous allons travailler plus longtemps que jamais ?

Une QVT 4.0 !

Pour répondre à ces enjeux, la QVT doit être en capacité d’intégrer la complexité du monde du travail moderne. L’urbanisation des grandes capitales, l’émergence de nouveaux métiers, la connectivité permanente, l’agilité des processus et la concurrence mondiale obligent les entreprises à avoir des exigences sans précédent en termes de résultats et d’attentes de leurs employés. Donc, pour avoir une QVT moderne, nous devons nous poser des questions modernes.

 Quelles sont les formes de travail les plus efficaces ? Quel est le rôle des espaces de travail sur la performance de l’employé ? Une démarche QVT individuelle est-elle nécessaire pour chaque entreprise? Pour chaque génération et profession? Une QVT propre aux usines et une autre pour des autres lieux (bureaux ) ? Pour trouver les bonnes réponses, les entreprises doivent faire preuve d’ouverture ; elles doivent accepter le besoin d’implémenter des programmes qui changeront les pratiques et les routines. Les dirigeants doivent s’approprier des solutions, et les tester. Et surtout, chaque entreprise devra retrouver la formule appropriée; une formule sur-mesure qui respecte son histoire, sa culture de travail, ses valeurs, et ses intérêts.

Pas une solution, mais quelques pistes de travail

Bien qu’il n’y ait pas de réponses immédiates, il est vrai que certaines tendances deviennent de plus en plus visibles sur le lieu de travail. Ces tendances répondent surtout aux attentes des nouveaux travailleurs, sur d’une part, la contribution au bien-être, la conciliation vie professionnelle/ vie privée, la prévention des risques, et d’autre part, des opportunités de développement.

5 idées à suivre :

Hospitality Managers : on constate l’apparition d’Hospitality Managers, nouveaux gestionnaires des espace de travail. Les Hospitality Managers promettent l’animation des espaces, la facilitation des services, la réponse aux problèmes techniques, et l’anticipation des besoins.

Nouveaux espaces de travail : les espaces de travail continueront à s’adapter ; il ne s’agit plus des espaces “internes” de travail” mais des espaces “ouverts” pour le travail. Ceci veut dire que les entreprises proposeront par exemple, des forfaits prépayés dans des espaces co-working, ou des facilités pour aménager correctement un espace de travail à la maison.

Sport et santé au travail : la demande de services axés sur la santé (sports, nutrition, gestion du stress…) ainsi que l’offre de tels services par le biais de startups innovantes et d’alliances stratégiques (gymnases, hôpitaux, centres de santé, loisirs…) deviendront très probablement une règle et plus seulement un avantage.

Formations et développement personnel : la formation professionnelle poursuivra son évolution et les entreprises continueront à proposer de nouvelles formations qui varient en termes de forme et de contenu. Au programme, développement des compétences, de nouvelles méthodologies de travail, et le “savoir-être”.

Intégration des idées : les entreprises continueront à expérimenter différentes façons de travailler ensemble (de l’intrapreneuriat aux formes agiles). Les employés auront aussi plus d’espaces pour exprimer leurs idées.

Il faut aussi rappeler que les démarches qualité de vie au travail en entreprises doivent permettre de faire progresser la qualité du travail, la performance et la façon dont les salariés vivent leur travail.

Jacobs Douwe Egberts donne des couleurs au café

Connaissez-vous L’Or, Grand-Mère ou Tassimo ? Derrière ces marques se cache Jacobs Douwe Egberts Son atout ? Son cadre et ses challenges passionnants !

SOPREMA : « une entreprise familiale qui offre la puissance d’un grand groupe »

Alexandre Mathis, Directeur de l’agence SOPREMA Entreprises de Nancy, et Armandine Remy, Responsable recrutement, vous présentent une entreprise prête à vous accueillir !

MAN Truck & Bus : en route vers l’innovation !

À la pointe des défis tech en matière de véhicule autonome et électrique, MAN Truck & Bus France propose de nombreux défis aux jeunes dip

Une carrière gravée dans la roche chez BRGM

Marie Ribeiro (CESI 09), Responsable recrutements, carrières et relations écoles, présente une entreprise taillée pour l’avenir avec des opportunités en or.

DEKRA Industrial : tous les talents y trouvent leur place !

Chez DEKRA Industrial, on accompagne les jeunes talents tout au long de leur carrière assure Sandra Hen, Directrice des Ressources Humaines France.

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde avec Voltalia

Yoni Ammar, Head of Funding & Investment, et Céline Blachère, Head of HR & Support Functions, vous invitent à rejoindre une aventure professionnelle et citoyenne.

Lidl : la porte ouverte aux CDI !

Vous avez soif de responsabilités et d’autonomie ? François Leroux, DRH Lidl France, vous ouvre les portes de la grande distribution.

Shiseido, pour une carrière sans routine

Yolaine von Barczy (ESCP Europe 91), Vice President Human Resources and Sustainability EMEA de Shiseido, ouvre les portes du futur aux jeunes talents

Signez un contrat de confiance avec Groupama !

Groupe mutualiste, Groupama est un acteur de l’assurance engagé et engageant. Présentation de Bénédicte Crété Dambricourt, DRH Groupe.

Cerba HealthCare : la biologie a aussi besoin d’intrapreneurs !

« Rejoignez l’aventure d’une entreprise de biologie en pleine croissance ! » assure Lionelle Mazoyer, DRH de Cerba HealthCare, aux jeunes talents.