HAGER GROUP COMPTE PARMI LES FOURNISSEURS LEADERS DE SOLUTIONS ET DE SERVICES POUR LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES DANS LES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS, TERTIAIRES ET INDUSTRIELS. POURTANT CETTE ENTREPRISE FAMILIALE EST ENCORE PEU CONNUE DES JEUNES DIPLÔMÉS. PLUS POUR LONGTEMPS GRÂCE À PHILIPPE FERRAGU (ESCP EUROPE 83), DIRECTEUR DES RESSOURCES GROUPE !

Philippe Ferragu (ESCP 83), membre du Directoire en charge des ressources Groupe Hager © Michael Hudler

Philippe Ferragu (ESCP 83), membre du Directoire en charge des ressources Groupe Hager © Michael Hudler

PRÉSENTEZ-NOUS HAGER ?
Hager Group propose une offre complète, de la distribution d’énergie électrique à la gestion technique des bâtiments, en passant par le cheminement des câbles et les dispositifs de sécurité. Notre groupe, dont le siège est en Allemagne mais le site principal à Obernai, est le deuxième plus gros employeur privé en Alsace. Nous sommes n° 3 dans l’Hexagone derrière Schneider et Legrand et leader en Allemagne. Au fil des ans, l’histoire du groupe s’est orientée, comme celle de nos concurrents, d’une offre de produits électriques puis électrotechniques (armoires de comptage, disjoncteurs, interrupteurs, etc.) pour s’orienter vers les services innovants, des systèmes intelligents et des solutions complexes. C’est pour cela que nous formons et accompagnons nos clients électriciens et installateurs au plus près pour les aider à relever les défis, y compris dans de nouveaux domaines comme l’e-mobilité ou les bâtiments communicants. Aujourd’hui l’accent est mis sur l’efficacité énergétique avec une présence élargie dans les pays en forte croissance qui nous offrent des opportunités importantes.

 

“ Hager Group
connait chaque année une croissance à
deux chiffres ”

QU’EST CE QUI FAIT VOTRE DIFFÉRENCE ?
C’est d’être un groupe privé familial. Je l’ai découvert en rejoignant Hager il y a dix ans, d’autant que j’avais jusqu’alors toujours travaillé dans des groupes côtés. Cela change tout ! Nous n’avons de comptes à rendre qu’à nos actionnaires familiaux qui n’ont pas besoin de chiffres trimestriels et qui, contrairement aux fonds d’investissement ou aux grands actionnaires boursiers, n’attendent pas nécessairement un retour sur capitaux investis à court terme. Les échelles de temps sont vraiment différentes comparé à un groupe qui se doit d’avoir des résultats rapides. Cela est fondamental dans l’ADN de la société. Nos axes de développement s’inscrivent vraiment dans la durée comme en témoignent nos projets d’entreprise à 5 ans qui sont garants de notre pérennité et de l’indépendance du groupe. Au plan humain, on ressent une absence de politique qui existe, en général, dans les grands groupes aux organisations matricielles. La place laissée à l’entrepreneuriat est très importante chez Hager et le leadership est un enjeu essentiel pour nous. Nos patrons locaux sont de vrais entrepreneurs qui s’approprient le projet du Groupe et le mettent en oeuvre dans leur marché avec la responsabilité d’en faire un succès. De fait, le turn-over est relativement restreint. Heureusement, notre croissance nous permet de faire rentrer des ressources nouvelles pour rajouter de la diversité au tronc commun qui a poussé au fil des ans !

 

QUELS SONT VOS PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ?
Entreprise en perpétuelle mutation, le groupe Hager fonctionne avec des projets à 5 ans où nous analysons en amont notre environnement et définissons nos objectifs et les stratégies appropriées afin de les atteindre. Cette méthode permet d’établir les grandes orientations du Groupe qui constituent la base des objectifs individuels de chacun. Les pays émergents, essentiellement en Asie, sont bien sûr un de nos axes de projets prioritaires. Nous allons poursuivre notre développement dans l’habitat et le tertiaire, à travers des suppléments de gamme sur l’automatisation, la sécurité et l’appareillage mural et des offres complémentaires de services comme pour le maintien à domicile. La transition énergétique est pour nous une vraie opportunité. L’évolution de notre offre vise à faciliter l’installation et l’utilisation des solutions d’amélioration du confort énergétique et s’adapter à ce marché de rénovation et modernisation.

 

QUELLES OPPORTUNITÉS S’OUVRENT AUX JEUNES DIPLÔMÉS ?
On vient d’une culture germanique où l’apprentissage fait partie intégrante du paysage et a toujours été une composante forte du système de formation. L’Allemagne a étendu ce système de parcours mixte, pratiqué dans les grandes écoles françaises, avec un partage de formation entre l’entreprise et l’université sur des métiers d’ingénieur, mais aussi débouchant sur des fonctions support. En France, nous avons des liens avec les écoles d’ingénieurs, en particulier l’INSA à Strasbourg. C’est le cas avec notre initiative « Ingénieur’e : osez » destinée à faire découvrir les métiers de l’ingénieur aux élèves des spécialités génie électrique, génie mécanique, mécatronique et plasturgie, mais aussi à sensibiliser les étudiants à l’importance d’une plus grande mixité dans les filières techniques ouvertes aux ingénieur(es). Il y a des ateliers entre employés Hager et étudiants, par exemple consacrés à la gestion de carrière, l’équilibre vie privée/vie professionnelle, des visites de l’usine, du speed recruiting pour les stages, etc. Enfin nous avons embauché ces dernières années un certain nombre de VIE.

 

QU’EST-CE QUI A GUIDÉ VOTRE PARCOURS ET VOUS ANIME LE PLUS DANS VOTRE MÉTIER ?
En sortant d’ESCP, mes centres d’intérêt tournaient autour de l’international, des métiers de la finance d’entreprise et plus particulièrement du contrôle de gestion et des secteurs de l’agro-alimentaire et de l’automobile. J’ai d’abord choisi un poste chez Danone, puis suis parti en Allemagne pour Thomson. Par la suite, mes choix d’orientation ont été guidés avant tout par des rencontres avec des personnes qui m’ont donné l’envie de travailler avec elles. Quand on est financier, on est capable de bien comprendre l’entreprise. Si on a le goût du client, et qu’on arrive à se forger des convictions, notamment en matière de RH, sur ce qui fait le succès d’une entreprise, on réunit théoriquement les conditions pour pouvoir franchir le pas et devenir Directeur général, ce que j’ai fait en 2000. Depuis 2008, je suis Membre du Directoire du Groupe Hager. J’ai la responsabilité de toutes les ressources support, dont j’ai l’habitude de dire en plaisantant, « de ce que le client ne veut pas voir ni payer mais qui est néanmoins indispensable à l’entreprise, que ce soit les services informatiques, financiers, juridiques, RH, etc. ». A tous moments de ma carrière, je me pose les questions suivantes : est-ce que j’apporte quelque chose à l’entreprise ? est-ce que cette dernière m’apporte quelque chose ? est-ce que je prends du plaisir ! Tant que ces 3 indicateurs sont au vert, tout va bien !

 

LE NOUVEAU FORUM HAGER
Construit en béton, en bois, en verre et en métal, le nouveau Hager Forum de 7 000 mètres carrés, bâti au pied du mont Sainte-Odile à Obernai, abrite des espaces d’exposition dédiés à l’histoire de l’entreprise, des showrooms, un FabLab, des salles de réunion et de séminaire, un vaste hall de réception ainsi que des bureaux des services innovation, stratégie et design. Ce nouveau bâtiment, espace ouvert destiné à la formation et à l’innovation collaborative, se fixe comme objectif d’accueillir 10 000 visiteurs par an, principalement des clients, fournisseurs et partenaires. Il héberge en outre des bureaux, des services innovation et design installés aux étages qui accueilleront près de 220 personnes.

 

CHIFFRES CLÉS
1,7 Mds€ de chiffre d’affaires en 2014 • 11 400 collaborateurs (dont 4 000 en France) • 25 sites de production dans le monde • Présence commerciale dans plus de 95 pays • 1 564 brevets déposés • 762 collaborateurs en R&D (5,6 % du CA annuel)

 

B.B.

 

Contact : www.hagergroup.com