Communiqué de presse :

Le Groupe ESPI (École Supérieure des Professions Immobilières, 5 campus en France, 1470 étudiants, 1 Bachelor et 4 Mastères Professionnels) et l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy (700 étudiants et deux laboratoires de recherche) viennent de signer un accord de partenariat qui constitue une initiative unique en France.

 

L’accord prévoit que les écoles coopèrent à la fois en termes de formations et de travaux de recherche. Un groupe de travail conjoint qui se réunit mensuellement travaille à la mise en oeuvre opérationnelle de l’accord.

 

Objectifs : enrichir les cursus et les travaux de recherche des Écoles

Un des projets opérationnels à l’étude est de rapprocher les cursus des écoles et de créer des passerelles entre leurs formations initiales et continues liées aux métiers de l’architecture et de l’immobilier. Ce qui est la singularité de cet accord !

Une ambition est aussi de faire travailler ensemble in fine les chercheurs des deux écoles – et leurs laboratoires – sur des sujets d’intérêt commun comme l’utilisation du bois en construction ou le logement de demain.

Enfin, les deux écoles mobiliseront aussi leurs réseaux internationaux respectifs (Canada, Belgique, Maroc, Côte d’Ivoire).

Pour Christian LOUIS-VICTOR, Président du Conseil d’Administration du Groupe ESPI et Lorenzo DIEZ, Directeur de l’école d’Architecture de Nancy : « Nous nous réjouissons de ce partenariat stratégique qui facilitera l’hybridation des formations et qui permettra d’associer la vision prospective de l’architecte et la connaissance des besoins du marché des pros de l’immobilier. Nous comptons également enrichir à terme nos offres de formation et renforcer la recherche, le développement et l’innovation via des structures dédiées telle le DOMUS LAB ou encore la Chaire « Architecture et Construction bois : du patrimoine au numérique »… ».

 

Un avenir commun à construire ensemble avec rigueur

Parmi les sujets également évoqués, l’hypothèse d’un campus de l’ESPI à Nancy à horizon 2019. Conformément à sa stratégie, l’ESPI y formerait les futurs cadres des entreprises de l’ensemble des professions immobilières du Grand Est. Un sujet qui intéresse aussi les collectivités et consulaires locaux, en particulier la Métropole et la CCI de Meurthe-et-Moselle, associées aux réflexions menées par cet écosystème innovant.