Forte de son expérience dans la formation d’ingénieurs à Angers, le groupe ESEO se lance à la conquête de Paris. L’école ambitionne de diplômer 500 étudiants sur son tout nouveau campus à Vélizy d’ici 3 ans. Retour sur toutes les nouveautés du groupe avec son directeur, Olivier Paillet.

 

Olivier Paillet, directeur du groupe ESEO © ESEO

Auparavant, le groupe ESEO ne proposait que des classes préparatoires sur ses campus de Dijon et de Paris et un semestre d’échange international à Shanghai et une formation en cycle ingénieur à Angers. Aujourd’hui, l’école apporte son savoir faire et sa formation ingénieur dans ses nouveaux locaux de Vélizy. « Nous souhaitons mettre la priorité sur la région parisienne. 40 % des emplois R&D se trouvent ici. De plus, c’est un lieu fort d’attractivité pour les étudiants. Le lieu d’études est déterminant dans le choix des formations, c’est le critère numéro 1. Il y avait une vraie attente d’une formation à Paris », explique le directeur du groupe.

 

Former les ingénieurs de l’« Internet des Objets »

Pour accompagner ses nouveaux locaux, le groupe ESEO a élargi son offre de formation. « Nous avons voulu prendre en compte les attentes des professionnels de l’« Internet des Objets » ». L’école proposera à Vélizy les options suivantes :

• Big Data

• Cyber-sécurité

• Ingénierie financière

• Ingénierie d’affaires et direction de projets

• Robotique et Usine du futur

• Transports et Véhicule intelligent

S’ajoutera la possibilité de suivre ces parcours en recherche ou en entrepreneuriat.

 

Pour visiter le nouveau campus :

http://www.eseo.fr/velizy/index.html

 

Avec cette nouvelle formation, le groupe ESEO compte augmenter le nombre d’échanges internationaux. « Nous allons favoriser les échanges internationaux et proposer une 5e année entièrement en anglais. C’est une langue importante dans la pratique du métier d’ingénieur. Entre 15 à 20 % de nos diplômés débutent à l’étranger. Par conséquent, ils ont pour obligation d’avoir minimum 785 au TOEIC pour obtenir leur diplôme. »

 

Pourquoi Vélizy ?

Le choix de Vélizy n’est pas dû au hasard. La ville regorge d’écoles, de clusters, de centres de recherche et d’entreprises. « Environ 200 entreprises de la tech sont concentrées à Vélizy : Bouygues, Hitachi, Bouygues, Safran, Eiffage. C’est un environnement technologique magique, favorable au développement de relations école-entreprises. Nous retrouvons également des clusters en aéronautique et défense, en énergie et climat, etc. L’école se situe au sein de l’EPA Paris-Saclay et est donc baignée dans l’innovation. »

 

En outre, Vélizy offre de nombreux avantages aux étudiants : un IUT de l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 4 résidences étudiantes pour un total de 535 logements, des lieux de loisirs comme le centre commercial Vélizy 2, ainsi que la proximité des transports : RER C, M°13, T6.

 

ESEO : une formation basée sur l’éthique

L’éthique et la transmission de valeurs sont les points clés de la formation de l’ESEO, en addition à sa spécialisation dans les sciences et les technologies de l’information et de la communication. « Nous formons des ingénieurs sur la base des valeurs O.S.E.R. pour Ouverture, Solidarité, Engagement, Respect. Nous voulons transmettre un certain savoir-être à nos étudiants. Nos diplômés sont organisés, rigoureux et sont des personnes de confiance », insiste le directeur de l’ESEO.

Le groupe ESEO en quelques chiffres :

61 ans d’expérience

1 300 étudiants

5 400 diplômés

Une association reconnue d’Utilité Publique

Label EESPIG

Taux d’embauche après 6 mois de 100 % avec 90 % de CDI (chiffres 2016)

82 % des étudiants embauchés avant l’obtention du diplôme (chiffres 2017)

Possibilité de faire une prépa à l’international (avec un semestre à Shanghai)

80 % du cursus en pédagogie par projets

Un nouveau campus de 3 000 m2 dont 400 consacrés à la vie étudiante

Pour découvrir des opportunités dans les plus grandes entreprises et des témoignages de dirigeants inspirants, c’est par ici : 

Irstea met la culture du numérique au service de l’agriculture

Véronique Bellon-Maurel, directrice du département Écotechnologies à Irstea, présente ses défis dans un monde agricole en pleine mutation.

AXA : entre culture française et réussite internationale

Au sein d’AXA, la diversité n’est pas une ambition, c’est une réalité à l’image d’Élise Bert, Brand & Partnership Director et membre du comité exécutif !

Novares carbure à l’innovation

Martine Voland se confie sur les défis qui attendent les futurs collaborateurs de Novares, le spécialiste des pièces plastiques pour automobiles.

Hénaff : une stratégie de diversification créatrice d’emplois

Edith Le Gallic, Financial and Administrative Director chez Jean Hénaff, encourage les jeunes diplômées à relever des challenges excitants et à foncer !

Jeanne Pollès, présidente de Philip Morris France « vous êtes les bienvenues ! »

Entre Jeanne Pollès (Master en Marketing, ESIG) et le groupe Philip Morris, c’est une histoire qui dure depuis près de 30 ans.

Elior Services : le goût du terrain, le sens de l’humain !

La vocation d’Elior Services ? Prendre soin par le prisme du service. Prendre soin de ses clients mais aussi à ses collaborateurs.

Groupement des Mousquetaires : un pour tous, tous engagés !

Le Groupement des Mousquetaires offre un terrain fertile pour tous les jeunes qui veulent insuffler de l’humain dans leur carrière.

Wolfberger, quand l’excellence professionnelle conduit au plaisir !

Carole Couret, Directeur Ventes et Marketing de Wolfberger, explique tout le plaisir qu’il y a à travailler dans cette entreprise d’excellence…

Inventez l’assurance 3.0 avec Swiss Life France !

L’assurance, un univers vieillissant ? Pas chez Swiss Life ! Face à la vague numérique, le groupe a su se renouveler, comme l’évoque Lydia Bataille.

Lagardère Active Enterprises, l’agilité d’une « startup » au service des licences non media ELLE

Anne Billaz Le Leap, DG de Lagardère Active Enterprises, exerce 95 % de ses activités à l’international. Regard sur un monde en pleine mutation.