Présent dans 25 pays, le Groupe CFPB, l’école supérieure de la Banque, forme plus de 35 000 apprenants chaque année. Une grosse PME pilotée par Michel Piano (ESSEC Business School 77). Le DG se livre sur les bouleversements vécus par son établissement en 7 ans de mandat et sur les projets à venir.

 

Le point commun entre la banque et l’enseignement supérieur ? Ces deux secteurs ont été complètement chamboulés par le numérique ! Du Pass Omnicanal aux campus connectés, le CFPB a su surfer sur cette vague digitale. « Les attendus du monde bancaire, c’est le numérique, l’innovation ! C’est pourquoi nous avons opté pour une pédagogie plus souple, plus fluide et plus moderne. Nos formations ont été entièrement repensées pour s’adapter aux générations qui sont nées avec un portable dans la main. »

Digitalement vôtre

Les nouveaux étudiants du CFPB sont nés avec le numérique. Face à ce constat, Michel Piano a entièrement transformé ses campus, mais également ses programmes. « Nous avons notamment repensé notre formation phare, l’ITB Management Bancaire. Désormais, nous misons sur le collaboratif et le distanciel en faisant appel à des MOOCs, une bibliothèque numérique… Auparavant, nous distribuions près de 5kg de documents papier à nos étudiants, désormais, tout est sur une clé USB et notre campus numérique ! » Et puisque ce cursus s’adresse notamment à des cadres d’agences, le CFPB a développé le Pass Omnicanal, un programme destiné aux professionnels en contact avec la clientèle. Dématérialisation, nouveaux canaux de relation… Au travers d’un module de deux jours, également proposé dans les formations en alternance, les acteurs du monde bancaire apprennent à maîtriser la relation client 3.0 !

Les gens avant l’argent

« Il ne faut pas oublier que la technique n’est pas une fin en soi, mais un levier au service des collaborateurs. » Dans un monde de plus en plus digital et robotisé, la dimension humaine peut vite s’estomper. Mais dans l’univers bancaire, Michel Piano voit cette vague technologique comme un retour aux sources. « Le client est plus que jamais au cœur des préoccupations. Désormais l’objectif ne peut se réaliser sans le prendre en considération. Les banques réintroduisent de l’émotionnel dans leurs relations. C’est pourquoi nous insistons sur les soft skills de nos apprenants tout au long de nos formations. »

 2019 : année en or

Aujourd’hui, le CFPB se veut plus open minded que jamais ! Son principal chantier en 2019 sera celui de la proactivité et du positionnement face aux réformes de la formation, et ce, sur deux grands axes :

  • Une présence et une disponibilité accrues pour proposer ses services aux établissements bancaires au niveau des formations en alternance
  • Un nouveau travail et dialogue à trois – CFPB/enseigne bancaire/collaborateur – en matière de formations continues, pour répondre à l’ouverture du CPF aux choix personnels et individuels des salariés

« Notre ambition est de faciliter l’accès à nos formations en proposant des programmes plus ouverts, moins chers afin de toucher le plus d’apprenants possible. »

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies

 

Le candidat parfait pour votre école est ? « Adaptable, Évolutif, Ouvert, Curieux »

Interview Flash :

Banque ou Finance ? « Banque, car derrière la banque, il y a des humains »

CFPB ou ESSEC ? « Les deux ! Nous travaillons d’ailleurs ensemble sur le MS Senior Management Bancaire »

Stage ou Alternance ? « L’alternance est du long terme. Elle permet à l’étudiant et à l’entreprise de mieux se connaître. »

Former les cadres d’agences ou de La Défense ? « Les deux »

 

Pourquoi l’ESSEC est-elle la plus belle des Parisiennes ? « L’avantage de l’ESSEC, c’est son positionnement très fort sur la formation professionnelle et l’alternance. C’est pourquoi nous proposons une formation commune. Mais il ne faut pas oublier toutes les autres business schools du territoire qui savent faire preuve de créativité et d’imagination. »

 Chiffres clés : Présence dans 60 villes de France, 7 départements et pays d’outre-mer, 25 pays du Maghreb, Afrique Subsaharienne et Moyen-Orient / 300 formations différentes / 35 000 apprenants par an / 2 550 intervenants

Site : https://www.cfpb.fr

 

 

 

Chez Microsoft, donnez du sens au monde de demain

Avec Cathy Mauzaize, directrice division Entreprise commerciale, les jeunes talents – et les femmes – sont au cœur de la transformation digitale.

Cartes Bancaires : travaillez au cœur même du changement !

Philippe Laulanie, DG et Administrateur de Cartes Bancaires CB dit tout le bonheur d’œuvrer au cœur même de l’époque pour l’intérêt collectif…

Sécurisez vos carrières chez Nexecur

Nexecur s’impose comme le garant de notre sécurité. Frédéric Madalle nous présente une entreprise aux défis challengeants et à la pointe de l’innovation.

Donner du crédit à votre carrière grâce à Coface

Cécile Paillard, Directrice générale de la région Méditerranée et Afrique, dévoile les coulisses de Coface et partage son expérience d’expatriée

Keolis, prend soin de ses collaborateurs autant que de ses clients !

Clara Jakubik, Directrice Formation et développement chez Keolis explique comment leur « symétrie d’intention » booste ambiance et résultats du groupe

Lyondellbasell : le plastique, c’est fantastique !

Spécialiste de la pétrochimie et du plastique, Lyondellbasell prend aujourd’hui le virage écologique, un enjeu important pour ce grand nom de l’industrie.

Point.P : les artisans d’un monde plus innovant

En rejoignant Point.P, Gilles Ramin connaissait le dynamisme de ce secteur ! Zoom sur les innovations développées par l’enseigne pour accompagner les artisans

Devred 1902, la fabrique à rêves… et à talents !

Le prêt-à-porter vit lui aussi sa révolution avec Benoît Malloigne, responsable Marketing opérationnel et Communication de Devred 1902.

À la communication financière d’Orange, les nouveaux talents raflent la mise

Patrice Lambert de Diesbach, Head of Investor Relations & Financial Communication d’Orange, présente un groupe en pleine mutation.

Sanofi Vitry, le lieu de tous les possibles

Jean-Géric Malville, Head of operational excellence, et quatre de ses collaborateurs nous partagent leur motivation à travailler sur le site de Sanofi Vitry.