Vous souhaitez transformer le monde ? Faire des relations humaines le moteur de votre carrière ? Alors Groupama Gan Vie a une place pour vous ! Guillaume Pierron (Paris-Dauphine 93, Paris 2 Panthéon-Assas 94, Sciences Po 95), DGA en charge de la vie individuelle, vous montre la voie.

 

Comment le métier d’assureur Vie s’est-il transformé ?

© Jean-François Labat

Le digital est devenu une obligation bouleversant considérablement les usages de consommation mais surtout la relation au consommateur. Nous avons donc été poussés à transformer complètement notre manière d’agir. Mais notre matière première reste avant tout l’intelligence humaine. Nous avons donc besoin de jeunes curieux et en dehors de la sphère assurantielle pour tendre vers une approche client centric à travers un discours simple, compréhensible et moins rébarbatif. Ensuite, à nous de vous faire rêver !

L’assurance peut faire rêver ?

Notre secteur regorge de défis. Nous évoluons de plus en plus dans une activité, agile, orientée client… qui touche véritablement au cœur de la vie des individus. On est proche du coaching financier personnalisé qui implique un très haut niveau de confiance et, par conséquent, un contact humain très fort. Nous devons faire progresser nos conseillers pour en faire des conseillers augmentés.

Que va trouver un.e jeune diplômé.e chez Groupama Gan Vie ?

C’est l’entreprise idéale pour s’ouvrir au monde de l’assurance vie car nous couvrons l’ensemble des métiers et des canaux de distribution. Il faut fournir de la diversité pour répondre aux attentes des jeunes aujourd’hui. De plus, notre taille humaine nous rend naturellement agile et favorise une vision transverse. Ici, vous ne trouverez aucun silo, ce qui vous permettra de rapidement tester vos idées et lancer vos projets.

Quelles sont les qualités de l’assureur du futur ?

L’opérationnalité est un élément fondamental de la compétitivité. Aujourd’hui, vous devez vous montrer capables de mettre vos idées en application très rapidement et de pousser vos projets très loin dans le détail. Voilà ce qui m’impressionne chez les jeunes d’aujourd’hui. Ils sont constamment et naturellement dans un esprit startup.

La Digital Factory de Groupama

Objectif de la Digital Factory : faciliter l’agilité et accélérer le delivery. « Nous réduisons au maximum les niveaux hiérarchiques à travers des relations très courtes entre les décideurs et les développeurs. Nous sommes dans un arbitrage permanent et transparent. Cet état d’esprit et cette convivialité sont clés pour avancer. »

En quoi les jeunes vous challengent-ils à leur tour ?

Avec la nouvelle génération, il faut accepter de se faire challenger et c’est tant mieux, car cela vous aide à progresser. Donc il faut discuter et fournir du sens à ce que l’on fait. Si je comprends un minimum leurs attentes, cela me force à sortir de ma tour d’ivoire, à aller vers la réalité et à reproduire la même démarche avec le client. Les jeunes nous poussent plus loin.

Quelle qualité auriez-vous aimé avoir pour être meilleur aujourd’hui ?

Avec le recul, j’aurais aimé être plus curieux ! Je regrette de ne pas avoir passé 2-3 ans dans un service commercial ou informatique pour comprendre leur fonctionnement de l’intérieur. Mais il n’est jamais trop tard : j’entame prochainement une formation Python de codage informatique. Donc profitez-en tant que vous n’exercez pas trop de responsabilités pour vous ouvrir à divers domaines. Vous en sortirez avec une maîtrise poussée de sujets très variés dans un monde complexe. Le gage d’une employabilité très élevée !

#JamaisSansMonIEP « Sciences Po m’a permis de m’ouvrir à la curiosité et de sortir de la filière mathématique. L’ouverture d’esprit y était incroyable à commencer par les professeurs eux-mêmes, d’une qualité exceptionnelle mais surtout très accessibles. J’y ai appris qu’il n’y avait aucune question inintéressante. L’IEP amène cette passion du débat intellectuel : on explique sans imposer ! Sciences Po est ce qui m’a construit le plus dans ma relation au monde et aux autres. »

 

« Groupama Gan Vie, c’est une startup dans un grand groupe qui a 100 ans d’histoire. À vous de construire les 100 années à venir. »

 

Contact : guillaume.pierron@ggvie.fr

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?