Thierry Grange

Thierry Grange

Année après année, Grenoble Ecole de Management demeure parmi les toutes meilleures grandes écoles de commerce françaises. Thierry Grange, directeur de GEM revient sur les points forts de l’institution et sur ses projets.

A quoi Grenoble Ecole de Management doit-elle son excellente réputation ?
Notre école est en fait reconnue pour les promesses qu’elle sait tenir auprès des étudiants et des entreprises. Et tout d’abord pour notre capacité à former des jeunes diplômés innovants capables de proposer des solutions intéressantes parce que différentes. Deuxième promesse faite aux élèves et dont nous nous acquittons avec succès, leur bonne intégration dans le monde du travail, au salaire prévu et au sein du domaine d’activité visé. Troisième point fort, notre grande cohérence avec notre environnement économique et l’agglomération grenobloise. Une région de forte technologie, d’industrie et d’innovation à laquelle nous correspondons parfaitement. De quoi participer à la plupart des grands projets menés par la ville et la région. Ainsi l’IRT –Institut de recherches technologiques– de Grenoble où nous nous trouvons aux côtés du CEA et de Grenoble INP. Ne pas oublier non plus Giant Innovation Campus, lequel regroupe Grenoble INP mais aussi le CEA, le CNRS, le Synchrotron grenoblois ou encore l’Université Joseph Fourrier et qui veut devenir d’ici 15 ans l’un des grands campus mondiaux d’innovation.

Votre institution est également présente sur le terrain international…
Nous disposons en effet d’une douzaine de sites dans le monde ou nous formons les cadres d’entreprises françaises en Chine, en Arabie Saoudite, à Singapour, au Maroc ou encore au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Une telle variété de localisations montre notre capacité à trouver des solutions de formation dans des contextes très différents. De quoi par la suite enrichir nos cours de situations très concrètes apprises sur ces différents sites.

Une ouverture marquée et accrue vers les grands champs disciplinaires

Dans quelle direction travaillezvous désormais ?
Il s’agit de développer et de promouvoir encore les formations « hybrides » mises en place ces dernières années. Je pense au doublediplôme conclu entre Grenoble EM et Télécom Bretagne ou encore au mastère spécialisé Marketing et Management de l’énergie mis en place avec Grenoble INP. Très désireux de promouvoir la culture générale de ses élèves, notre établissement a par ailleurs conclu des accords avec des institutions a priori éloignées de nos domaines. Ainsi avec l’école de design industriel Strate College, mais aussi avec l’Université Stendhal de Grenoble qui permet aux étudiants provenant de cursus littéraires, khâgne ou licence, de poursuivre une formation artistique ou littéraire en parallèle à leurs études de management. Nous avons aussi monté des partenariats en histoire, en philosophie, en économie et en droit avec l’Université Pierre-Mendès-France de Grenoble. Ne pas oublier le mastère spécialisé en Management des entreprises de biotechnologies proposé avec l’Université Joseph Fourrier, aujourd’hui très apprécié par l’industrie pharmaceutique. Autre voie où développer nos activités, la responsabilité sociale et le développement durable. Mais avant de mettre en place de nouvelles formations dans ce domaine, nous allons commencer par nous appliquer à nous-mêmes ce principe en insistant sur nos propres actions de développement durable et de responsabilité sociale. Ce qui donnera in fine bien plus ,de poids à nos enseignements dans le domaine.

 

A.T.

 

Contact : http://www.grenoble-em.com