Avec sa large palette de métiers et la multitude d’acteurs qui cohabitent sur la place portuaire, le Grand Port Maritime du Havre, port généraliste, constitue un univers passionnant pour Elodie Prunier-Taveirne. Responsable du pôle recrutement et gestion des carrières du GPMH, cette diplômée de l’EM Normandie (98) met en place une gestion des carrières et des compétences.

Elodie Prunier-Taveirne (EM Normandie 98) Responsable du pôle recrutement et gestion des carrières du GPMH

Qu’est-ce qui vous a séduit dans cet établissement public ?

J’avais envie de m’orienter vers les RH et j’ai pris le parti, pendant mes études à l’EM Normandie, de faire un stage de 10 mois au GPMH. J’ai été embauchée pour développer une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, un projet extrêmement intéressant et enrichissant compte tenu de la diversité des personnes que l’on rencontre. En parallèle j’ai repris des études pour devenir psychologue du travail et obtenu un master 2.

Le GPMH m’a accompagnée dans cette démarche. J’ai évolué et je suis aujourd’hui responsable du pôle recrutement et gestion des carrières, un domaine où il y a tout à faire. Je pilote une équipe de 6 personnes. L’EM Normandie donne une vision très globale de l’entreprise et apprend à travailler en réseau ou en équipe, c’est essentiel pour les RH.

Quels types de profils recrutez-vous ?
Nous avons une cinquantaine de familles de métiers et nous recrutons essentiellement des profils BAC + 3, BAC + 5, juniors ou expérimentés avec des spécialités en génie civil, aménagement du territoire pour des postes de chefs de projet, d’ingénieurs études ou travaux. Nous recherchons des personnes qui au-delà d’une vraie compétence technique vont savoir travailler en transversal et manager des projets et des hommes. Nous recrutons également des commerciaux avec une expérience maritime pour faire la promotion du port. En 2010 nous avons recruté une centaine de personnes dont la moitié en externe, ce qui a permis d’intégrer de nouvelles compétences.

Quelle politique de gestion de l’emploi et des compétences mettez-vous en œuvre ?

« Pour renforcer sa compétitivité et dans une optique de développement durable, le port développe une plate forme multimodale et renforce les dessertes ferroviaires et fluviales qui constituent une véritable alternative aux modes de transport routier. »

Nous nous appuyons sur les entretiens de progrès annuels, avec un focus particulier sur la notion de compétence technique, managériale et comportementale et les souhaits d’évolution des salariés. La revue annuelle des 220 cadres permet de détecter les potentiels. Notre objectif est de passer les 1 500 collaborateurs du port en revue pour proposer à chacun une évolution éventuellement avec un accompagnement par la formation.

Une localisation stratégique
1er port français en valeur, 2e en tonnage, 5e port nord européen avec près de 74 MT traitées en 2009, le Grand Port Maritime du Havre est le 1er port français pour le trafic des conteneurs, avec 2.5 millions de conteneurs EVP par an. Grand port énergétique avec 40 % des importations nationales de pétrole brut, le GPMH est également spécialisé dans le vrac liquide et solide. Premier port touché à l’import, dernier port touché à l’export, accessible 24 h sur 24, 365 jours par an par les plus grands porte- conteneurs, le GPMH dispose d’une localisation stratégique pour les armateurs et les chargeurs. Pour renforcer sa compétitivité et dans une optique de développement durable, le port développe une plate-forme multimodale et renforce les dessertes ferroviaires et fluviales qui constituent une véritable alternative aux modes de transport routier.

6 grandes missions qui concourent au développement du port
Le Grand Port Maritime du Havre a vu ses missions réaffirmées avec la loi portant réforme portuaire. 6 grandes missions lui ont été confiées, réaliser, exploiter et entretenir les accès maritimes, concevoir, faire réaliser et entretenir les infrastructures portuaires, aménager et gérer les zones industrielles, gérer et valoriser le domaine naturel, promouvoir l’ensemble de la place portuaire auprès des armateurs et chargeurs français et internationaux et assurer la police, la sûreté et la sécurité sur l’ensemble de la zone portuaire. 1 500 personnes travaillent pour le GPMH, dont de nombreux havrais qui ont à cœur de participer au développement de cet acteur économique qui a une vraie valeur ajoutée nationale, européenne et qui porte des grands projets structurants pour le développement économique de la France. Au delà du volet environnemental, le développement durable s’inscrit dans les objectifs quotidiens du GPMH et constitue l’axe d’entrée des projets de développement en cours d’élaboration ou de réalisation, comme le prolongement du Grand Canal du Havre.

AM

Contact: gpmhemploi@havre-port.fr