Parcours (souterrain)

Lycée Michelet. Bac L et S dans la section Ca de l’époque – Stages mines de charbon, mines de fer, mines de sel, sidérurgie – Diplôme d’ingénieur Mines de Nancy – Titulaire d’un doctorat Mines de Paris en énergie solaire – HDR (docteur ès Sciences UPMC en mécanique) – Enseignant-chercheur depuis 1992 – Directeur de l’enseignement depuis 2012 à Mines ParisTech.

Mine de rien…

Si j’apprécie de lire les quotidiens et périodiques pour comprendre le monde auquel préparer nos élèves, j’aime aussi partager des moments simples avec ma famille et mes amis. Je collectionne des fossiles et des pierres qui ont traversé des millions d’années pour venir à notre rencontre. J’adore les voyages pour comprendre l’évolution des peuples et de ce qui leur permet de vivre, et c’est souvent le résultat du travail des ingénieurs.

Une maxime

« La qualité d’expression rend tout acceptable »

 

C’est cool et ça travaille énormément !

Je considère MINES ParisTech, l’École des Mines de Paris, comme une pépinière d’entrepreneurs à l’écoute du client, élève ou entreprise, enseignants et responsables de labos. Nos élèves apprennent à apprendre et leurs perspectives scientifiques leur permettent de comprendre le monde et l’évolution de la société. Relations humaines, distanciation, humour et capacité à effectuer un dur labeur constituent les valeurs d’une maison qui se renouvellent à toutes les générations. « Humbles et fiers », telle est la devise des Mineurs.

©MINES ParisTech / Thibaud Vaerman

©MINES ParisTech / Thibaud Vaerman

Tel qu’en lui-même

Ma philosophie me pousse à comprendre et à enrichir les personnes avec lesquelles je vis et je travaille en leur indiquant le chemin à suivre pour qu’elles s’améliorent. Cette empathie est simplement humaine. Je retrouve ces principes aux Mines où l’on met en place des groupes à taille humaine : organiser la relation directe représente l’essentiel de la pédagogie. Je constate d’ailleurs que les entreprises d’aujourd’hui fonctionnent en réseau et en pyramide inversée.

 

Comment ils le voient ! « Le chef idéal »

« C’est un homme agréable qui ne se prend pas au sérieux. Toujours en costume-cravate, courtois, avec un petit côté vieille France, il est toujours à l’écoute de son personnel qu’il tutoie sans pour autant être familier. Discret, il aime prendre son café à la cafétéria et déjeune souvent en solitaire, ce qui ne l’empêche pas d’apprécier la compagnie des autres, de rire, sourire et raconter des histoires amusantes… »
Marie-Laure Manceau, Secrétaire enseignement

Ici et ailleurs

« J’ai bien connu Jérôme Adnot à l’occasion de ma participation à un voyage aux Etats-Unis que mon handicap rendait compliqué et dont il a réussi à aplanir toutes les difficultés tant il est tenace, volontaire et ingénieux. C’est un être persévérant dans son humanité. Trait caractéristique, dans une conversation il a tendance à donner un sentiment d’absence, de décrocher dans ses pensées, d’être ailleurs, alors même qu’il conserve toute son attention et que brusquement, il met le point sur des éléments extrêmement précis et complexes d’un sujet. »
Etienne Moullet, Ingénieur cycle IC

 

Quid de quiz !
Amitié : c’est un terme ambigu, très utile donc !
Amour : vouloir le bien des personnes. L’amour avec un grand A
Ambition : servir
Actrices, acteurs : Pierre Arditi et Vincent Lindon ; Sabine Azema et Sandrine Bonnaire
Mais aussi des plus jeunes comme Pierre Niney (27 ans, Yves St Laurent) Guillaume Gallienne (parrain d’une de nos promotions) ou Léa Seydoux (28 ans) et Hafsia Herzi (révélée dans la Graine et le mulet)
Couleur : pastel
Coup de gueule : en se rasant devant la glace
Défaut : l’empathie
Dieu : c’est une belle idée qui mérite d’être étudiée
Epoque préférée : la présente avec son évolution rapide
Famille : forces de complémentarité
Qualité : l’empathie
Littérature : Victor Hugo mais aussi « Les provinciales » de Blaise Pascal Musique : l’Hymne à la joie
Peinture : Caravage
Personnalité préférée : De Gaulle, mais pour sa personnalité
Politique : le chemin du possible
Vacances : les montagnes ensoleillées du Sud.

 

Patrick Simon