Beat Studinger (EMBA ESCP 2003) a eu un véritable coup de cœur pour l’univers sensoriel de Givaudan en 1990 alors qu’il se destinait étudiant au métier d’avocat. Aujourd’hui Head of Global Perfumery du plus grand fabricant mondial de parfums et saveurs, il évoque avec passion son métier dans un groupe international en quête de nouveaux collaborateurs issus comme lui de tous horizons.

 

C’est sur les hauteurs des berges de Seine à Argenteuil (95) que se dresse le siège France et le Centre européen de création de parfumerie fonctionnelle du groupe genevois Givaudan. Le site héberge aussi son Ecole de parfumerie. Elle assure une formation d’excellence depuis plus de 70 ans de grands « nez » qui travailleront ensuite dans les autres bureaux de création du groupe avenue Kléber à Paris, à New York, Sao Paulo, Mexico, Shanghai, Singapour, Tokyo ou Dubaï. Les parfums et arômes qu’ils créent entrent dans la composition de fragrances comme Opium, L’Air du temps ou Angel ainsi que de plats iconiques tels que le poulet rôti ou le pot-au-feu. « 70 % de nos parfumeurs ont été formés en interne, précise Beat Studinger. Cela contribue fortement à renforcer l’ADN de Givaudan. L’Ecole transmet aussi son savoir-faire à nos propres collaborateurs et à nos clients qui ont besoin de partager cette même culture parfum et de connaître le langage olfactif pour travailler ensemble. »

 

(c) Givaudan

Un business b2b2c

La société, fondée en 1895 à Genève par les frères Léon et Xavier Givaudan, détient aujourd’hui environ 25 % des parts de marché mondial du secteur Flavors & Fragrances, devant son confrère suisse Firmenich, l’américain IFF et l’allemand Symrise. Avec une palette de plusieurs milliers d’ingrédients naturels et synthétiques, incluant une belle collection de molécules exclusives à Givaudan, ses 110 parfumeurs et 250 aromaticiens dans le monde créent les odeurs et les saveurs du futur. Cette passion de l’exploration guide la création des parfums (pour la parfumerie fine, l’hygiène-beauté, les détergents et produits ménagers) et arômes (pour boissons, entremets salés, snacks, confiseries, produits laitiers, etc.) généralement fabriqués sur mesure. «Nous sommes dans le b2b2c, car on ne peut pas faire du b2b dans notre secteur sans connaître l’utilisateur final. L’objectif est d’aider nos clients à développer leurs marques et de ravir le consommateur.»

Ainsi les « évaluateurs » de Givaudan, qui ont une double compétence métier technique/marketing, font le pont entre le consommateur et le créateur sur chaque gestion de projet en fonction d’orientations olfactives, mais aussi d’impératifs ou contraintes réglementaires, performance sensorielle, prix, etc. La recherche de l’innovation, liée à la santé ou au bien-être par exemple, est au cœur des métiers de Givaudan. Ses chercheurs ont ainsi introduit un ingrédient qui met en valeur le goût sucré tout en réduisant les calories ou encore une « solution de produit laitier sans produit laitier » tenant compte des allergies et préférences végétariennes. Le réveil olfactif Sensorwake (menthe, café, bord de mer) s’appuie sur deux brevets de Givaudan.

Les collaborateurs Givaudan sont issus de pays et cultures différents. A l’image du parcours de Beat Studinger, les « backgrounds » de chacun sont très divers. « C’est quelque chose qui vous prend … et qui ne vous lâche plus. D’origine suisse alémanique, j’avais une formation de juriste à Saint-Gall. Mais avant de me lancer dans l’examen d’avocat, je voulais avoir une expérience dans une langue et une culture différente. J’ai réalisé un stage de 18 mois en marketing-vente chez Givaudan Genève avec un passage à l’école de parfumerie. Loin des livres et des lois que j’avais étudiés, j’ai eu un vrai coup de cœur pour cet univers. J’ai finalement renoncé au barreau lorsque Givaudan m’a proposé d’aller travailler à Paris que je n’ai pas quitté depuis. »

Après différentes fonctions commerciales, Beat Studinger s’est rapproché de l’opérationnel et du cœur du métier de la parfumerie, la création et les matières premières. A la tête de la nouvelle entité « Global Perfumery » depuis 2012, il a désormais la responsabilité de la palette des ingrédients et des systèmes, de la gestion de la communauté de créatifs auprès des autres business units et de la gestion de l’Ecole de parfumerie. « Ma mission, avec mes équipes et le management, est de donner les moyens à nos parfumeurs pour être compétitifs et de créer un environnement, qui leur permet de s’épanouir et de gagner des projets. Cela passe par une proximité et une écoute, qui permettent à nous adapter constamment aux besoins changeants du business.  »

« Sortir des sentiers battus » « Notre business touche directement les émotions de milliards de consommateurs dans le monde avec des parfums et arômes qui contribuent à « se sentir bien dans sa peau » et au plaisir gustatif. La créativité, la perspicacité et l’innovation sont les piliers de notre culture. Nous avons conscience que nous devons toujours « sortir des sentiers battus » pour chercher l’inspiration dans le monde extérieur et créer des produits exclusifs.»

Contact RH : www.givaudan.com/careers/students-and-graduates

 

ENGIE : #FanDeDéfricheurs !