dossier recrutement

 

1 groupe français de soins et services à la santé, Générale de Santé est présent sur l’ensemble de la chaine de soins. Chaque année, près d’un million de patients sont accueillis et soignés dans les 106 établissements du Groupe. La priorité de Générale de Santé est de développer une offre médicale d’excellence plaçant le patient au coeur de la prise en charge. Une spécificité qui confère une dimension particulière à la mission des 23 000 collaborateurs et des 5 000 médecins libéraux qui exercent au sein du groupe et une responsabilité à l’entreprise qui les emploie. DRH de Générale de Santé et membre du comité exécutif, Jacques Guillot revient sur les différents aspects de la politique qu’il conduit, qu’il s’agisse du développement des compétences, du recrutement, de la diversité ou de la gestion des carrières.

 

 

Jacques Guillot, DEA droit social université de Lyon (85), DRH de Générale de Santé

Jacques Guillot, DEA droit social université de Lyon (85), DRH de Générale de Santé

Comment concevez-vous le métier de DRH ?
Identifier les besoins et les ressources ainsi que les missions et responsabilités de tous nos collaborateurs, piloter de manière efficace et équitable l’évolution des carrières et la promotion interne : la gestion des talents est au coeur de la politique des Ressources Humaines de Générale de Santé. J’ai ainsi vocation à être l’opérateur, le levier et la cheville ouvrière, de l’évolution des métiers. En effet, notre environnementest au coeur de multiples changements qui transforment nos activités et font évoluer nos métiers, c’est le cas par exemple du fort développement de la chirurgie ambulatoire en France. Nous travaillons sur les contenus des postes, sur les compétences qui vont être nécessaires, sur les statuts, la politique de rémunération, les actions de recrutement.

 

Quelles qualités vous paraissent essentielles pour un DRH ?
Adhérer complètement à l’activité du Groupe, être passionné par les métiers, à l’aise dans le contact avec les équipes, avoir de la conviction et du recul, comprendre qu’il n’est de richesses que d’hommes : telles sont, selon moi, les qualités indispensables. L’écoute et le dialogue, m’apparaissent en outre comme le socle essentiel pour appréhender les différentes phases de ma mission. Enfin, dans un groupe comme Générale de Santé, le DRH doit travailler constamment en binôme avec les équipes qui pilotent les opérations.

 

Quels types de profils recherchez-vous ? Pour quels types de postes ?
Nous recherchons des jeunes diplômés, BAC + 5. Parmi les 2 000 cadres du Groupe, 500 occupent des postes clés en gestion et direction d’établissement. Ces métiers sont ouverts aux jeunes diplômés des grandes écoles, qu’il s’agisse d’écoles supérieures de commerce ou d’écoles d’ingénieurs. Pour un jeune diplômé, l’une des portes d’entrée du Groupe est la direction des opérations d’un établissement. Adjoint au Directeur général de l’établissement, le Directeur des opérations en assure la gestion quotidienne. Six mois de formation lui permettent de s’approprier les différentes facettes du métier. C’est dans ce « vivier » que seront ensuite recrutés les Directeurs d’établissements, à qui le Groupe offre responsabilités et autonomie. Outre ces profils, nous recherchons également des responsables d’assurance qualité, des ingénieurs biomédicaux, des contrôleurs de gestion, des juristes spécialistes du droit de la santé, des ingénieurs informatique, des généralistes de la fonction RH.

 

Quels types de profils privilégiez-vous ?
Je suis convaincu que la performance des entreprises se construit autour du capital humain. La Direction des Ressources Humaines privilégie donc les profils dotés d’une solide formation de base, mais également ceux qui ont envie de donner un sens à leurs connaissances et ceux qui partagent nos valeurs humaines.

 

Un pilotage de carrières dynamique et motivant
Générale de Santé fédère ses collaborateurs autour de 5 valeurs qui constituent la colonne vertébrale managériale du Groupe : l’attention à la personne, la sécurité, l’esprit d’équipe, l’esprit de progrès et la gestion responsable. L’entreprise s’inscrit dans la durée et recrute pour le long terme. Pour amener ses collaborateurs vers plus de responsabilités, le Groupe a mis en place un pilotage dynamique de gestion des carrières en interne, basé sur l’identification de talents, la promotion interne, la mobilité et l’alternance entre métiers opérationnels et fonctions support. La formation est un enjeu prioritaire ; le Groupe y consacre chaque année près de 14 millions d’euros. Enfin, Générale de Santé mène actuellement une réflexion de fond sur sa marque employeur et vient de mettre en place le recrutement de profils débutants, via les réseaux sociaux.

 

Premier Groupe privé de soins et services à la santé, Générale de Santé représente :
• 23 000 salariés dont 8 000 infirmières et 4 200 aides-soignantes
• 5 000 praticiens libéraux
• 106 établissements
• 1 million de patients accueillis et soignés chaque année
• Plus de 3 000 personnes ont été recrutées en CDI en 2012
• 1 040 jeunes diplômés ont été recrutés en 2012
• 14 millions d’euros sont consacrés chaque année à la formation

 

A.M.O.

 

Contact :
j.guillot@gsante.fr