[❤ my campus] Cassandra Dologa, étudiante à Grenoble Ecole de Management en parcours transcontinental, mène un cursus tout en cohérence avec ses ambitions professionnelles en finance internationale, sans oublier la vie étudiante !

 

Intégrer GEM, un choix motivé par quoi ?

J’ai toujours eu comme projet de travailler dans la finance. C’est un univers dans lequel le niveau du diplôme et la réputation de l’école importent. J’ai préféré cuber ma prépa afin d’intégrer une école parmi les meilleures. J’ai opté pour GEM car je savais que je pourrai m’y préparer pleinement et au meilleur niveau.

« A GEM chaque étudiant peut se forger un profil unique en fonction de ses envies et ambitions »

Quel cursus avez-vous choisi ?

Je me prépare à une carrière internationale dans la finance. J’ai déjà passé deux ans à l’international : deux semestres au sein du parcours transcontinental à l’Université de Cambridge, et à la Pace University à New-York en spécialité finance ; puis un an en Suisse pour ma césure. Pour ma dernière année, je vais préparer un double diplôme à Grenoble pour obtenir  le Master grande école et un MS® en finance internationale.

L’entrée au sein du parcours transcontinental est sélective. J’ai beaucoup travaillé et été très assidue en 1ère année ; une période où il y a parfois un flottement après la prépa. J’étais motivée, et je voulais me donner les moyens de réussir. J’ai sacrifié quelques soirées mais c’était pour la bonne cause 🙂

A la découverte de GEM, « L’école de tous les rêves professionnels » avec Jean-François Fiorina directeur adjoint et directeur des programmes

Les membres de l’association Aloha GEM 2014-2015

Les membres de l’association Aloha GEM 2014-2015 © Aloha

Dîner étudiant Cambridge

Dîner entre étudiants pour Cassandra lors de son échange à Cambridge

Votre année de césure est à l’image de votre parcours : internationale et en finance ?

Et oui, je suis motivée et cohérente jusqu’au bout ! J’ai d’abord réalisé un stage d’été de 10 semaines en banque privée à Zurich. Ces stages sont très prisés car ils sont très formateurs et prestigieux. Je voulais avoir plusieurs expériences, tester des métiers et univers différents. J’ai trouvé mon second stage grâce au réseau de GEM, à Genève chez JP Morgan au sein du département des opérations. Ce travail de middle office m’a beaucoup plu. J’aidais à passer des ordres de souscription pour des hedge funds. J’ai ensuite travaillé au Crédit Suisse en front office, à donner des ordres d’investissements. Ces expériences ont confirmé mes souhaits de carrière. J’ai aussi réalisé que je devais être très solide techniquement pour débuter en banque privée. Cela a renforcé ma motivation pour préparer mon double diplôme.

Vos activités associatives font aussi écho à vos envies professionnelles ?

J’ai fait partie en 1ère année d’une association « sérieuse », la GEM finance society ; et d’une plus « fun », Aloha, dédiée à l’accueil des étudiants internationaux. J’ai des origines roumaines et cela me plaisait de nouer des contacts avec des élèves eux aussi internationaux. Nous organisons des soirées et évènements pour se connaître et faire connaître les cultures. Chaque mois alternativement, les associations organisent « Les OB », je n’ai aucune idée de ce que cela veut dire 🙂 « La Woodstock » dernière OB de l’année, est très appréciée et organisée par Aloha. Elle se tient dans le Bois français, il y a des concerts de groupes étudiants, dans une ambiance Woodstock autour d’un gigantesque feu de camp.

WE d'intégration de GEM

WEI de GEM © Planètes soirées

Etudiants GEM

©Pierre Jayet – Prisme

Sympa la vie étudiante à GEM ?

Il est possible d‘avoir de bons résultats et de s’investir dans la vie étudiante. Il suffit de faire la part des choses. Faire partie d’une association c’est un peu comme intégrer une famille. Nous sommes très soudés. Les entretiens pour intégrer une asso sont très peu conventionnels, justement pour déterminer le fit et constituer des équipes qui fonctionnent bien et s’entendent.  Nous faisons les entretiens devant 20 membres, c’est un peu impressionnant. Ils se tiennent juste après le WEI, donc nous nous connaissons un peu. Au cours du WEI l’asso Planètes filme et ressort les morceaux les plus drôles lors de soirées ou évènements. L’idée est de charrier gentiment. Ce n‘est jamais humiliant. Nous avons un groupe Facebook sur lequel est diffusé le « JT des soirées ». Cela devient un jeu de se faire remarquer.

« Je souhaite à tout le monde de vivre ce que je vis à GEM »