Depuis 2008, le Groupe GDF SUEZ s’est engagé dans une vaste politique en faveur de l’intégration et du développement des femmes pour développer plus de mixité dans l’entreprise. Revue de ses engagements avec Sabine Lunel-Suzanne (EPF 96), directrice du développement social de la Branche Énergie Services.

Ingénieur diplômée en 1996 de l’EPF, Sabine Lunel-Suzanne, a exercé durant 3 ans des fonctions techniques avant de rejoindre les RH. Elle est directrice du développement social de la branche Energie Services de GDF SUEZ.

Ingénieur diplômée en 1996 de l’EPF, Sabine Lunel-Suzanne, a exercé durant 3 ans des fonctions techniques avant de rejoindre les RH. Elle est directrice du développement social de la branche Energie Services de GDF SUEZ.

Pourquoi une politique pour réduire les inégalités de genre chez GDF SUEZ ?
La volonté de nos dirigeants est de favoriser la diversité afin de créer plus d’émulation et ainsi être plus créatif. Pour réaliser cette ambition, GDF SUEZ mène depuis 2008 une politique globale à travers des actions concrètes afin de faire progresser les femmes au sein du Groupe et les accompagner dans leur développement de carrière : un réseau  femmes (Women In Networking), un programme de mentoring, une politique parentalité ambitieuse et des partenariats externes. Le Groupe s’est aussi fixé des objectifs chiffrés afin de s’assurer de la représentation des femmes à tous les niveaux de l’entreprise. Il s’est engagé à ce qu’à l’horizon 2015 : 1 cadre dirigeant nommé sur 3 soit une femme, 35 % des hauts potentiels détectés soient des femmes, 25 % des cadres soient des femmes et à recruter 30 % de femmes parmi nouveaux embauchés.

 

Comment agit GDF SUEZ vis-à-vis de la population cadre ?
Nous devons lutter contre deux stéréotypes. Chez les hommes, l’idée que les femmes ont moins de leadership. Et chez les femmes une forme d’autocensure quant à leur capacité à prendre des responsabilités. Nous avons instauré un dispositif de mise en valeur des femmes via notamment du mentoring par des cadres dirigeants. Mettre en valeur le potentiel des femmes, c’est aider à ce que chaque manager pense aussi à des candidates pour des évolutions.

 

Comment votre Branche, la plus technique du Groupe, communique sur ses métiers auprès des jeunes filles ?
Etre la Branche la plus importante en effectifs avec 78 000 collaborateurs nous donne une responsabilité dans la réalisation des objectifs de féminisation. Avec la difficulté d’attirer des profils féminins dans des métiers techniques, traditionnellement à image masculine : ingénierie, études, travaux et maintenance en installation, en services, et en efficacité énergétique. Nous avons adhéré à l’association « Elles Bougent » il y a 4 ans. Des ingénieures et techniciennes présentent leurs métiers à des collégiennes et lycéennes. Ces interventions valorisent aussi ces femmes dans des métiers techniques en interne. Et il y a un plaisir à communiquer son enthousiasme, à dire comme je le fais aussi, combien j’ai apprécié mon premier métier d’ingénieur dans une fonderie automobile !

 

Est-ce important de travailler dans un Groupe si engagé ?
Je dirais même que c’est essentiel et une fierté ! La réalité, c’est que les femmes doivent faire face à des préjugés et des freins dans leur évolution. Savoir que son entreprise les fait évoluer et les reconnait est important pour s’épanouir dans son travail.

 

Carine Serreli (INSA Strasbourg 2011), ingénieur études à la direction réseau Sud-Ouest de GrDF, Branche Infrastructures.
Qu’est ce qui vous a incité à intégrer GDF SUEZ ?

J’ai intégré GDF SUEZ grâce à mon stage de fin d’études que j’ai réalisé chez COFELY, Branche Energie Services. Puis, j’ai eu la chance de suivre le Mastère Spécialisé en Ingénierie et Gestion du Gaz parrainé par GDF SUEZ en partenariat avec l’école des Mines de Paris et l’Association Française du Gaz, à l’issue duquel j’ai été recrutée chez GrDF.
Quel est votre métier ?
Je travaille au sein du Bureau d’Etudes Régional Gaz (BERG) qui réalise les études de conception du réseau de distribution de gaz naturel pour la région Sud-Ouest. Ma mission est de favoriser la sécurité du réseau, je m’assure aussi de la bonne application du contrat d’interface entre le transporteur TIGF et GrDF. J’ai également eu l’occasion de former des équipes à un outil informatique, ce qui a été une nouvelle expérience positive pour moi. J’apprécie beaucoup la polyvalence de mon poste.

 

Un message aux jeunes filles qui s’interrogent sur l’opportunité de rejoindre GDF SUEZ ?
Je les encourage à découvrir la variété des métiers d’un Groupe qui accueille très bien ses jeunes embauchés et s’est engagé dans une politique de mixité qui fait que les femmes s’y sentent bien et s’y épanouissent professionnellement !

 

4 objectifs à l’horizon 2015 :
1 cadre dirigeant nommé sur
3 sera une femme,
35% des hauts potentiels détectés seront des femmes,
25% des cadres seront des femmes,
30% des nouveaux embauchés seront des femmes.

 

A. D-F

 

Contact :
Stages, VIE , graduate program, premier emploi c’est sur : gdfsuez-young-talents.com
et aussi sur les réseaux sociaux.