La vénérable maison continue, malgré ses 117 ans, de surprendre, d’être à l’avant-garde des tendances et d’arborer une croissance insolente. Une entreprise foisonnante de projets motivants pour les collaborateurs. Entretien  avec Catherine Parent du Châtelet (EMLyon 91), charismatique « DAF ».

 

La branche Grands Magasins recouvre combien d’enseignes ? Pourquoi un tel découpage ?

Catherine Parent du Châtelet

Catherine Parent du Châtelet

Elle se compose de deux enseignes détenues à 100 % par le groupe Galeries Lafayette : Galeries Lafayette qui compte 61 magasins dont un à Berlin et le BHV avec 6 magasins en France. Elles réalisent un total de ventes de 3,3 milliards d’euros, avec une croissance remarquable de plus de 10,5 %  en 2010 ! Quant au positionnement de ces deux branches, il est très distinct, les Galeries Lafayette étant orientées mode alors que le BHV offre un éventail d’offre de biens et services pour les urbains.

 

 

Comment le groupe résiste-t-il à la concurrence ?
Nous avons une stratégie marketing très offensive avec un repositionnement de notre image par Jean-Paul Goude pour les GL depuis plusieurs années ou des opérations de grande audience comme l’organisation à Paris et en Province du plus grand défilé de mode au monde en 2010 pour la première édition ! Mais surtout, nous sommes réputés comme dénicheurs de tendances. Une de notre force réside dans notre offre en ciseaux : de l’accessible (mais pas discount) jusqu’au luxe. Pour atteindre nos performances, nous avons également modernisé nos outils, développé une politique de rémunération variable et mis en place une Supply-Chain très efficace.

 

 

Quels sont les attraits de l’entreprise pour séduire les jeunes diplômés ?
Notre entreprise est vraiment très dynamique, innovante, audacieuse et regorge de projets passionnants pour tous. Actuellement, nous travaillons sur de multiples projets très porteurs comme le développement de notre outil internet, le remodeling de nos magasins et nous avons créé une Direction Internationale pour accompagner nos projets de développement notamment en Chine. En résumé, à tout instant, il se passe quelque chose dans la branche Grands Magasins ! Enfin, chez nous, chacun peut construire son job, être une vraie force de proposition car la professionalisation des métiers est récente.

 

 

Quels métiers pourront-ils exercer dans la branche Grands Magasins ?
Il y a bien sûr le cœur de nos métiers, les achats, les ventes et le marketing. Mais au-delà de ces secteurs, nous recherchons des candidats motivés, mobiles et évolutifs  pour occuper des fonctions dans tous nos autres domaines d’expertise : la finance, les ressources humaines, l’architecture et les travaux pour le remodeling de nos magasins, les systèmes d’information,…Par ailleurs, un avantage quand on entre dans ce Groupe, c’est l’existence de nombreuses passerelles entre les métiers et les enseignes qui encouragent la mobilité…

 

 

Comme « DAF », quelles sont vos missions ? Vos challenges ? Vos sources de satisfaction ?
Mon poste recouvre des tâches très variées comme l’animation du planning stratégique, les questions juridiques, le contrôle de gestion, la validation financière des projets… et les challenges ne manquent pas ! il faut faire grandir les équipes, les former, accompagner les opérationnels dans leurs prises de décision. Les Galeries Lafayette sont centenaires mais regardent loin dans le futur, y travailler reste une aventure exaltante car il faut sans cesse se réinventer. Franchement, j’adore mon boulot !

 

 

Qu’avez-vous découvert dans le monde de l’entreprise ?
Tout ! Si l’école nous donne un socle théorique solide, il faut ensuite  mettre en corrélation nos compétences techniques avec la vie en entreprise qui est mouvante.

 

 

Quels conseils voudriez-vous apporter aux futurs diplômés ?
Avant tout, exercer un métier qui les intéresse sachant que c’est à chacun de faire en sorte qu’il soit intéressant. Avoir la passion de son métier c’est d’une certaine façon construire un plan de carrière. Il est important également de se réinventer chaque jour car le monde avance vite, se complexifie et il faut donc rester en éveil et être curieux de tout. Ensuite, il faut partager son savoir avec les gens avec qui l’on travaille et oser dire non quand nécessaire mais apporter un argument constructif qui fera avancer les choses. Enfin, il faut parvenir à trouver le bon équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle.

 

S.G

 

Contact recrutement  :
www.galerieslafayette.com