Le 25 mars prochain, les locaux de l’ENSTA accueilleront des artistes montants au sein du premier festival gratuit inter-écoles jamais réalisé par l’université Paris-Saclay.

 

 

Un projet ambitieux réunissant de nombreuses écoles

 

Un show pompom, des concerts étudiants, des mix de DJs étudiants et des têtes d’affiches comme Azad Lab, Smokey Joe & The Kid ou encore Taïwan MC de Chinese Man Records forment le FUPS ou encore Festival de l’Université Paris-Saclay. Cet événement gratuit qui aura lieu le vendredi 25 mars prochain à l’ENSTA est le fruit d’un travail associatif inter-école très récent. Une idée originale de l’ENSTA qui a été ensuite suivie par des écoles comme HEC, Polytechnique, AgroParisTech, ENS Cachan, Supoptique ou encore l’université Paris Sud et bien d’autres deviendra réalité dans les prochains jours.

 

Un évènement conçu pour plaire au plus grand nombre

 

Une scène où de nombreux artistes se succèderont, un coin « chill » où une ambiance décontractée est à l’honneur afin de favoriser l’échange entre étudiants autour d’une bière ou d’une crêpe voire d’un cornet de frites et d’un burger ainsi qu’un stand prévention sur les MST, l’alcool et les dangers du son offrent ainsi différentes ambiances pour permettre à chaque étudiant de profiter de sa soirée à sa guise au sein de diverses atmosphères.

 

De nombreux partenariats musicaux ou encore alimentaires augmentent également la diversité souhaitée par les organisateurs du FUPS qui ont pour désir de « réunir les étudiants » comme le dit si bien François, élève à l’ENSTA et président du FUPS.
L’entrée est gratuite pour tout étudiant de l’université Paris-Saclay et des navettes sont mises à disposition auprès de chaque école afin que le FUPS soit, certes, un festival musical mais avant tout un moment de partage entre étudiants de différentes écoles et universités.

 

Participer à l’évènement

 

Pour assister au FUPS, il vous suffit de vous inscrire sur le site du festival et de venir le jour J avec votre carte étudiante mais seuls les élèves de l’université Paris-Saclay peuvent assister à cette première édition, à cause notamment du plan vigipirate. L’équipe du FUPS espère qu’à l’avenir, ils pourront ouvrir ce festival à tout le monde pour s’ouvrir davantage à différents horizons.
Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et à nous adresser directement vos questions.

 

 

L’équipe du FUPS