Comptant parmi les premiers opérateurs mondiaux de télécommunications, France Télécom, avec Orange, sa marque phare, poursuit sa conquête des marchés. Le point avec Jean-Pierre Bienaimé (ESSEC 73, ENSPTT 76, INSEAD 93), directeur de la stratégie et de la communication Opérateurs France et président de l’UMTS Forum.

 

 

Jean-Pierre Bienaimé

Jean-Pierre Bienaimé

Business unit Wholesale (« commerce de gros ») du groupe France Télécom Orange, la division Opérateurs France est présente sur près d’une vingtaine de sites. Dans le domaine des communications fixes, elle propose à ses clients opérateurs des accès haut débit, leur permettant d’offrir à leurs clients grand public des accès internet haut débit, soit en dégroupage, soit en DSL. Elle permet aussi aux opérateurs cofinanceurs de câblage d’immeubles en fibre optique câblés par Orange, d’accéder en fibre optique (FTTH) aux logements de ces immeubles. Enfin, dans les zones moins denses du territoire, elle déploie des Réseaux d’Initiative Publique (RIP), l’enjeu étant pour ces derniers de développer avec les collectivités territoriales le déploiement du haut débit dans toutes les régions françaises. Dans le domaine des communications mobiles, ses équipes s’appuient sur des partenaires MVNO (NRJ Mobile, Virgin Mobile…), qui représentent plus de 3 millions de clients finaux, et sur des licences de marque (M6 Mobile by Orange…). La division gère enfin les interconnections fixes et mobiles ainsi que le roaming (itinérance mobile) avec les pays étrangers. « Parmi les contrats que nous venons de signer dernièrement, précise Jean-Pierre Bienaimé, on trouve aussi bien un contrat d’itinérance nationale 2G/3G mobile avec l’opérateur Free qu’un contrat avec la Communauté d’agglomération du plateau de Saclay, où nous allons déployer la fibre optique. Sur le haut débit, le défi pour nous est de continuer de progresser dans la signature de contrats FTTH sur l’ensemble du territoire. Concernant l’activité mobile et MVNO, nous devons continuer de faire croître notre parc de clients, en complémentarité avec l’activité Retail (grand public) du groupe France Télécom Orange et en cohérence avec sa stratégie globale. Le partenariat que nous venons de signer avec BNP Paribas préfigure notre croissance dans les nouveaux territoires tels que le paiement mobile et sans contact. »

 

Les jeunes diplômés peuvent trouver des opportunités d’une grande variété au sein des équipes du groupe France Télécom Orange

Cap sur de nouveaux marchés !
En première ligne sur la technologie du paiement sans fil grâce aux mobiles NFC, Orange vient de démarrer le déploiement en régions des terminaux qui permettront de régler titres de transport et achats chez les commerçants sur la base des premiers lancements réalisés, avec succès, à Nice, l’an dernier. Orientant son développement à l’international vers l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, « sans exclure des opportunités dans d’autres régions du monde », le groupe veille à ce que les filiales implantées hors de l’Hexagone adoptent progressivement les technologies mobiles haut débit « afin d’assurer d’une part l’homogénéité des plateformes techniques et d’être, d’autre part, à la pointe des besoins multimédias de plus en plus plébiscités par leurs clients. Que cela soit dans les activités Wholesale, Grand public ou Entreprises, les jeunes diplômés peuvent trouver des opportunités d’une grande variété au sein des équipes du groupe France Télécom Orange. Les nouveaux sentiers de croissance (santé, éducation, électronique grand public, M2M…) qui s’ouvrent à nous sont vastes et nous avons besoin des meilleurs talents pour les aborder ! »

 

Vers une mondialisation de la 3G mobile…
Cette montée en puissance des nouvelles technologies concerne au premier chef Jean-Pierre Bienaimé, qui préside, par ailleurs, l’association professionnelle internationale UMTS Forum : « La mission de l’UMTS Forum, créée il y a bientôt 15 ans, est de promouvoir le développement mondial de la 3G mobile aux normes européennes ainsi que son évolution vers la 4G/LTE. » Devant faire travailler ensemble des opérateurs, des constructeurs et des acteurs de différents pays aux intérêts souvent divergents, un management transverse, à caractère interculturel est de mise : « Pour faire avancer les dossiers, il faut être plus consensuel que directif tout en impulsant une vision. Cet exercice exige des qualités de diplomatie, de relationnel et de coordination que les managers sont de plus en plus amenés à maîtriser dans les organisations globales, en sus du management hiérarchique direct. » Pour cela, Jean-Pierre Bienaimé reconnaît que l’International Executive Program qu’il a suivi à l’INSEAD, lui a été très bénéfique : « J’ai réalisé ce cursus alors que j’avais déjà une solide expérience professionnelle, ce qui m’a permis de retirer de ces deux mois intensifs, mariant études de cas et interventionsde participants très divers, un bénéfice maximal, notamment en termes de techniques managériales et de gestion. La confiance en moi, que ce cursus a renforcée, m’a été très précieuse pour assumer, par la suite, la direction d’une filiale à l’international ! »

 

CG

 

Contact recrutement : sylvie.cluzel@orange-ftgroup.com
Contact personnel : jeanpierre.bienaime@orange-ftgroup.com