DEPUIS SA CRÉATION EN 2015, L’AGENCE NATIONALE DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DE LA FRANCE MULTIPLIE LES OPÉRATIONS AVEC UNE SEULE AMBITION : METTRE EN LUMIÈRE LES ATOUTS DE LA FRANCE ET DE SES ENTREPRENEURS ET INNOVATEURS. UNE CAMPAGNE QUI PORTE SES FRUITS COMME NOUS LE DÉTAILLE MURIEL PÉNICAUD, AMBASSADRICE DÉLÉGUÉE AUX INVESTISSEMENTS INTERNATIONAUX ET DIRECTRICE GÉNÉRALE DE BUSINESS FRANCE.

 

QUELLE EST LA STRATÉGIE DE BUSINESS FRANCE ?

Elle tient en deux mots : produire et diffuser de l’information. Business France collecte, analyse et présente des informations objectives sur les atouts économiques et l’attractivité de la France. Nous produisons des kits argumentaires, un tableau de bord de l’attractivité comparée de la France, un livre blanc sur les classements internationaux et un rapport annuel sur l’internationalisation de l’économie française. Nous diffusons cette information auprès de la presse française et internationale et des investisseurs potentiels en exploitant toutes les occasions (5 000 rendez-vous d’affaires annuels avec les entreprises, les forums économiques internationaux).

« Être attractif, ce n’est pas seulement une question de pouvoir économique, c’est aussi une question de volonté et d’engagement. »

QUELS DISPOSITIFS AVEZ-VOUS DÉPLOYÉS ?

La campagne internationale de communication Créative France a été lancée le 5 octobre 2015 et va durer 18 mois. Elle vise en priorité : Etats-Unis, Allemagne, Royaume-Uni, Japon, Chine, Singapour, Inde, Amérique latine et Emirats-Arabes-Unis. Son objectif : valoriser les initiatives et les savoir-faire français en matière de créativité et d’innovation dans tous secteurs – industrie, mode, gastronomie, sciences, arts, etc. Nous exploitons tous les canaux, des relations publiques et presse à la communication digitale en passant le lobbying auprès des influenceurs et la participation aux forums économiques internationaux. Les échos sont très positifs. Business France réalise des opérations de promotion et d’influence à l’international (20 en 2015, 30 en 2016) en vue de renforcer le rayonnement et l’attractivité de notre écosystème de startup, regroupé sous la bannière French Tech. Nous incitons les acteurs privés à monter au créneau et les soutenons dans leurs initiatives promotionnelles. La French Tech valorise puissamment l’image de la France comme le montre l’impact du succès de nos startups au CES de Las Vegas.

« Nous nous sommes mis en ordre de bataille pour profiter de la globalisation économique. »

COMMENT IMAGINEZ-VOUS L’ATTRACTIVITÉ DE LA FRANCE À L’HORIZON 2020 ?

La France, 6è puissance mondiale, est et demeure très attractive. Ce qui est nouveau, c’est notre volonté de l’être encore plus. Tous les ministères concernés sont mobilisés et déploient des stratégies de diplomatie économique, et de valorisation de l’innovation. La création de Business France le 1er janvier 2015 dote notre pays d’un opérateur de référence unique au service de l’internationalisation de l’économie française tandis que les réformes économiques et sociales se poursuivent pour booster notre attractivité. On peut donc être optimiste pour celle-ci à l’horizon 2020.

Quels sont les atouts cachés, mal connus ou mal valorisés de la France et de ses talents ?

Les Français aiment le travail, et le travail bien fait. Ils sont très qualifiés et productifs. Nos infrastructures de transport et de communication sont excellentes. Les prix de l’énergie sont compétitifs. La France jouit d’une position géographique qui en fait un hub idéal pour exporter dans la zone EMEA. Sa recherche publique et privée est un terreau pour l’innovation. Un facteur relève de notre tempérament national : notre créativité. C’est un atout crucial à l’ère du numérique et de l’économie de la connaissance. C’est sur lui que nous axons notre campagne Créative France.

CHIFFRES CLÉS

1 500 experts dans 72 pays au service de 3 missions :

• L’export : près de 10 000 entreprises accompagnées / an • L’investissement étranger : plus de 500 projets aboutis / an • La promotion de l’image économique de la France.