Depuis son lancement le 26 novembre 2012, FRANCE CULTURE PLUS (www.francecultureplus.fr) s’est imposé comme un Webmédia étudiant incontournable. Nous allons vous en dire encore plus.

 

Olivier Poivre d’Arvor, directeur de France Culture

Olivier Poivre d’Arvor, directeur de France Culture

Un média unique de service public
Il rend librement accessible la production des universités et des grandes écoles (« Campus France Culture » : cours, conférences, rencontres), et qui propose des contenus exclusifs, conçus au plus près de la vie et des attentes étudiantes  (« France Culture Factory », contenus originaux produits spécialement pour les étudiants ; la « Sélection France Culture », composée de podcasts d’émissions de France Culture à destination des étudiants ; « Radio Campus », qui donne voix au réseau des 24 Radios Campus).

 

Une offre croissante de contenu
Au mois de janvier 2013, trois nouvelles séries ont été mises en ligne sur France Culture Plus dans l’espace « France Culture FACTORY ». Elles nous racontent les nouvelles générations, leurs aspirations, leur participation à la vie de la Cité, leur intimité. Il s’agit de #Politique, Fenêtre sur cours et 20 ans en Europe. Elles s’ajoutent à Radio Thésards ; People are strange ; Le monde est un campus ; Audition ; le live du RenDez-Vous.

 

Une ouverture à la création
FRANCE CULTURE PLUS  propose chaque année des concours de création aux étudiants (concours sonore en 2012, concours photo en 2013… Affaire à suivre ! Retrouvez FRANCE CULTURE PLUS sur www.francecultureplus.fr

 

Questions à Olivier Poivre d’Arvor, directeur de France Culture
Pourquoi avez-vous développé un partenariat avec différentes grandes écoles et universités pour la diffusion de productions audiovisuelles ?
Au mois de novembre 2012, France Culture a lancé une radio sur le WEB qui s’appelle France Culture Plus. Cette radio s’est créée à la demande d’universités et de grandes écoles qui souhaitaient disposer d’un média national permettant d’agréger des contenus en provenance de l’ensemble de ces établissements français et bientôt francophones. Si dans toutes les grandes écoles et universités, on trouve des productions de contenus dont la diffusion est limitée, nous estimions que la captation d’images et du son méritait d’être présentée à un large public. Nous avons donc sollicité la Conférence des grandes écoles et la Conférence des Présidents d’universités, partenaires de la création de France Culture Plus, ainsi que 90 autres établissements avec lesquels nous souhaitions entretenir un certain nombre de relations. De nombreuses grandes écoles et universités en font partie car il s’agit d’établissements français prestigieux qui possèdent une expertise scientifique de haut niveau dont nous souhaitions diffuser les productions sur France Culture Plus.
D’autres partenariats pourraient-ils se conclure avec d’autres établissements d’enseignement supérieur ?

En France, les grandes écoles sont incontournables et les générations qui s’y succèdent, nous intéressent. La radio étant un média écouté essentiellement par les plus de 50 ans, nous souhaitions attirer les jeunes auditeurs spécialisés dans les différents domaines de la connaissance. En effet, notre radio entend mettre en valeur la recherche des universitaires et des savants. Travailler avec de tels établissements ne consiste pas à faire de la vulgarisation mais, au contraire, à proposer des sujets d’excellence à nos auditeurs. Nous voulons faire comprendre à un très large public que les laboratoires des organismes publics (CNRS) ou privés (entreprises), les universités et les grandes écoles produisent une recherche reconnue à l’étranger comme une des meilleures du monde, voire la meilleure dans certains domaines, ce que les français ne savent pas tout le temps. Il nous paraissait important de diffuser plus largement cette culture scientifique.

 

 

Patrick Simon