Communiqué de presse:

La division Corporate Solutions d’EF Education First, spécialiste de la formation linguistique professionnelle, dévoile les résultats de son étude « Talent Crunch » consacrée au développement des talents de demain.

Ce rapport RH qualitatif inédit, a été mené auprès de 613 grandes entreprises de plus de 1000 collaborateurs pour la plupart, en France, en Allemagne, au Brésil, en Chine, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas, dans les pays nordiques, au Royaume-Uni, en Russie, en Suisse. A travers une analyse approfondie il met en lumière les facteurs clés de succès pour attirer, motiver et développer les collaborateurs, à horizon 2025.

 

Motiver les salariés clés pour éviter la pénurie de talents demain

Les entreprises les plus performantes sont celles qui mettent l’accent sur la gestion des talents, ce afin de recruter les bonnes personnes, point essentiel à leur développement. EF Corporate Solutions livre, avec cette étude plusieurs recommandations pour la mise en place d’une bonne stratégie de gestion des talents en entreprise, axée sur quatre piliers que représentent l’engagement & la motivation, le leadership, la créativité & l’innovation, et la flexibilité.

 

Le top 5 des principaux défis RH les plus ardus des 10 prochaines années 

  • Motivation des collaborateurs en entreprise : 27%
  • Compétences en leadership : 24%
  • Mobilité des collaborateurs : 23%
  • Engagement des collaborateurs : 22%
  • Créativité des collaborateurs : 22%

 

Un décalage inquiétant entre enjeux RH et priorités de formation

Les employeurs doivent mettre l’accent sur l’engagement et la motivation de leurs équipes, mais aussi trouver de nouvelles idées, de nouveaux moyens de rendre l’expérience professionnelle épanouissante.

Il ressort de cette étude un décalage entre les besoins des entreprises et les formations qu’elles mettent en place. Par exemple parmi un grand nombre de compétences, la maîtrise de plusieurs langues figure dans les qualités phares du collaborateur idéal. Pourtant, les formations en langues et communication ne sont qu’en 5ème position des priorités de formation.

Pour réussir dans un environnement économique international tendu, et malgré la pénurie de talents, les entreprises doivent de toute urgence, revoir leurs priorités en matière d’investissement RH pour résoudre les problématiques liées à la motivation des équipes déjà en poste avant même d’attirer les talents internationaux très qualifiés dont elles ont besoin pour être compétitives à l’avenir.

 

Etude complète à télécharger gratuitement ici