Communiqué de presse :

Projet initialisé en 2016, puis déployé sur tous les sites Icam en 2018 en partenariat avec S-Cube, filiale de SPIE ICS, le campus numérique s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale de l’école qui fait évoluer ses formations pour s’adapter aux multiples mutations du rôle de l’ingénieur dans la société (agilité, interculturalité, ouverture aux autres…). Parcours Ouvert, développement à l’international ou encore déploiement des Fablab et de l’entrepreneuriat : le campus numérique vient soutenir les différents projets de l’Icam.

 

Le campus numérique est déployé sur les 6 sites français de l’Icam

Le campus numérique prend la forme d’un espace virtualisé au service des étudiants, enseignants et collaborateurs de l’Institut. Tous accèdent à tout instant et selon leurs besoins, à l’ensemble des outils numériques (applications, machines de calcul, logiciels de simulation numérique, etc.), et ce, depuis n’importe quel terminal. « Grâce au campus numérique, nous proposons à nos enseignants et étudiants d’accéder à leur environnement de travail dans et hors du campus. Il s’agit de permettre un fonctionnement agile et des échanges plus fluides », détaille Jean-Michel Viot, Directeur général de l’Icam.

Et les étudiants sont enthousiastes. « Pour les cours, j’utilise un PC tablette grand public qui est facilement transportable mais assez limité au niveau de la mémoire et de la capacité de calculs. Pouvoir disposer d’une machine virtuelle avec des logiciels comme ANSYS, Solidworks ou encore Revit, qui utilisent beaucoup de ressources pour les calculs, est idéal. Ce ne sont pas les ressources de mon PC qui sont utilisées. Je n’aurai pas pu installer ces logiciels sur mon ordinateur », explique Michaëlla Deniaux, actuellement en 5ème année.

« Très simple d’utilisation, le campus numérique facilite grandement notre quotidien, notamment pour avancer des travaux en groupe. Que nous soyons en entreprise ou à l’étranger, nous sommes plus réactifs », ajoute Axel Polyte, également en 5ème année.

Le constat est partagé par les enseignants. « Le campus numérique offre confort et gain de temps. Les logiciels sont déjà configurés en fonction des besoins et demandes spécifiques de l’enseignant. Tous les étudiants partagent une même et unique configuration facilitant notamment les travaux pratiques et projets communs », commente Christophe Pennel, Responsable Enseignement Supérieur au sein de l’Icam.

 

S-Cube choisit une « Virtual desktop infrastructure » adaptée à l’environnement Icam

Cette technologie de Virtual desktop infrastructure (VDI-infrastructure de bureau virtuel) permet la dissociation du poste de l’utilisateur d’une part et de la machine virtuelle d’autre part, elle-même implémentée sur un serveur distant. A la clé pour l’utilisateur, un accès à l’intégralité de ses programmes, applications, processus et données, quel que soit le matériel utilisé.

Pour l’Icam, la principale exigence était d’assurer une performance optimale pour l’utilisation régulière de logiciels 3D, sollicitant par définition plus de mémoire. Défi relevé par S-Cube qui a notamment choisi une technologie développée par Nutanix pour un équipement complet.

« Pour l’Icam, la conjugaison de ces technologies est une garantie de performance, de résilience et d’adaptabilité à ses nouveaux besoins », explique Benjamin Roudaut, ingénieur d’affaires chez S-Cube. « En outre, ces solutions garantissent une sécurité optimale notamment lorsque que les usagers viennent avec leurs propres équipements informatiques. »

 

Un environnement de travail en phase avec le quotidien en entreprise

Au-delà des bénéfices durant le cursus, le campus numérique est en adéquation avec les attentes des entreprises. Elles sont en effet, nombreuses à privilégier ce mode d’organisation et de fonctionnement, et à choisir des outils de virtualisation pour leurs collaborateurs. « Le campus numérique de l’Icam, proposé aux étudiants, est tout à fait en phase avec les évolutions de l’environnement de travail en entreprise. Les employeurs investissent aujourd’hui pour augmenter l’expérience collaborateur afin de répondre à de nouvelles attentes telles que la satisfaction et la flexibilité au travail, l’utilisation d’outils numériques pour fluidifier la communication et favoriser le travail collaboratif. Avec ce projet l’Icam prépare ses étudiants à travailler dans des conditions diverses avec des machines variées mais dans un digital workspace unifié. Cela permet aussi de développer les savoir-faire et savoir-être des étudiants nécessaires pour être performant dans des contextes où l’agilité est de plus en plus requise. Ils deviendront aussi des collaborateurs plus sensibles aux problématiques de protection des données et de confidentialité de l’information », précise Nosing Doeuk, directeur associé chez mc²i Groupe, en charge de l’offre Innovations et Technologies de mc²i Groupe.

 

L’Icam, à la tête d’un mouvement précurseur dans les écoles

Les 6 sites français de l’Icam sont désormais équipés, représentant un investissement de 2 millions d’euros (hors licences applicatives). L’Icam est aujourd’hui le seul établissement d’enseignement supérieur en France à proposer un fonctionnement 100 % dématérialisé. « La virtualisation est déjà présente dans les écoles spécialisées dans le domaine de l’informatique par exemple. Nous avons été plus loin avec l’intégration d’outils 3D. Nous avons récemment reçu la visite de la CTI qui a souligné la pertinence du projet et la forte valeur ajoutée pour les étudiants et enseignants. Il sera jugé dans la durée, mais je pense qu’un mouvement de fond s’amorce depuis peu dans l’enseignement supérieur », précise Jean-Michel Viot.

Le prochain challenge de l’Icam : déployer le campus numérique sur ses sites en Afrique et en Inde.

 

 

L’ICAM croît à l’international