Communiqué de presse:

Depuis 17 ans, La Fondation Vallet, sous l’égide de la Fondation de France, attribue des bourses afin d’aider les jeunes particulièrement méritants mais rencontrant des difficultés financières à poursuivre leurs études. Chaque année, elle soutient 300 jeunes de l’Académie de Paris inscrits dans des établissements de renom, préparant aux métiers d’art. La cérémonie de remise des bourses s’est déroulée hier soir à la Sorbonne. La Fondation Vallet a remis à cette occasion sa 5000ème bourse. Elle se positionne parmi les toutes premières Fondations privées en France et la première au niveau mondial avec 50 000 bourses octroyées depuis sa création.

 

 

Une Fondation entièrement dédiée à l’éducation des jeunes

 

Créée en 1999 sous l’égide de la Fondation de France par Odon Vallet et son frère Jean-Daniel, la Fondation Vallet aide des jeunes particulièrement méritant à poursuivre leurs études.

CaptureCeux qui souhaitent s’orienter vers des métiers d’art sont naturellement au coeur de ce soutien puisque ces enseignements nécessitent des investissements matériels souvent onéreux t un logement sur Paris. Chaque année, La Fondation décerne ainsi à Paris 300 bourses à des élèves qui se préparent à ces métiers dans des établissements particulièrement réputés comme Boulle, Estienne, Duperré, les Gobelins, l’École nationale supérieure des arts décoratifs, mais aussi la Fémis, l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art Olivier de Serres.  Cette année, la Gastronomie française fait son entrée avec le soutien d’élèves du lycée hôtelier Guillaume Tirel et de l’École Ferrandi.

Les bourses sont d’un montant de 4 600 € par an. Elles sont renouvelables deux fois pour les lycées professionnels et trois fois pour les écoles supérieures.

 

 

Exemples de jeunes lauréats 2016 repérés par la Fondation Vallet pour leur mérite et leur talent

Parmi les 300 lauréats de l’édition 2016, 4 jeunes lauréats de la Fondation Vallet :

  • Capture1Marlène Simonessa – 19 ans : Après un bac ES, elle effectue une mise à niveau en arts appliqués et champs du design et découvre le monde de la création artistique en pratiquant la céramique, la gravure, la photographie, le modelage. Elle entre en prépa scientifique Arts et Design à Duperré, qui forme les étudiants désireux d’intégrer les écoles d’art et de design de France et d’Europe. Grâce à la bourse d’Odon Vallet, Marlène va pouvoir faire l’acquisition des fournitures nécessaires et accéder à l’outil informatique adapté à sa formation.
  • Roland Vassalo – 16 ans : ce jeune passionné d’arts de la table et de gastronomie est actuellement en 1ere au sein du lycée hôtelier Guillaume Tirel où il y étudie, outre les matières générales, des matières professionnelles de cuisine, de service et d’hôtellerie. Grâce à la bourse de la Fondation Vallet, il va pouvoir aller au bout de ses études et réaliser son projet professionnel, sans se préoccuper des contraintes financières.
  • Jordan Grandpré – 23 ans : passionné par la mode depuis son plus jeune âge, il entre en Bac professionnel « Métiers de la Mode et du vêtement » au Lycée EUROPE à Reims où il apprend l’ensemble des techniques de construction et d’élaboration d’un vêtement. Il enchaine avec un CAP en Maroquinerie chez les Compagnons du Devoir et du Tour de France en Alternance dans les ateliers de la maison Louis Vuitton. Il peaufine son apprentissage par une mise à niveau d’art appliqué (MANAA) au Lycée Charles De Gaulle de Chaumont et entre en BTS Design de Mode à l’école La Martinière-Diderot de Lyon. Il a été admis à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs en 2eme année de Master Design Vêtement. La bourse qu’il vient de recevoir va lui permettre d’être plus indépendant pour son nouveau cursus parisien.
  • Manon Monchaux- 19 ans : après un bac L spécialité Arts plastiques, Manon intègre la MANAA de l’école Estienne en DMA Gravure. Aujourd’hui, elle est en 2ème année. C’est au cours de ce cursus, en travaillant dans l’atelier de gravure de l’Ecole, qu’elle se passionne pour les métiers de gravure, reliure-dorure, illustration et typographisme. Grâce à la bourse de la Fondation, elle va pouvoir s’équiper du matériel de qualité nécessaire à l’exercice de son art et se lancer dans un projet de micro-édition.

Première fondation au monde en matière de bourses d’excellence

La fondation Vallet agit également à l’international en apportant son soutien à des élèves béninois et vietnamien défavorisés et en facilitant la venue en France des meilleurs, pour poursuivre leurs études.

« Notre Fondation est la Fondation privée qui remet le plus de bourses au monde ! Depuis sa création, nous avons remis plus de 50 000 bourses : 5000 aux élèves des lycées et écoles d’art de Paris, 12 500 aux élèves et étudiants béninois, 32 500 aux étudiants vietnamiens » explique Odon Vallet.

Parmi ses anciens boursiers, la Fondation Vallet est fière de compter 215 polytechniciens et 350 médaillés aux olympiades mondiales de mathématiques, physique, chimie, biologie et informatique.

Enfin, la fondation Vallet participe également au financement de bibliothèques, permettant l’accès aux livres et à lecture pour les jeunes élèves béninois, ainsi que d’un laboratoire d’anglais. Il s’agit du plus important réseau de lecture d’Afrique francophone avec plus de quatre mille lecteurs par jour.

 

La Fondation de France et les jeunes

Chaque année, la Fondation de France et 120 fondations sous son égide attribuent plus de 2200 bourses. Ces bourses privées s’adressent à des publics variés et peuvent concerner des domaines divers (études, recherche, projet solidaire ou individuel, voyage, etc.).

Pour aider les jeunes ou leur famille à identifier les dispositifs de bourses auxquels ils sont éligibles, selon leur situation et leur projet, la Fondation de France a lancé le Guide des bourses, un moteur de recherche unique en son genre.

Rendez-vous sur http://bourses.fondationdefrance.org/fr