Communiqué de presse:

Pour la première fois de son histoire, l’espèce humaine est confrontée aux limites de la planète. Elle doit faire face simultanément au changement climatique, aux saturations écologiques et démographiques, aux limites des ressources naturelles. Ni son système monétaire, ni son organisation économique et géopolitique ne lui donnent actuellement les moyens techniques de surmonter cette grande épreuve inédite du 21e siècle. Pour relever ces défis, il est aujourd’hui urgent de construire une vision d’ensemble et d’anticiper les difficultés pour réagir en temps utile. Officiellement créée le 15 décembre 2016 sous égide de la Fondation ParisTech, la Fondation 2100 entend contribuer à cet effort de réflexion et d’action.

 

 

La Fondation 2100, enjeux et ambitions

S’appuyant sur les travaux accomplis depuis plus de 25 ans par l’ancien Centre de prospective et d’évaluation du Ministère français de la recherche et l’association Prospective 2100, la Fondation 2100 agira dans deux directions :

  • L’accompagnement, par le soutien d’activités universitaires, des études de prospective mondiales et régionales, respectant les spécificités des différentes civilisations.
  • La promotion de programmes mondiaux, mobilisant des acteurs clés sur des projets concrets, tels que les grands investissements nécessaires pour les ressources en eau et en énergie, la biodiversité des différents continents, l’anticipation des migrations, l’écologie, l’éducation, la santé, etc.

L’activité de la Fondation 2100 comprendra ainsi trois volets : recherche, persuasion, transmission.

  • Recherche : susciter des recherches universitaires, notamment par la création de chaires et le financement de thèses, de bourses et de voyages d’études.
  • Persuasion : faire connaître les travaux de prospective et de macro-ingénierie, et acquérir un statut de référent international capable d’influer sur les décisions programmatiques de grands acteurs publics et privés. Ce rayonnement comprendra une cyberstratégie, une activité de production audiovisuelle, et une ligne d’édition d’ouvrages.
  • Transmission : faciliter la transmission des techniques de la prospective à long terme, enjeu majeur de la communication intergénérationnelle. Des actions de formation et de sensibilisation seront menées auprès de différents publics, y compris dans les écoles.

Organisation de droit français à vocation mondiale, la Fondation 2100 tire parti de contacts développés de longue date par ses animateurs ; elle prévoit de tisser un réseau de correspondants et d’organismes partenaires dans différentes régions du monde. La Fondation sera financée par des entreprises, notamment les groupes concernés par les grands investissements à long terme, des organismes internationaux comme les banques de développement, l’Union européenne et le public, par le canal du financement participatif.

Focalisée sur les défis mondiaux et expérimentée dans la prospective de long terme et l’analyse multidisciplinaire des sociétés, la Fondation 2100 devrait pouvoir remplir une fonction essentielle sur la scène internationale.

 

Fondation 2100 sous égide de la Fondation ParisTech : une évidence

Créée le 10 avril 2010, la Fondation ParisTech a pour but de contribuer au développement de l’enseignement supérieur et de la recherche, tant à l’échelon français qu’international. Fondation reconnue d’utilité publique et fondation abritante, elle est née de l’initiative de ParisTech avec l’appui de grands groupes industriels.

ParisTech est une structure de coopération inter-écoles, œuvrant à l’élaboration de projets communs articulés autour de la formation, de la recherche, et de l’innovation dans le domaine des sciences, des technologies et du management. ParisTech est constitué de 10 écoles membres* (parmi les plus grandes écoles d’ingénieurs françaises) et dispose d’une forte interaction au niveau mondial, au travers de nombreux accords de partenariats.

 

Selon Thierry Gaudin, Président de la Fondation Prospective 2100 :

« L’horizon 2100 est aujourd’hui celui des conditions de vie de nos enfants. La transmission des arts et techniques de la prospective est un enjeu majeur de la communication intergénérationnelle. Le statut de fondation hébergée par la Fondation ParisTech semble bien correspondre à cette finalité, d’abord parce que ParisTech est issue du monde des ingénieurs, ensuite parce que les grandes entreprises concernées, souvent liées à la commande publique, peuvent difficilement exprimer directement leur vision de l’intérêt général, alors qu’une fondation autonome, en mesure de travailler avec une grande diversité de laboratoires d’universités ou de grandes écoles, y compris internationaux, peut se permettre d’exprimer l’intérêt général planétaire avec la franchise et l’objectivité nécessaires ».