Du contrôleur financier au trésorier en passant par l’actuaire ou l’auditeur interne : les métiers proposés aux financiers sont divers et variés, qu’il s’agisse de finance d’entreprise ou de marché, de banque ou d’assurance … Zoom sur deux exemples de carrières.

Contrôleur de gestion en entreprise
Selon l’étude de rémunération 2011- 2012 du cabinet de recrutement Robert Half, son rôle se décompose comme suit :
• la coordination de l’ensemble du processus de reporting et de budget du périmètre dont il a le suivi (société, division, produits…)
• l’établissement des tableaux de bord et les indicateurs de performance qui doivent être de véritables outils d’aide à la décision pour une direction générale ou des directions opérationnelles (marketing, commerciale, industrielle ou achats/logistique).
• la production de l’ensemble des analyses et recommandations permettant l’aide à la décision.
L’étude définit par ailleurs deux grands types de contrôles de gestion :

1/ Le contrôle de gestion central / reporting : « si le positionnement [du contrôleur de gestion] est très central dans l’entreprise, rattaché à un siège par exemple, sa vocation est, alors, essentiellement de collecter de l’information sur un périmètre donné de filiales ou de divisions, de valider sa fiabilité, de l’analyser et de la synthétiser à destination des équipes de management. En relation avec les contrôleurs de gestion ou contrôleurs financiers locaux, il anime tout le processus budgétaire (plan, budget, reporting…) et synthétise l’ensemble des informations qui lui sont remontées. Il peut être également en charge du contrôle de gestion des fonctions centrales. »

2/ Le contrôle de gestion opérationnel : si le contrôleur de gestion évolue dans la filiale d’un groupe, dans une division ou au sein d’une structure à taille humaine. Il peut s’agir d’un contrôle de gestion industriel, d’un contrôle de gestion projet / R&D ou encore d’un contrôle de gestion commercial et marketing.

Profil
« Le Contrôleur de Gestion est diplômé d’une école de commerce ou bénéficie d’un MSG/DESS Finance
– Master II Finance. La formation initiale joue un rôle prépondérant en début de carrière. Malgré tout, l’entreprise est également très attentive aux expériences acquises par les jeunes diplômés (stages, contrats d’alternance) pour valoriser leurs rémunérations. Pragmatique et doté d’un bon relationnel, il possède une bonne compréhension de l’activité et participe à l’amélioration de sa performance. Il affiche, par ailleurs, une bonne maîtrise de l’anglais et des différents outils de reporting de Business Intelligence et surtout d’un ERP pour les grands groupes. Le Contrôleur de Gestion évolue naturellement vers des fonctions de Responsable/ Directeur du Contrôle de Gestion, de Contrôle Financier voire de Direction Financière. La flexibilité, la mobilité et la volonté d’évolution dans les premières années restent fortes pour ce métier. Le marché reste donc fluide quelle que soit la conjoncture économique. Finance – Gestion »

Salaire fixe brut annuel :
30 000 € – 37 000 € pour une expérience de 0 à 2 ans
55 000 € – 73 000 € pour une expérience de 6 à 8 ans

 

Conseiller en gestion de patrimoine
« Il développe une relation commerciale privilégiée auprès d’une clientèle aisée dont les avoirs contrôlés sont en général compris entre 150 000 € et 1 à 2 M€. Il étudie la structure patrimoniale puis définit une stratégie adaptée : il apporte des conseils sur les services et les placements correspondant aux besoins de ses clients, ainsi que sur les aspects juridiques et fiscaux liés à la gestion et l’optimisation de leur patrimoine », selon l’étude Robert Half.

Profil
De formation Bac+5 en Gestion de Patrimoine, il possède une réelle expertise dans les domaines de l’allocation d’actifs et de la défiscalisation. Pour Henry Cheynel, responsable de l’Observatoire des métiers de la banque, « c’est quelqu’un qui doit avoir trois qualités :
– une très bonne capacité à comprendre tous les produits de placement qui sont souvent des produits techniques et à comprendre également la fiscalité qui évolue en permanence
– s’intéresser à l’actualité économique
– être intéressé par la relation client parce que gérer la fortune de quelqu’un, c’est gérer toute son histoire familiale, c’est instaurer une relation approfondie avec lui »

Salaire fixe brut annuel :
32 000 € – 35 000 € pour une expérience de 1 à 3 ans, avec une part variable comprise entre 0 et 5000 €
A partir de 45 000 € pour une expérience supérieure à 5 ans, avec une part variable comprise entre 0 et 15 000 €

 

Claire Bouleau
Twitter @ClaireBouleau