Mai 2019, Grenoble École de Management (GEM) affiche fièrement ses couleurs lors de VivaTech. La business school dauphinoise en a profité pour mettre en avant les startups qu’elle incube et accompagne. Focus sur Pulse Origin, une entreprise fondée par Benoît Giroud, un alumni qui entend révolutionner les réunions.

 

Les débuts de cette folie entrepreneuriale ?

Diplômé de mon double cursus GEM-Grenoble INP en 2001, j’ai monté ma première société avec un GEMien : Immobilia, une startup spécialisée dans les ressources humaines. Elle avait vocation à accompagner la mobilité des salariés en entreprise. À la fin de l’aventure, nous avions fondé un réseau de 20 agences réparties sur toutes la France, gérant 250 références grands comptes et plus de 2 000 mobilités par an. En 2011, nous l’avons revendue au leader du déménagement : Demeco. Ma première success-story.

Comment est née Pulse Origin ?

Je voulais revenir à mes premières amours d’ingénieur en concevant une société tournée vers la technologie. J’ai donc fondé Pulse Origin, une startup qui se positionne sur les nouveaux modes de collaborations en entreprise. Elle répond notamment au besoin d’interactions entre les équipes à travers le digital et la mode du BYOD : Bring Your Own Device [fait de travailler avec son équipement personnel au bureau, NDLR].

Votre startup en quelques mots ?

Avec cette startup, nous avons créé un produit : Pulse Box. Un device qui se branche directement à l’écran de la salle de réunion et auquel vous pouvez vous connecter sans fil et en deux clics. Son atout ? Supprimer tous les câbles et toutes les problématiques liées aux adaptateurs pour ordinateurs ou tablettes. Désormais, vous pourrez venir en salle de réunion et interagir avec le matériel et vos collègues depuis votre propre smartphone ou PC. Il y a une demande très importante sur ce type de produit et aujourd’hui, nous voulons l’emmener encore plus loin !

Qu’est-ce qui attend vos consommateurs ?

Nous voulons rendre Pulse Box compatible avec d’autres services collaboratifs. Le boîtier deviendra un média center qui abritera plusieurs applications dédiées à l’usage professionnel : visioconférence, partage de documents, vote, système de réservation de salle… Cette mise à jour sera disponible dans les prochains mois et permettra à tous nos utilisateurs de s’abonner, à la carte, aux services dont ils ont besoin.

Après vos études, vous avez incubé vos deux startups à GEM. Quelle est votre relation avec la business school ?

C’est une grande histoire d’amour ! Je faisais partie des premiers incubés de ce qui s’appelait alors le « Club startup ». De 2001 à 2003, l’école nous a soutenus dans le développement d’Immobilia. Elle nous a accompagnés sur la réalisation du projet, le business plan, etc. Professeurs et mentors nous ont vraiment aidés à formaliser le projet.

Depuis 4 ans, GEM incube Pulse Origin et m’a épaulé sur la partie networking et communication. L’école a également fait partie des premiers bêta-testeurs de notre produit et nous a vraiment permis de le développer dans d’excellentes conditions.