A l’issue d’un  concours ouvert aux jeunes de 18 à 30 ans, lancé sur les réseaux sociaux, fin mai, sollicitant leur imagination pour définir la ville idéale, en hommage à Jules VERNE, les lauréats et sélectionnés ont reçu leurs prix, ce 12 octobre à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris.


DEROULE DU TROPHEE FIM-MEDIA, VILLE IDEALE

Sollicitant l’imagination, une seule contrainte a été fixée : que la ville souhaitée se situe sur notre planète Terre.
Ce concours a fait le buzz sur les réseaux sociaux auprès de plus de 250  »fans ».

Entre fin mai et début juillet, une dizaine de dossiers complets ont été enregistrés dont les auteurs se partageaient entre créateurs d’entreprises, salariés et étudiants dans des formations diverses : architecture, ingénieur, multimédia, journalisme, psychologie…
Le jury présidé par André BERCOFF, journaliste, écrivain et Président du festival Fimbacte réunissait deux collèges de journalistes, presse professionnelle de la filière cadre de vie et presse généraliste qui ont déterminé le podium de chaque catégorie en lice : catégorie individuelle et catégorie par équipe.

 

LES LAUREATS du 1er TROPHEE FIM-MEDIA, VILLE IDEALE


1) Le Paradis Vertical, rend compatible l’augmentation de la population et la préservation de l’environnement.Imaginé par Emmanuelle DUPONT LLORA, élève ingénieur de l’ENTPE (69), spécialité eau et environnement, présenté sous forme de film. La surface de la terre serait consacrée aux loisirs, sports, aux énergies renouvelables et à l’agriculture verte, tandis que les industries, les traitements de déchets, les transports et les centres commerciaux seraient sous terre. L’habitat, les bureaux, les petits commerces et autres lieux de vie commune seraient eux à l’interface entre le sol et l’air

 

 

2) Une ville à taille humaine, évoque la maison collective millénaire de la Chine (de style Xinglie des Keijia, ou Hakka).
Imaginée par Romain LEDIEU et Virgile BAUVENS, élèves ingénieurs de l’UPSSITECH (31), spécialité génie civil et géotechnique, présentée sous forme de PowerPoint. Cette ville doit être autosuffisante en énergie, grâce au smart grid et aux énergies renouvelables. Munie de transports en commun et déplacements doux, favorise le lien social et la consommation locale dont l’emblème est un logement type rond. Elle intègre aussi des fermes urbaines et privilégie la consommation locale.

 


En présence de Patrick LELONG, journaliste de France Info, membre du jury, et Hedwige de PENFENTENYO, Directrice-fondatrice Fimbacte, les lauréats ont reçu leur diplôme et les caméras  »GO PRO » désignées au moment de leur inscription. Les sélectionnés ont reçu des bons d’achat  »FNAC »