Comme chaque année, les élèves de l’association Meuh Folle 2016 de l’Ecole des mines d’Alès se mobilisent pour organiser une manifestation musicale majeure dans le Gard. Un exercice d’organisation complexe qui permet aussi de découvrir un monde bien différent de celui auquel l’école prépare.

 

© Design by Alice S

© Design by Alice S

 

Un festival historique
En l’an 2000, le nouveau millénaire apporta à nos aînés une idée folle : organiser d’un festival musical. Avec une première édition en 2001, une période d’interruption et puis une remontée en flèche, la popularité du festival ne cesse de s’accroître au fil des années, en réalisant sa première édition à guichet complet en 2014 puis un 2e succès confirmé en 2015.
Pour revenir sur cette dernière édition en quelques chiffres, on peut citer : 8 000 festivaliers, 4 396 sandwiches, plus de 3 000 crêpes, 395 kg de frites, 230 m² de scène, 50 m³ de déchets triés, et surtout 120 bénévoles ! Voici des exemples de groupes que nous avons eu l’honneur d’accueillir depuis plusieurs années : Pony Pony Run Run, les Fatals Picards, Dub Inc., La Rue Kétanou, Massilia Sound System, Zebda…

 

Une organisation bien rodée du festival
Les membres de l’organisation sont essentiellement des bénévoles, tous élèves-ingénieurs de l’Ecole des mines d’Alès (une ouverture à des bénévoles extérieurs est à l’étude). Le fonctionnement repose sur une structure qui se réunit hebdomadairement :
• 1 bureau de 9 personnes pour coordonner l’ensemble des membres : actuellement 7 étudiants de 2e année et 2 élèves de 1ère année pour acquérir l’expérience pour devenir organisateurs l’année prochaine
• 10 commissions avec pour chacun un ou plusieurs responsables : accueil, bar, camping, communication, logistique, programmation, sécurité, snack, tremplin & village associatif et sponsorisation

Un système de passation et de suivi est mis en oeuvre pour assurer une certaine continuité d’une année sur l’autre et retirer le meilleur de chaque expérience accumulée au fil des années. Ainsi, l’organisation de la nouvelle édition du festival commence le lendemain du précédent. Un travail important est réalisé en premier sur la programmation, puis sur la communication. Notre affiche a d’ailleurs été créée par une bénévole, étudiante en design, qui a remporté le concours d’affiches que nous organisons tous les ans. En plus de l’organisation du festival, les responsables organisent également des soirées et animations toute l’année pour maintenir la notoriété de l’association auprès des élèves de l’école.

 

Edition 2016 : qu’est-ce qui nous attend ?
Cette année, le festival de la Meuh Folle aura lieu les 1 et 2 avril 2016. La programmation promet une soirée tonitruante, avec dans l’ordre de passage :
Vendredi : The Mitchi Bitchi Bar, Naâman, Deluxe, Djamanawak
Samedi : R-DuG, Ciao Tympans, ASM – A State of Mind, Danakil, Kanka
Les portes du parc des expositions de Méjannes-lès-Alès (Gard) où se déroule le festival, s’ouvriront à 19h pour des débuts de concerts à 20h. Les festivaliers auront alors l’occasion week-end. L’apogée de l’ambiance chaleureuse sur ce camping aura lieu le samedi après-midi, avec le Sound system gratuit, et les activités comme des arts de rue, initiées par les festivaliers eux-mêmes. A l’intérieur de la salle, un service de restauration sera mis en place. Un village associatif sera également présent avec des artisans locaux proposant bijoux, vêtements, accessoires et petites collations spécifiques, tout comme des stands de prévention.

 

Par Irène Marcelle, Présidente de l’édition 2016

 

CONTACT :
irene.marcelle@mines-ales.orgwww.meuhfolle.fr – Festival de la Meuh Folle