Le collectif Noise (le bruit de la ville) organise son premier festival les 13 et 14 mars 2014 à Sciences Po et au 6B. Au programme, des ateliers et performances artistiques, une projection, une conférence, puis une soirée de clôture dans l’espace de création artistique de Saint-Denis, avec des DJ-sets, une battle de compositeurs Hip-Hop et le concert de La Caution. Cette initiative inédite vise à célébrer les cultures urbaines et à rassembler le maximum d’étudiants franciliens sensibles à cette thématique.

Apéro au squat artistique au 61, rue St Charles

Apéro au squat artistique au 61, rue St Charles

Aborder les cultures urbaines avec sérieux, sans se prendre au sérieux
Créée par des étudiants de Sciences Po en 2011, l’association Noise, le bruit de la ville vise à promouvoir la diversité culturelle de la ville dans les cercles universitaires. Pour se faire, elle dispose d’un site internet participatif et organise divers évènements. D’une part, il y a les conférences et masterclass visant à décomposer des thèmes originaux : la musique avec le Hip-Hop et la culture tzigane, mais aussi les squats artistiques, la Street-Culture, et le cinéma avec Kourtrajmé. Kim Chapiron, Ladj Ly et Mohamed Mazouz avaient réuni plus de 500 personnes à leur masterclass, démontrant le vif intérêt des étudiants pour les cultures urbaines. D’autre part, il y a le cycle de Noise Apéros mensuels dans des lieux atypiques : les squats du 61 rue St-Charles (XVe), le Jardin d’Alice et le Shakiraïl (XVIIIe) ou le bar culturel l’Âge d’Or (XIIIe). Projections-débat, mix, concerts, batucadas, ou freestyle de danses y sont notamment proposés.

 

Le « Bruit de la Ville » entre St-Germain-des-Près et Saint-Denis
Les 13 et 14 mars, le festival concentrera 30 heures d’animations variées. D’abord, Sciences Po accueillera une conférence Le Buzz, un nouveau bruit court dans la ville ? où débattront un sociologue, un entrepreneur, un journaliste et des artistes. La journée du lendemain alternera un atelier de light-painting, des performances de batucada, de danse et de VJing, et la projection du documentaire produit par Noise Les Technocrates du Hip-Hop : un cycle d’entretiens sur la technique dans le rap, la danse, le graff et le DJing. Cette journée s’achèvera par une soirée dans l’espace de création artistique de St-Denis, Le 6B. A partir de 17h, un mix de musique électronique continu de sept heures sera servi par les collectifs SEML, Mawimbi et Hydropathes. Dans une autre salle se produira le groupe de rap La Caution, avec en première partie le duo house/funk Sacha Adam ft EmiliedLF (sax and vocals) et le Beatmaker Contest : battle de compositeurs Hip-Hop organisé par l’association 9.2 Styles. En parallèle, se tiendront un débat radio Le Bruit alternatif et la traversée du périph’ et l’exposition du concours photo du festival sur le thème du bruit de la ville.

 

Devenir une nébuleuse associative francilienne
En tant que média évènementiel entre les étudiants et les acteurs des cultures urbaines, l’objectif de Noise le bruit de la ville est de créer des passerelles entre ces deux mondes qui coexistent sans nécessairement se connaître, mais aussi entre Paris et sa banlieue. A terme, le collectif souhaite devenir une nébuleuse associative au sein des écoles et universités franciliennes. Le collectif est convaincu que ce festival pourrait stimuler la réalisation de ce projet.

 

Festival Le Bruit de la Ville
Jeudi 13 et Vendredi 14 mars 2014
• Sciences Po (27 rue St-Guillaume, Paris 7e)
• Le 6B (6-10 quai de Seine, Saint-Denis Gare RER D SAINT-DENIS)

Soirée du clôture au 6B
Vendredi 14 mars 2014, 17h-Minuit
Mix Electronique (SEML, Mawimbi, Hydropathes) Sacha Adam ft Emilie Dlf (house/funk)
Beatmaker Contest Concert de La Caution
Entrée : 8 €

Le collectifNoise (le bruit de la ville) C’EST :
UNE DOUZAINE DE MEMBRES ACTIFS DES CONFÉRENCES, DES MASTERCLASSES, DES APÉROS

 

Contact :
www.noise-laville.frcontact@noise-laville.fr