Mettre en place, animer un réseau : encore plus efficace quand il se développe au féminin ? Les magazines regorgent d’articles qu i démontrent la suprématie masculine. Aux Mines de Saint-Etienne le président du BDE est une présidente, les 3 présidents de promo, sont des présidentes. Pour qu elles raisons les jeunes femmes sont-elles plus actives que dans d’autres établissements et qu e font-elles des prérogatives qui leur sont accordées ?

Etre femme, mère, épouse et faire une carrière professionnelle est encore un défi, une équation difficile à résoudre, qui nécessite de se préparer à l’avance. Les statistiques démontrent que des inégalités existent à l’embauche, sur les salaires et sur l’obtention de poste à responsabilité. C’est pourquoi, l’association WoMines de l’école des Mines de Saint-Etienne a créé cette année un réseau féminin d’ingénieures. Cette démarche s’inscrit dans la mission de WoMines, dont le but est de promouvoir la place travail, en sensibilisant les étudiants aux inégalités hommes/femmes, en apprenant à réagir face à ces problèmes en entreprise et en donnant confiance en une double réussite professionnelle et familiale. Ainsi chaque étudiante qui le souhaite, peut avoir une marraine diplômée ingénieur civil des Mines de Saint-Etienne professionnelle et sur la meilleure manière de conjuguer carrière et vie personnelle. Nous avons commencé cette approche il y a moins d’un an dans le réseau des ICM avec l’aide de l’association des anciens ICM. Aujourd’hui, l’association compte une trentaine de marrainages. Quatre marraines sont venues témoigner de l’intérêt de la démarche le samedi 26 janvier 2013, lors d’une table ronde organisée dans le cadre des portes ouvertes de l’école et soutenue par CGI Business Consulting. La conférence, ouverte à la fois aux élèves, aux permanents école, aux familles de passage à l’école a bénéficié de l’attention de la direction de l’école, du président de son conseil d’administration et du parrain de la promotion diplômée ce jour-là. Les participantes sont revenues longuement sur leurs carrières professionnelles en tant que femme ingénieure. Marraines et Filleules ont débattu sur leurs attentes de l’action de marrainage. filleules ont rencontré pour la première fois leurs marraines : une occasion idéale d’échanger sur des sujets variés. Les anciennes élèves ont salué l’initiative de création d’un réseau de femmes et auraient aimé, lors de leur passage à l’école, être mieux préparées à surmonter les difficultés que peut rencontrer une femme ingénieure. Elles souhaitent vivement que le réseau perdure, qu’elles puissent partager à nouveau leurs expériences bonnes ou mauvaises et que des nouvelles retrouvailles soient organisées. Maintenant que le réseau est fondé, WoMines est actuellement dans une phase de pérennisation de celui-ci avec la nouvelle équipe de 2013 et cherche à créer de nouveaux marrainages dans des domaines innovants de l’école comme l’Ingénierie et Santé où de nombreuses étudiantes souhaitent évoluer.

 

Womines en chiffres :
4 membres , 30 marraines , 400 contacts entreprise , 1 réseau !

 

Contact
Présidente : Emmanuelle Salle – emmanuelle.salle@etu.emse.fr
Responsable partenariats : Gabrielle Menard – gabrielle.menard@etu.emse.fr
Facebook : https://www.facebook.com/WoMines
LinkedIn : Groupe WoMines – http://webeleves.emse.fr/womines