Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

PIERRE-LOUIS DUBOIS, DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL DE LA FONDATION NATIONALE POUR L’ENSEIGNEMENT DE LA GESTION ET DE L’ECONOMIE (FNEGE), NOUS PRÉSENTE LES NOMBREUX PROJETS PORTÉS PAR LA FONDATION EN 2016.

 

Quelles sont les actions menées par la FNEGE pour soutenir le management ?
La FNEGE est un lieu d’échanges privilégié entre les universités, les Instituts d’Administration des Entreprises (IAE), les grandes écoles de management et les entreprises. Nos actions sont très nombreuses tout au long de l’année, avec plusieurs événements marquants en 2016. En premier lieu, les « Etats Généraux du Management », que nous organisons tous les deux ans et qui se tiendront cette année les 26 et 27 mai à Toulouse, avec pour thème « L’impact de la recherche en Sciences de Gestion ». L’idée est de présenter les avancées des connaissances en management et leur impact sur les organisations. Outre l’intervention de 60 chercheurs reconnus, nous accueillerons 2 orateurs prestigieux : Jean Tirole et Edward Freeman.

Quels sont les autres événements prévus sur l’année ?
Nous avons organisé le 15 mars dernier, en partenariat avec l’EFMD (European Foundation for Management Development), les prix des Meilleurs Livres en Management. Ces prix, choisis parmi les livres ayant obtenu le label de la FNEGE qui valorise le lien entre la recherche et la diffusion des connaissances en management, récompensent l’excellence du travail fourni par les enseignants-chercheurs. Ils viennent en complément des articles publiés dans les revues, qui sont plus normés et référencés. Nous publions également tous les 3 ans un classement des revues en sciences de gestion, selon des normes scientifiques comparables à tous les grands classements internationaux. C’est un travail colossal car nous passons au crible près de 500 revues (dont 60 francophones) : notre classement annuel est aujourd’hui utilisé par le CNU, la CEFDG, l’HCERES et plusieurs médias. Prochaine étape : effectuer un travail de labellisation des congrès et conférences scientifiques…

Sur quelles autres actions travaillez- vous ?
Depuis 4 ans, nous avons créé les « Junior Professor Awards » qui récompensent de jeunes enseignants en gestion déjà en poste. Cette bourse de 10 000 € leur permet de partir 6 mois dans une université étrangère de renom pour travailler sur une thématique au sein d’un laboratoire, puis de soumettre au retour un rapport à destination des entreprises sur leur problématique de recherche. Cette année, afin de développer le statut d’étudiant entrepreneur et dans le cadre du projet « Pépite France » du Plan d’investissement d’avenir, deux de nos « Junior Professor Awards » sont orientés vers l’entrepreneuriat et la transmission d’entreprise. Enfin, nous sommes en cours de développement d’un programme doctoral expérimental en VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) avec l’Université Paris Est, qui s’adresse en premier lieu à des candidats ayant des préoccupations proches de la recherche en sciences de gestion et déjà titulaires d’un doctorat dans une discipline proche (finance, sociologie, mathématiques…).

Vous vous intéressez également à l’impact des écoles de management sur leur environnement ?
Oui, en effet. Depuis 2012, en partenariat avec l’EFMD, nous proposons aux écoles de réaliser un BSIS (Business School Impact Survey), afin de mesurer l’impact de leur établissement sur le territoire où elles sont implantées, à la fois en termes financiers, d’emplois, d’attractivité, d’utilité sociale et de services à la communauté. Déjà plus de vingt écoles ont réalisé cette étude. Les résultats du BSIS, qui deviendra bientôt un label, leur permettent de mettre en avant l’effet multiplicateur des investissements auprès des parties prenantes (Etat, Collectivités locales, Entreprises, Alumni, Grand public, etc.) et est aussi très bien ressenti par tous les acteurs internes qui rentrent dans la chaîne de valeur de l’école.

A compter du 1er juin, Maurice Thévenet succédera à Pierre-Louis Dubois au poste de Délégué général de la FNEGE, que ce dernier occupait depuis 2008. Ancien professeur de management à ESSEC Business School il a été par ailleurs président de l’AGRH (Association francophone de Gestion des Ressources Humaines).

 

AN

Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.