« Le 21e siècle sera renouvelable ou ne sera pas ! » lance Thierry Kalfon (emlyon 91, Sciences Po 92, ENA 97), Directeur de la Global Business Line Renouvelables d’ENGIE. Eco responsabilité, RSE, métiers d’avenir : il nous livre tous les secrets du géant tricolore pour relever les défis de l’énergie de demain.

 

Thierry Kalfon ENGIE / MEYSSONNIER ANTOINE

Thierry Kalfon ENGIE / MEYSSONNIER ANTOINE

Le renouvelable c’est LE fil conducteur d’ENGIE. C’est pour cela que le groupe développe des solutions innovantes pour les particuliers, les villes et les entreprises en s’appuyant sur son expertise sur quatre secteurs clés : le gaz naturel et vert, les énergies électriques renouvelables, l’efficacité énergétique et les technologies numériques. « Nous allons mettre en service 9 GW de capacité renouvelable additionnelle en 3 ans. Cela nous place parmi les trois plus grands développeurs d’énergies renouvelables dans le monde», indique Thierry Kalfon. De la production d’un mix peu carboné à la fourniture de solutions de performance énergétique pour tous ses clients, le groupe est présent sur toute la chaîne de valeur de l’énergie. « C’est une activité rentable en forte croissance qui contribue à notre vision stratégique entièrement liée à la transition énergétique. »

Leader de l’éco responsabilité

Car, chez ENGIE, la stratégie est claire et adaptée aux transformations des marchés. « Nous souhaitons être le leader mondial de la transition zéro carbone. Nos priorités ? Les énergies renouvelables et les solutions d’efficacités énergétiques chez les industriels et collectivités locales ». Le secret du groupe pour rester leader ? La refonte de son business model ! Exit la production et la vente d’énergie au tarif le plus cher, place à la solidarité. « Aider nos clients à consommer moins d’énergie est une priorité ». Les technologies digitales sont également un élément majeur de différenciation des offres. « Nous mettons en place la digitalisation accélérée de tous nos processus comme le suivi en temps réel des performances éoliennes. Nous utilisons un système mondial de gestion de la relation client et nous avons refondu notre système d’information financière », insiste-t-il.

ENR : des métiers d’avenir !

Chez ENGIE, l’activité renouvelable représente 5 000 collaborateurs dans le monde dont la moitié en France. « Les énergies renouvelables se caractérisent par un grand nombre de métiers : R&D, développement, construction, exploitation, maintenance, ingénierie, architecture de solutions renouvelables, data analyse…». Des métiers qui exigent certaines qualités comme « l’autonomie, l’initiative, l’ouverture vers les autres, le sens du travail en équipe, une vraie agilité intellectuelle, de la créativité, de la précision… et l’âme verte », annonce Thierry Kalfon.

RSE : ENGIE et emlyon business school main dans la main

Et si la RSE est au cœur business du groupe, elle infuse également chez les élèves d’emlyon business school. « Si vous ne faites pas de RSE vous êtes hors marché. C’est une demande explicite de tous nos clients. Les jeunes générations ont déjà fait leur choix et ont pris leurs responsabilités. C’est une priorité dans leurs choix de carrière ».

Mes années emlyon « J’étais en charge du financement et de la constitution de l’équipe de l’emlyon pour la SPI Dauphine. La course venue, tous l’équipage s’est endormi et on est rentré dans le bateau EDF. On a été rétrogradé et on a terminé avant-derniers. »

Mon message aux futurs diplômés « Venez travailler dans les renouvelables ! Votre travail aura un sens, sera tourné vers le monde, l’avenir et les technologies les plus avancées. Il s’exercera dans des équipes, jeunes, créatives et solidaires ! »

CONTACT thierry.kalfon@engie.com

Delacre : succombez aux « guilty pleasure »

« Bienvenus dans une entreprise délicieusement régressive » assure Véronique Magro, Head of Controlling et reporting chez Delacre

Innovation et RSE, les arômes d’exception de Nespresso

L’innovation selon Nespresso ? Eclairage en mode robusta par Jean-Michel Cecconi directeur de l’open innovation et Clémence Nutini, responsable RSE chez le pro du café

[TUTO] Écolo même au bureau

. Et si, en plus de votre politique zéro déchet à la maison, vous vous mettiez au vert même au bureau ? Voici cinq gestes simples pour améliorer votre impact écologique au boulot.

Horus Pharma : une innovante affaire de famille

L’objectif d’Horus Pharma ? Recourir à la réalité augmentée pour faciliter le quotidien des patients et des médecins. Rencontre avec Claude Claret, DG et fondateur du laboratoire ophtalmologique

Faites le plein d’énergie chez ENGIE !

L’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, l’utilisation raisonnée des ressources… Voici les grands enjeux d’ENGIE pour devenir le leader mondial de la transition énergétique.

Petit Forestier : pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux !

Petit Forestier est une entreprise familiale où il est possible de progresser et de réaliser de beaux parcours professionnels estime Fréderic Vannson, son Directeur technique.

La valeur la plus importante pour BPCE ? Ses actifs… humains

Envie d’en savoir plus sur le métier de banquier en 2020 Marc Bonnemains vous présente le groupe BPCE de l’intérieur.

Nexter tire dans le mille

Nexter agit sur tous les fronts ! Innovation, transformation digitale, conquête de nouveaux marchés à l’export… Le point avec Sylvain Rousseau, (Sup’Aéro 93 HEC 2004) COO du leader de la défense terrestre

Mon métier c’est… RP

Attaché de presse, vous connaissez ? Mais les métiers des relations publiques (RP pour les intimes) ne s’arrêtent pas là. Métiers et qualités insoupçonnées, Stéphane Billiet, président de We agency et administrateur du Syndicat du Conseil en Relations Publiques décortique le mythe.

Airbus : devenez les futurs Pionniers !

« Venez négocier des contrats chez Airbus et vous serez les rois du monde ! » assure Christophe Mourey, Secrétaire Général de la Direction Commerciale chez Airbus