Depuis deux ans, la Faculté de Droit a mis en place des dispositifs d’innovation pédagogique. Désormais, elle prend le virage du numérique en adaptant sa pédagogie aux nouvelles technologies. En ayant recours aux outils digitaux, la Faculté de Droit entend donner une valeur ajoutée à son enseignement et atteindre un meilleur niveau d’employabilité pour ses étudiants. Elle renforce ainsi l’acquisition des savoirs, offre une plus grande interactivité étudiants-professeurs et améliore la qualité pédagogique des enseignements. Du iCampus aux Labs, la Faculté de Droit utilise des outils numériques complémentaires à l’enseignement traditionnel.

 

Deux laboratoires innovants, ouverts et co-élaboratifs

 


L’Université Catholique de Lille met à disposition des établissements membres tel que la Faculté, deux lieux physiques et virtuels : le Learning Lab et le Media Lab. Ils favorisent l’innovation co-élaborative ouverte et en réseau. Il s’agit d’un laboratoire de pédagogie expérimentale pour le premier et le second met à disposition des outils audiovisuels.

Ces espaces de formation et d’innovation pédagogique permettent aux étudiants d’être acteurs de leur formation. Ils assurent la conception, la gestion et la réalisation de projets transversaux. Cette année, les étudiants de master 1 droit privé ont présenté de manière pédagogique des cas de droit sur une durée de 6 à 7 minutes en TV, 3 à 4 minutes en radio et proposé des articles de presse publiés dans un hebdomadaire régional.

« En très peu de temps, nous avons constaté que les étudiants travaillent mieux. Ils sont plus impliqués. Les résultats aux évaluations sont meilleurs. L’utilisation des outils numériques et les différentes manières de s’en servir correspondent plus à leur façon d’apprendre (mémoire visuelle, auditive). La Faculté s’adapte ainsi à tous les profils des étudiants pour leur donner les clés pour réussir. Le numérique permet également de gagner du temps en se concentrant essentiellement sur leur enseignement et la méthodologie», commente Carole Blaringhem, Assesseur en charge de l’innovation pédagogique et du numérique.

 

iCampus, la plateforme numérique au service de l’enseignement

 

Pour réussir ce virage, la Faculté de Droit a revu sa pédagogie pour l’adapter aux nouvelles technologies. Elle utilise iCampus, une plateforme qui repose sur Moodle. Elle permet de déposer des documents, des cours et de proposer des tests en ligne. iCampus offre plus d’interactivité. Les étudiants reçoivent des codes d’accès qu’ils conserveront pendant toute leur scolarité. L’outil devient ainsi une base de données qui archive tous les documents auxquels ils ont eu accès tout au long de leur cursus. Le numérique devient alors complémentaire à l’enseignement traditionnel.

 

 

Des outils pédagogiques interactifs

 

Au-delà de iCampus et des Labs, la Faculté de Droit recourt à des outils numériques pédagogiques. Les cours disponibles sur iCampus peuvent être complétés de cas pratiques, de commentaires sous forme d’étiquette, de bandeau déroulant, etc. L’intégration de vidéos et de sons dans le cours offre aux étudiants un contenu enrichi. Tous ces outils se combinent et s’utilisent à la convenance des enseignants titulaires et vacataires.

 

Le numérique a pour autre avantage de permettre de réaliser des examens en ligne sous forme de QCM, de tests. Les résultats sont obtenus rapidement. Ils permettent de vérifier que les étudiants ont compris le cours. Si ce n’est pas le cas, le professeur peut alors orienter son cours et revenir sur les notions non intégrées toujours dans l’objectif d’améliorer la qualité de l’enseignement.