DU CONTRÔLE DE GESTION, ANDRÉ ROLLAND, ESSEC 73, DECS, PASSE AU TRADING DE CHANGE ET DE TAUX D’INTÉRÊT PUIS ÉLARGIT SON SPECTRE AU RISK MANAGEMENT. CONTAMINÉ PAR LE VIRUS  L’ENSEIGNEMENT, IL A DONNÉ DE NOMBREUX COURS EN FINANCE PENDANT UNE VINGTAINE D’ANNÉES. CHIEF FINANCIAL OFFICER D’EUROCLEAR DEPUIS 2007, EN CHARGE DE LA DIRECTION FINANCIÈRE ET DE LA DRH, IL ENTRETIENT SA PASSION DES VOYAGES PAR DES PÉRIPLES AU LONG COURS.

André Rolland rejoint Euroclear en 2007, en qualité de Chief Financial Officer, membre du comité de direction. Chargé au départ du contrôle des risques et de la finance –activité qu’il restructure, côté hommes et côté systèmes–, il lui est donné plus récemment la mission de réorganiser la DRH –embauche d’un nouveau DRH, définition et mise en oeuvre d’un plan de transformation sur plusieurs années–, tâche qui le passionne. Cette banque atypique, créée en 1965 par JP Morgan comme département de sa succursale de Bruxelles, a comme métier principal le règlement- livraison des transactions internationales sur titres pour ses 1 400 clients, grandes banques internationales et banques centrales, réparties dans 90 pays. Euroclear, leader en Europe sur ses activités, emploie 3 500 personnes dont 2 500 au siège à Bruxelles, génère 1 md€ de revenus et 220 M€ de profit net. Au bout de la chaîne du trading, 80 % des commissions encaissées proviennent de la détention et de l’échange d’obligations.
Pour Euroclear, au confluent d’une banque et d’une SSII, l’informatique constitue le nerf de la guerre. Cette entreprise déploie d’importants moyens informatiques, avec 3 data centers dans 2 pays et près de 1 000 personnes dédiées à l’informatique. En tant qu’établissement bancaire, Euroclear prête à ses clients des sommes considérables contre des titres pour quelques heures, de façon à faciliter les transactions. « Etant infrastructure de marché, nous sommes très contrôlés par la Banque Nationale de Belgique et les banques centrales des pays où nous sommes présents. Nous sommes un réducteur de risques pour le marché et nous garantissons que les transactions s’effectuent avec le maximum de transparence, de sécurité et d’efficacité : c’est un rôle de gardien du temple. »
Ce qui passionne André Rolland c’est tout le travail de transformation à effectuer dans le domaine de la Finance et des RH, au sein d’Euroclear. Cette société non cotée en bourse qui a gardé un côté PME, est une véritable multinationale, –plus de 25 nationalités y travaillent–, avec un business mondialisé. Conserver les ratings élevés d’Euroclear (Standard & Poors AA – Fitch AA+) est important pour conserver la confiance des marchés. Très vigilant sur la préservation des marges, André Rolland est en charge depuis 4 ans d’un programme de réduction des coûts ; en outre, un nouveau centre de traitement à Cracovie vient d’ouvrir, dont les effectifs seront à terme de 500 personnes.

 

A.M.O.


 

André Rolland (ESSEC 73, DECS), chief financial officer, Euroclear

André Rolland (ESSEC 73, DECS), chief financial officer, Euroclear

UNE PASSION POUR LES VOYAGES AU LONG COURS
« J’ai une passion – que je partage avec ma femme – pour les voyages au long cours, notamment pour les pays d’Asie (ayant vécu à Singapour), dont nous aimons l’histoire, la culture. Notre prochaine destination sera le sud de l’Inde, en mars. J’ai également une tendresse particulière pour le Québec (où j’ai enseigné pendant deux ans aux HEC Montréal), car il conjugue simplicité de vie, efficacité et rapidité à l’américaine, tout en conservant un cachet européen. »

SOUVENIR DE PROMO
« En 2e année, j’ai voulu concourir pour être président du BDE, et j’ai ramassé une gamelle, cela a été ma 1ère et ma dernière expérience élective. Mais je garde un très bon souvenir de la campagne. L’ESSEC m’a donné des bases solides, la structure intellectuelle pour continuer à apprendre en permanence des choses nouvelles, être confronté à des cultures différentes, etc… Je ne me suis jamais ennuyé dans ma vie professionnelle depuis 40 ans. »

 

Contact :
andre.rolland@euroclear.com