EURIAL, groupe coopératif laitier, compte 2 500 salariés et pèse 1 milliard d’euros de CA, dont 29 % sont  réalisés à l’international. Leader sur le marché du fromage chèvre, à travers sa marque Soignon ainsi que sur les beurres de spécialités avec sa marque Grand Fermage, Eurial est aussi le numéro 1 de la mozzarella en France. Si la coopérative a été créée en 1988, le groupe Eurial n’en dispose pas moins d’un savoir-faire centenaire dans le traitement laitier. Son ambition : assurer la pérennité des exploitations de ses producteurs et le développement durable de son activité au sein des territoires où elle est implantée. Pour le consommateur, c’est l’assurance d’un produit de qualité. Echange avec Thomas Guerton (DESS RH Paris Dauphine 99), DRH d’Eurial.

 

Thomas Guerton (DESS RH Paris Dauphine 99), DRH d’Eurial © Marc Roger

Thomas Guerton (DESS RH Paris Dauphine 99), DRH d’Eurial © Marc Roger

 

Eurial connaît un fort développement. Dans ce contexte, quel est votre rôle précis ?
En effet, entre 2013 et 2014, notre chiffre d’affaires est passé de 900 millions à plus d’un milliard d’euros, dont un tiers à l’international où nous sommes de plus en plus présents. En effet, nous produisons désormais aux États-Unis, en Espagne et en Belgique mais nous avons également une représentation commerciale en Pologne, en Suède, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie ou à Dubaï. Cette forte croissance implique de développer nos ressources humaines au travers d’un plan de recrutement ambitieux dans l’ensemble de nos métiers. Nous devons ensuite nous assurer que les nouveaux collaborateurs sont à la fois bien accueillis et intégrés mais aussi bien formés tout au long de leur carrière. Enfin, il nous appartient d’assurer le développement et la structuration de notre organisation pour répondre aux besoins de croissance de notre activité au bénéfice de nos producteurs.

 

« Développer des valeurs très fortes
au coeur d’un environnement
en pleine croissance
à l’international. »

La proximité avec le territoire fait d’ailleurs partie de votre ADN…
Le fait d’être un groupe coopératif nous donne une génétique particulière. Notre ancrage territorial se veut pérenne. Nous avons une vraie culture de développement de notre activité au coeur de notre environnement, notre objectif est de faire croître de manière durable notre activité sur les territoires sur lesquels nous sommes implantés et de générer un résultat à long terme. Cependant nous sommes aussi ouverts vers l’extérieur, c’est dans ce cadre que nous avons développé notre activité à l’international, en particulier dans les zones à forte croissance où la demande de produits laitiers est particulièrement importante. Notre modèle change également le regard que l’on peut porter sur notre métier car indépendamment de notre activité, nous avons tous pour mission et pour responsabilité d’assurer un avenir à nos 4 500 producteurs, cela donne un sens et un intérêt particulier à notre travail.

 

C’est aussi une mine d’opportunités pour un jeune diplômé
Tout à fait. Nous allons recruter plus de 100 collaborateurs cette année tous métiers confondus : production, qualité, contrôle de gestion, marketing, forces de vente… Nous avons également besoin de compétences technologiques dans l’industrie laitière. Par ailleurs, l’innovation est une de nos marques de fabrique et un véritable facteur différentiant sur le marché. Les profils internationaux sont et seront encore plus demain très appréciés, la double culture et l’ouverture d’esprit sont des atouts clés p our évoluer. Nous avons ainsi renforcé notre politique de recrutement de VIE et des jeunes diplômés viennent de rejoindre nos équipes aux États-Unis en Espagne. Notre ambition est de multiplier ces opportunités dans les années à venir pour renforcer notre vivier interne de compétences y compris avec un profil international pour répondre à nos besoins futurs. L’essentiel de notre management, quel que soit le secteur (commerce, industrie, contrôle de gestion…), est en effet issu de la promotion interne et c’est un axe fort de notre politique RH.

 

Des près à l’assiette
Chez Eurial, chaque nouvelle recrue suit un parcours d’intégration qui lui offre une vue globale sur l’ensemble de la chaîne de production et son métier. « Sur notre site de production le plus avancé, un jeune technicien fromager par exemple commencera par une collecte de lait et suivra ainsi toutes les étapes jusqu’à la production en usine. C’est essentiel pour avoir une meilleure compréhension de son activité. Ensuite, nous disposons d’un parcours de formation au management. C’est une véritable structure d’échanges au sein de laquelle les différents responsables se rencontrent et partagent leurs expériences. C’est également par la suite un réseau interne très efficace. »

 

Chiffres clés
4 500 producteurs de lait
29% du chiffre d’affaires réalisé à l’international
CA 2014 : 1,020 milliard d’euros
16 sites industriels dont 3 à l’international (Belgique, Espagne, Etats-Unis)
Effectif : 2 500 personnes

 

VC

 

Contact : fanny.aveneau@eurial.eu