Expert dans la fabrication de produits énergétiques de pointe (poudres, explosifs et additifs), le groupe EURENCO a fait de l’innovation son fer de lance. Rencontre avec Serge Lecume (DEA ENSMA, 86) son Vice-Président R&D.

SERGE LECUME (DEA ENSMA, 86), Vice-Président R&D

SERGE LECUME (DEA ENSMA, 86), Vice-Président R&D

Pouvez-vous nous présenter EURENCO, ses marchés privilégiés et son organisation ?
Repris en 2014 par GIAT Industries Nexter, EURENCO (European Energetic Corporation) est un groupe européen qui développe, produit et approvisionne en poudres, explosifs et additifs pour carburant diesel, les marchés Défense et Civil. Côté Défense, nos explosifs sont destinés à toutes les familles de missiles, torpilles, mines, pénétrateurs, bombes, roquettes et obus (terrestres ou de marine). Nos poudres couvrent également toute la gamme des objets de petit calibres (armes de poing) aux gros calibres (char, artillerie…), en passant par les moyens calibres (canons 30 à 40 mm). Côté Civil, nous proposons notamment un additif améliorant l’indice de cétane pour carburant diesel, ainsi que des explosifs utilisés dans les charges perforatrices servant à fracturer la roche lors de l’extraction pétrolière. Le groupe possède 5 établissements : son siège à Massy, et ses sites de production à Sorgues, Bergerac, Clermont (Belgique) et Karlskoga (Suède). Auxquels s’ajoutent un bureau commercial à Washington, une société de distribution à Houston pour les additifs, et des stockages dans le monde entier.

 

« Très peu d’écoles enseignent la physique des poudres et explosifs. L’ENSMA
est de celles-là ! »

Quel a été votre parcours jusqu’ici et qu’est-ce qui vous a attiré vers ce secteur lié à la chimie ? Quelles missions recouvre précisément votre fonction de Directeur R&D et qu’est-ce qui la rend passionnante au quotidien ?
Mon DEA était intitulé « Combustion, Ondes de choc et Détonation ». Après un service national en entreprise effectué à l’ONERA, j’ai opté pour un poste d’ingénieur d’études en détonique au laboratoire des mécanismes réactionnels du Centre de Recherches de la SNPE (ancienne maison mère), dont je suis passé responsable au bout de 3 ans. Responsable de programmes liés aux activités « Poudres & Explosifs », puis chef de projet de changement, j’ai ensuite pris la direction de l’activité « Explosifs Granulaires & Poudres » puis de la Division dans son ensemble, et enfin du département R&D lors de sa création en 2014.

 

La R&D occupe une place considérable dans votre secteur d’activité. Quels genres de challenges vous faut-il y relever au quotidien ?
Une place d’autant plus importante que la création de la Direction R&D est venue en appui de la nouvelle stratégie du groupe visant à faire de l’entreprise un pionnier dans les matériaux énergétiques de demain. Il serait d’ailleurs plus juste de parler de RTD puisque nos recherches s’appliquent également à construire ces briques technologiques de demain qui serviront à tester nos produits sur démonstrateurs de système d’armes, et seront in fine proposés sur le marché. OEuvrant tout à la fois sur le court, le moyen et le long terme, en manageant des équipes multiculturelles sur divers sites, le poste est aussi prenant que passionnant.

 

Quels métiers sont à l’oeuvre dans votre entreprise et quels profils recherchezvous ?
La chimie est au coeur de notre ADN. S’y ajoute la compréhension des mécanismes de libération énergétique des matériaux (poudres et explosifs), qu’enseignent au final fort peu d’écoles, parmi lesquelles l’ENSMA. Des profils aussi rares que précieux, donc, pour une niche où abondent les challenges technologiques de haut niveau, et impliquant la capacité à manager des projets ainsi qu’une certaine aisance relationnelle, puisque la compréhension technique des besoins du client nécessite d’être régulièrement à son contact.

 

CHIFFRES CLÉS :
• CA 2013 : 269 M€
• Répartition du CA : 80 % Europe, 15 % Etats-Unis, 5 % reste du monde
900 collaborateurs

 

JB

 

Contact : s.lecume@eurenco.com