Barbara Brizard, diplômée de MBway Lyon, est passionnée d’international et d’interculturalité. Une ambition couronnée du Grand prix 2017 de l’international du Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) dans la catégorie bac+4/5. Elle nous livre les clés de sa réussite.

 

Barbara est engagée dans ses études. Après un bac S avec mention, elle intègre le Bachelor en marketing et gestion de l’EGC de Bourg en Bresse et sort Major ! Elle a déjà l’international en ligne de mire. « J’ai réalisé un stage à New-York dans l’évènementiel. Cela a été l’expérience la plus enrichissante de ces 3 années ! »

Clé N°1 : la motivation et l’ambition
Barbara prend goût à l’interculturalité et « je veux dès lors découvrir toujours plus ! ». La jeune fille intègre MBway à Lyon, et rebelote sort Major de sa promo. « J’ai toujours été sérieuse, mais je me suis révélée post-bac parce que je suis dans une filière qui me plaît et me motive. » Elle suit son master en affaires internationales en alternance. Distinguée par son école pour son mémoire sur la maîtrise des processus export dans l’industrie, le directeur lui propose de postuler au concours régional du CNCCEF. « Je me suis dit que je n’avais rien à perdre et que c’était une occasion de me mesurer à d’autres écoles, que d’autres professeurs lisent mon mémoire. »

Clé N°2 : le travail et l’engagement
Le jury est composé de membres du CNCCEF et de professionnels de l’international. « L’oral s’est très bien passé. J’étais très fière de remporter la finale régionale devant des étudiants d’écoles de premier plan comme emlyon. La motivation et l’idée de rester au top me guident au quotidien. »
Les premiers de chaque région sont conviés à la finale nationale. Barbara rédige une synthèse sur ses projets professionnels et se prépare à l’oral. « J’ai évoqué ma découverte du milieu international, mon désir d’ouverture, et mon souhait de travailler à la gestion de projet ou au business development à l’international. » Elle parle surtout de ses réalisations durant son apprentissage sur la structuration d’un service export.

Clé N°3 : la confiance en soi
Barbara passe un concours écrit puis une épreuve par téléphone de 15 minutes chrono. « Je m’étais entraînée et j’ai senti que l’entretien s’était bien passé, mais de là à penser que j’étais 1ère…. » Le soir même un mail lui annonce qu’elle a remporté le concours ! « J’étais très émue et avais du mal à y croire. J’étais très fière de cette reconnaissance de mon travail et pour mon école MBway. »

Clé N°4 : se faire connaître et reconnaître
Barbara a eu l’opportunité de se présenter devant les membres du CNCCEF lors de la remise du prix. Elle est suivie durant deux ans pour valoriser et impulser sa recherche de travail. « C’est un soutien formidable pour débuter à l’international. La mention du prix sur mon CV intrigue. C’est un atout pour me démarquer et me faire connaître. »

Eux aussi ont du talent !

Geoffroy Mathieu élève-ingénieur et champion de France du 200m dos en mai 2017, suit un parcours aménagé au sein de SIGMA Clermont. Il a participé en juillet aux championnats du monde de natation à Budapest. Prochaines étapes : le diplôme d’ingénieur et les JO de Tokyo en 2020.

Amandine Girod, élève en BTS Négociation et Relation Client au Lycée Jean Monnet a fait briller son académie de Montpellier en mars à Paris. Elle est la lauréate des Trophées de l’excellence commerciale 2017. Un prix qui récompense sa réussite et son engagement dans l’action commerciale au cours d’un stage chez MK Bio.

 

Et continuez de rêver auprès de Lucie Poulet…

« Ce qui me fait rêver, c’est de contribuer à l’exploration spatiale »