Politique, développement, innovation, culture : quels que soient les domaines dans lesquels elle s’investit, Mathilde Tessier le fait toujours à fond ! Rencontre avec une étudiante qui n’a pas peur de s’engager à 100 % pour les valeurs et les actions auxquelles elle croit.

 

Qui es-tu ?
Mathilde TESSIER 22 ans – Elève de 2ème année à l’ENSTA ParisTech

 

De la recherche aux énergies marines renouvelables

Fan de sciences, Mathilde s’est tout naturellement tournée vers un Bac S. Avec pour projet de s’orienter dans la recherche, elle fait ses années de prépa avec pour objectif de rejoindre l’ENS. « A la fin de ma prépa, j’ai beaucoup hésité entre des magistères en physique et en maths, mais j’ai finalement opté pour l’ENSTA, une école généraliste qui m’ouvrait de nombreuses portes et qui proposait des thématiques en lien avec l’énergie qui m’intéressaient énormément » indique cette ingénieure en herbe qui rêve d’évoluer dans les énergies marines renouvelables.

engagée en poliTiQue…

Parallèlement à ses études aussi exigeantes que passionnantes, Mathilde a très tôt décidé de s’engager pour la chose publique. Issue d’une famille assez politisée, à 16 ans, elle en a eu « marre de voir des gens critiquer sans se bouger pour faire changer les choses » et a décidé de s’investir en politique. Et c’est au hasard d’une rencontre avec des jeunes écologistes qu’elle a trouvé écho à ses convictions. Elle s’investit de plus en plus dans le mouvement jusqu’à rejoindre l’Exécutif Fédéral du Parti pour prendre pleinement part à l’aventure de la COP 21. « J’avais envie d’aider les Verts à contribuer de façon concrète et porteuse de sens à cet événement mondial. En charge du Pôle des groupes locaux, je joue un rôle d’intermédiaire pour informer les groupes locaux et la Fédération des actions de chacun pour les coordonner au niveau national. » Un rôle qui l’inscrit pleinement dans cette force du collectif qui la booste au quotidien. « Je ne pourrais pas imaginer laisser les choses se passer devant moi sans y prendre part ! » insiste-t-elle.

Si tu étais…
– Une devise : unis dans la diversité
– Un péché mignon : la gourmandise
– Une couleur : le vert
– Une énergie : celle de la houle
– Un livre : Le royaume de Kensuké, de Michaël Morpurgo
– Un homme ou une femme politique : Nelson Mandela

 

eT bien plus encore !

Un motto qui la pousse à s’investir dans de nombreux projets associatifs de l’ENSTA. Au Club Photo de l’école d’abord, dont elle est devenue Présidente en 2015, alors même qu’elle n’en avait jamais fait auparavant. Un rôle de super organisatrice qui lui a permis de participer à l’écriture de quelques pages de l’histoire et de la mémoire de l’ENSTA en couvrant tous les événements de l’établissement. Au sein d’Ingénieurs sans Frontières ensuite, une fédération présente dans de nombreuses écoles d’ingénieurs dans laquelle elle s’est investie au niveau de l’ENSTA mais aussi au niveau national, en participant au comité thématique sur la justice climatique. « C’est une association qui travaille sur deux plans : l’aide au développement dans de nombreux pays (aide à la construction de barrages par exemple), mais aussi l’éducation au développement en sensibilisant les Français à la solidarité internationale notamment. » Un engagement de tous les instants qui la pousse chaque jour à se dépasser et qui constitue aussi un vrai plus pour son avenir professionnel « à part peut-être dans son aspect politique souvent compliqué à aborder avec les recruteurs » regrette-t-elle.

Ta personnalité en 3 mots
Engagée, curieuse, et enthousiaste

 

Clarisse Watine