Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

ESCP Europe nous a emmené à la découverte de son campus londonien. L’occasion d’en savoir plus sur son nouveau programme de Bachelor in management (BSc) en plein développement. Par Ariane Despierres-Féry

 

3-3-3

Le Bachelor in management (BSc) de ESCP Europe fonctionne selon une équation à l’aune de ce qui fait la force de l’institution : son caractère multiculturel et européen. Les étudiants du Bachelor suivent un cursus en 3 ans, dans 3 pays et étudient en 3 langues.

Ils ont le choix entre 3 tracks : B1 à Londres ou Paris – B2 à Madrid, Paris ou Turin – et B3 à Berlin ou Paris. « Nos étudiants ont obligation de changer de campus chaque année afin de bénéficier à plein de l’exposition multiculturelle et de leurs diverses expériences » explique Hélène Louit, directrice des programmes undergraduate de ESCP Europe, directrice du Bachelor.

 

De g. à d. : Benjamin Voyer, professeur de marketing, directeur académique des programmes undergraduate, Anthony Evans, coordinateur pédagogique du campus de Londres, et Hélène Louit, directrice des programmes undergraduate.

De g. à d. : Benjamin Voyer, professeur de marketing, directeur académique des programmes undergraduate, Anthony Evans, coordinateur pédagogique du campus de Londres, et Hélène Louit, directrice des programmes undergraduate de ESCP Europe

Le Bachelor poursuit son développement

Pour sa première promotion le Bachelor avait recruté 47 élèves étudiant actuellement en B2. A la rentrée 2016, il a intégré 114 élèves de 28 nationalités (24 % d’italiens, 19 % d’allemands, 19 % de français). « Nous avons admis environ 1 candidat sur 4, explique la directrice. Le cursus est en anglais, ils doivent donc présenter un bon niveau au Toefl ou être titulaires du Certificate of Advanced English de Cambridge. Nous recrutons les meilleurs profils venus de différents pays. » A terme, le Bachelor comptera 450 étudiants par promo.

D’excellents étudiants matures et internationaux

Les candidats sont départagés sur dossier (bulletins des 3 années précédentes, lettres de motivation et de référence), puis ils passent un entretien de personnalité et de motivation. A la différence d’un BBA, le BSc de ESCP Europe teste aussi le niveau en mathématique : le programme comporte un contenu quantitatif.

 

Ce programme attire et est fait pour des jeunes :

  • Ayant vécu et étudié à l’étranger
  • Bi ou tri nationaux
  • Maîtrisant plusieurs langues
  • Qui veulent étudier à l’étranger dès le début de leur cursus
  • Désireux de renforcer leur caractère multiculturel et d’en faire un atout pour une carrière internationale
  • Très matures et adaptables pour leur âge
  • Ouverts d’esprit et curieux
  • Généralement déjà fixés sur leurs ambitions, ils n’ont pas besoin de passer par une étape généraliste avant de se décider pour un cursus

Plus d’infos sur la stratégie de ESCP Europe, c’est par ici

ESCP Europe renforce ses cursus en misant sur l‘apprentissage in vivo du management multiculturel

Un cursus ancré dans les humanités

Le Bachelor de ESCP Europe affiche un positionnement original. « Notre programme en management est enrichi de cours en humanités et sciences sociales, et fait un focus sur l’apprentissage des langues, souligne Benjamin Voyer, professeur de marketing, directeur académique des programmes undergraduate. Notre objectif est de préparer nos futurs diplômés à des carrières internationales. »

Ce focus sur les humanités vise aussi à préparer « nos étudiants à prendre des décisions éclairées, souligne Hélène Louit. Une fois dans la sphère professionnelle, ils seront à même de considérer une situation ou une problématique de manière globale et complète, au-delà de la rentabilité d’un projet. Nous leur donnons les bases, et surtout l’envie de creuser par eux-mêmes. » Les cours de SHS sont à mi-chemin entre ceux enseignés en institut d’études politiques et en école de management.

Au-delà des projets, les étudiants sont ancrés dans la réalité du monde des affaires par d’autres biais. « Les cours s’appuient sur de nombreux éléments pratiques, des cas, des jeux d’entreprises… » illustre Benjamin Voyer. Nos étudiants apprécient beaucoup de se confronter au réel, ils sont très actifs, posent beaucoup de questions, sont moteurs et impliqués, ouverts et créatifs. »

Mises en situation

Parallèlement à leurs cours, les étudiants sont mis en situation au travers de la réalisation  de projets en groupes. Le jour de notre visite sur le campus de Londres, le professeur Voyer réunissait les élèves de B1 pour leur donner ses conseils pour mener leurs projets collectifs. « Commencez à travailler dès aujourd’hui, le temps va passer très vite ! Organisez des réunions, des points d’avancement régulièrement. Il est essentiel de discuter, de définir les étapes, de préciser qui est en responsabilité, d’identifier et résoudre les problèmes, les conflits. Dans votre présentation finale, vous nous exposerez vos apprentissages, vos difficultés, vos expériences. »

Apprendre des autres et de la diversité

La marque de fabrique du programme est « le travail collectif et une attention poussée à la pédagogie de manière à ce que chacun apprenne de l’autre et de la diversité », résume Benjamin Voyer. Car 10 ans après la sortie de l’école, ce sont les capacités d’adaptation, le relationnel qui restent ancrés. « Nous enseignons plus que du contenu et de la pratique, insiste le professeur. Nous engageons nos étudiants dans la découverte, nous les exposons au multiculturel, nous les poussons à l’interaction permanente. Changer tous les ans de campus n’est pas anodin : cela oblige à s’adapter à une nouvelle culture, à de nouveaux lieux, à une nouvelle langue, à de nouveaux usages et personnes chaque année. »

http://www.escpeurope.eu/fr/

Retrouvez les témoignages de Julia et Maarten, étudiants en B1 du Bachelor ESCP Europe

« Notre Bachelor à ESCP Europe nous amène à voir le monde différemment ! »

Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.