« Les étudiantes abandonnent toujours l’informatique » titrait un récent article(1) consacré à la question de la féminisation des professions du numérique, ainsi qu’à l’absence de progrès réellement significatif en ce domaine. Ceci étant, l’article faisait utilement état de la parution d’une étude de TechRepublic consacrée à la place qu’occupent les femmes dans les sciences informatiques aux Etats-Unis ; une place toujours trop faible au regard des besoins des entreprises.

 

En effet, Outre-Atlantique, tout comme en France les femmes sont minoritaires dans les professions liées aux nouvelles technologies et seulement 18 % d’entre elles parviennent au niveau Bachelor en computer sciences. Cet état des choses inquiète vivement les leaders de l’industrie technologique ; au point que Tim Cook, CEO d’Apple, ait déclaré que, si ce problème de déséquilibre dans les genres au sein de la Tech Industry tardait à être résolu, l’Amérique en viendrait à perdre sa position de leader technologique dans le monde.

L’étude de TechRepublic(2) souligne ainsi, qu’en dépit des efforts faits par les universités américaines pour favoriser l’accès des jeunes femmes aux filières informatiques, notamment par la création de classes introductives, le résultat reste décevant. La parité est respectée dans les premières années des promotions, mais cesse de l’être dans les niveaux supérieurs des cursus.

Toutefois, cette étude apporte également un éclairage beaucoup plus fin sur les facteurs contribuant à décourager les jeunes femmes. On en retiendra surtout que l’intérêt pour la discipline n’est absolument pas en jeu ; car ce qui pêche véritablement aux yeux des étudiantes et des jeunes professionnelles, ce sont les conditions de la poursuite de leurs études, les carrières et le vécu qui y sont associés. Leurs témoignages sont à ce titre extrêmement instructifs. Tous soulignent les difficultés diverses rencontrées dans une société où la persistance de formes variées de sexisme constitue un frein, si ce n’est l’unique barrière.

 

Des termes bien mal choisis !

Revenons en au fait : l’étude de TechRepublic dit-elle véritablement que les étudiantes abandonnent« toujours » l’informatique » ? Absolument pas ! Aujourd’hui 20 % de femmes occupent des postes dans ce domaine(3). Ce titre malheureux doit nous rappeler combien il est important d’être attentifs au langage employé. Alors même que l’on tente aujourd’hui, au travers de nombreuses actions, d’inciter les jeunes femmes à rejoindre les professions du numérique, il envoie un message fort et contradictoire à celles que l’on souhaite convaincre. En parlant d’abandon systématique (« abandonnent toujours ») on laisse entendre qu’ « aucune femme ne parvient au terme de ses études d’informatique », ou que « l’informatique n’intéresse pas les femmes » et, incidemment, qu’ « elles ne sont pas capables de suivre un cursus en informatique » ; une autre façon de dire… qu’elles n’ont rien à y faire ?

Convaincre les jeunes femmes de l’intérêt des professions qui ont besoin de leur présence n’est pas possible si l’on continue à faire exister, dans le langage, l’idée que leur place n’est pas dans le domaine de l’informatique. Il aurait été plus juste de titrer : « le sexisme chasse les étudiantes en informatique » ou bien « les stéréotypes détournent les étudiantes des études en informatique » voire : « l’état de la société n’invite pas les étudiantes à se consacrer aux études informatiques », etc.

Rappelons que la problématique du secteur du numérique en France comme Outre-Atlantique est sa féminisation. Les entreprises ont compris qu’elles ne pouvaient pas se passer du potentiel que recèle 50% de la population. La crise actuelle de compétences liée à la transformation numérique des organisations devrait inciter l’ensemble de la société à combattre toute forme de dévalorisation. De nombreuses actions pour la féminisation du secteur du numérique sont menées par un grand nombre d’acteurs. Tous ces efforts sont anéantis lorsqu’on s’emploie à présenter la cause comme perdue d’avance. Soyons donc vigilants et ne donnons pas à nos étudiantes l’occasion de douter de la sincérité de nos discours et de nos intentions.

 

 (1) Publié le 2 octobre sur ZD net.fr http://www.zdnet.fr/actualites/les-etudiantes-abandonnent-toujours-l-informatique-39858040.htm

 (2) http://www.techrepublic.com/article/the-state-of-women-in-computer-science-an-investigative-report/

 (3) Source : Syntec Numérique

GOOGLE FRANCE FORME 250 ÉTUDIANTS DE L’IAE LILLE AUX OUTILS NUMÉRIQUES

Communiqué de presse : Compétences numériques : L’IAE Lille, l’Université Lille 1 et Google France proposent à 250 étudiants une formation de 3 jours certifiante pour maîtriser les outils web   La Commission européenne estime à plus de 800 000 le nombre de postes...
Read More

Les universités de USPC lancent leur 1er forum virtuel Stages et Emploi du 16 au 24 novembre 2017

Communiqué de presse : Les universités Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Paris Descartes, Paris Diderot et Paris 13 s’unissent pour organiser un forum sur le thème de l’insertion professionnelle, une première dans le paysage universitaire francilien !    ...
Read More

Lancement de la 2e édition du « Hackathon Citylab Alliance » : « Penser les interactions entre les habitants et la ville de demain »

Communiqué de presse : Citoyenneté collaborative, sécurité, nature dans la ville, logistique et mobilité urbaines… ces enjeux sont au cœur des politiques d’innovation et de développement des métropoles mondiales. Comment y intégrer les intelligences artificielles –...
Read More

Avec OpenINSA, le Groupe INSA met ses formations aux couleurs du distanciel

Engagé depuis plus de 15 ans dans le domaine des TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement), le Groupe INSA lancera officiellement OpenINSA en janvier 2018. Les directeurs des six INSA ont dévoilé le 15 novembre dernier les...
Read More

M2M : HEC va former les futurs décideurs du monde avec des leaders académiques de référence

HEC Paris annonce la création de partenariats internationaux privilégiés. Un développement en phase avec la stratégie globale de l’institution impulsée par son DG Peter Todd et visant toujours plus d’excellence, de diversité, de différenciation au service de la...
Read More

Appel à candidatures 2018 pour la labellisation « Compétences pour l’entreprise » de parcours de formation doctorale

Communiqué de presse : Rejoignez les 40 écoles d’ingénieurs et les 63 écoles doctorales proposant des parcours estampillés « Compétences pour l’entreprise » !   La Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) lance aujourd’hui son 6e appel...
Read More

Une belle cérémonie pour les étudiants diplômés de l’IUT d’Annecy !

Communiqué de presse: Le 20 octobre 2017, l’ensemble des acteurs de l’alternance se sont réunis pour fêter la réussite ! Valorisation, échanges et divertissement étaient à nouveau au rendez-vous pour cet événement. À cette occasion,  les étudiants, les maîtres...
Read More

Nouveau MBA à l’EMIC : le management au service du jeu vidéo

Depuis la rentrée 2017, l’EMIC propose un nouveau MBA dédié au management du jeu vidéo. Thomas Grellier, co-fondateur de l’école et responsable de la formation, nous dit tout sur ce nouveau programme où les étudiants sont acteurs de leur formation.   Pourquoi...
Read More

Le Career Center de l’IPAG booste les étudiants pour booster leur carrière!

Communiqué de presse : La recherche de stage ou d’alternance approche ? L’IPAG Business School et son Career Center relèvent le défi !   Le Career Center de l’IPAG accueille plus de 270 entreprises par an sur ses nombreux évènements visant à favoriser la...
Read More

HEI Lille accompagne ses étudiants dans leurs ambitions entrepreneuriales grâce à un parcours spécialisé

Communiqué de presse : Avec son parcours « Entrepreneuriat », HEI Lille, école d’ingénieur du groupe Yncréa Hauts-de-France, permet à ses étudiants de 5e année de se former sur la création d’entreprise. L’école les accompagne également à la sortie de leurs études afin...
Read More