Communiqué de presse :

Lundi 11 Décembre sur le campus de Montpellier Business School, Mme Berklee Morganto, étudiante du Progamme Master Grande Ecole de Montpellier Business School a reçu le prix Jane M.Klausman “Women in Business” du Zonta International. Ce prix annuel hyper-sélectif (12 lauréates au niveau mondial) soutient des jeunes femmes qui poursuivent brillamment des études supérieures dans le domaine des affaires.

 

 

Le Zonta International décerne chaque année trois grands prix destinés à des jeunes filles ou jeunes femmes  dans des domaines très différents, mais peu (ou pas assez) ouverts aux femmes : l’aéronautique et l’espace, les politiques sociales et l’engagement citoyen et enfin le monde des  affaires et des entreprises : le Prix Jane M. Klausman « Women in Business Scholarship »

 

Il est destiné à conforter les lauréates dans leurs études supérieures et dans leur volonté d’accéder à des postes de cadres supérieurs en entreprises et dans le monde des affaires, les soutenir si elles ont la volonté de devenir chefs d’entreprises. Il est accessible à des candidates du monde entier.

 

Le prix  vise des étudiantes d’Ecoles Supérieures de Commerce, plutôt  en 3ème année, ou en cursus      économique (marketing, finances..) à l’Université (Master.) Son montant est de 7000 US $  pour chaque lauréate du prix International.

 

Les candidates doivent être « brillantes » dans leurs résultats scolaires des années précédentes, avoir fait des stages (de préférence en entreprise) qui leur ont permis d’être remarquées par leur maitre de stage, avoir une ouverture sur l’international, et avoir des objectifs professionnels clairement affichés vers le monde des affaires et de l’entreprise.

 

Originaire du Texas, Mme Berklee Morganto a choisi d’étudier à Montpellier Business School, et  suit actuellement un Master très sélectif dans le cadre d’un échange académique avec la prestigieuse Université de Leuven. Elle a d’abord reçu ce prix au niveau du District, et vient maintenant d’être couronnée au niveau international (où seulement 12 jeunes femmes sont désignées parmi de nombreuses candidates au niveau mondial).

 

Katherine Piquet-Gauthier, Responsable du Comité Prix Zonta International, Zonta Club Montpellier Marie de Montpellier déclare : « Zonta International est un club service dont l’un des objectifs vise à améliorer le statut des femmes par l’éducation. Il s’attache certes à permettre aux femmes d’accéder à l’autonomie à travers la formation. Mais il s’agit par ailleurs de mettre en lumière l’excellence. Ainsi, le Prix Jane M. Klausman in Business distingue des jeunes femmes qui témoignent d’un parcours d’études remarquable dans le domaine de l’économie et du management, et qui présentent simultanément un projet professionnel cohérent. Berklee Morganto satisfait brillamment ces deux exigences : c’est pourquoi, en 2017, elle fait partie du « happy few » des 12 candidates au niveau mondial qui reçoivent ce Prix Jane M. Klausman. Nous sommes très heureuses d’avoir pu connaître et accompagner Berklee dans sa candidature au prix Jane M. Klausman. Au-delà de ses aptitudes intellectuelles, et de son attitude très professionnelle, c’est une jeune femme charmante, chaleureuse, à l’esprit très ouvert sur le monde et les diversités culturelles. Qu’à travers ce prix, Zonta International constitue un appui pour une belle carrière professionnelle qui s’ouvre devant Berklee. »

 

Caroline Cazi, Directrice Ressources Humaines et RSE (Montpellier Business School) déclare : « Je suis très heureuse que Berklee reçoive ce prix. C’est une étudiante qui est un exemple aujourd’hui au sein de l’école pour son engagement dans les études, son engagement dans le travail, son engagement aussi pour la politique de diversité et de RSE de Montpellier Business School. Je n’ai aucun doute que demain elle sera aussi un ‘role model’ pour de nombreuses jeunes femmes qui verront en elles la preuve qu’il est possible de se dépasser et d’atteindre des niveaux d’études et de professionnalisme très élevés en respectant ses valeurs personnelles et à force d’engagement et de travail»