Guillaume Bigot, directeur général de l’Ipag

L’IPAG est une école qui ressemble au village gaulois d’Astérix. Dans un paysage fait d’écoles consulaires ou achetées par des fonds, elle se distingue comme une école associative qui s’appartient à elle-même. Sa force ? Proposer une formation solide sans avoir la grosse tête. Avant d’obtenir le grade Master, beaucoup de nos alumni avaient un second diplôme qu’ils avaient tendance à mettre plus en avant, développant un sentiment d’appartenance très fort n’étant pas professionnellement vectorisé. Aujourd’hui, on fait de l’humilité des IPAG une source de fierté ! Moralement détenteurs du devenir de leur école, les alumni sont bien sûr associés au CA. Nous avons aussi développé un cercle de 25 top managers, interlocuteurs privilégiés et ambassadeurs pragmatiques qui aident et challengent l’école. Un grand cercle qui anime des cercles thématiques et régionaux, à même de renforcer les liens entre les générations et avec l’école, notamment lors d’opérations de fundraising ou de création de chaire.

 

 

Philippe Lucas, VP et membre du CA d’IPAG Business School Alumni

Le rôle d’une association d’alumni est de répondre aux attentes des étudiants pendant leur parcours et des diplômés en cours de carrière. A ce titre, notre association est très dynamique et s’impose comme un véritable relai entre les besoins des entreprises et les attentes des étudiants au regard du parcours pédagogique. Partageant le même objectif, elle converge avec l’école dans une vision commune, sans pour autant être « le pilote dans l’avion ». C’est en effet le service carrière animé directement par l’IPAG qui tient ce rôle. L’association s’illustre plutôt comme un challenger, un contributeur, un apporteur d’idées, un briseur de lignes qui aide l’école à se transformer et à avancer. En tant que réseau, elle participe aussi bien sûr à la réussite de l’école. En effet, il ne faut pas oublier qu’après avoir obtenu son diplôme, il reste encore 40 ans de vie professionnelle dans laquelle on va changer plusieurs fois de métier et d’entreprise. Plus on avance dans la vie et plus on va avoir besoin de son réseau !

 

FieldBox.ai : la startup qui révolutionne l’industrie

Créée en 2011 et incubée à Telecom ParisTech, FieldBox.ia entend révolutionner l’industrie à grand renfort de data et d’intelligence artificielle.

Medhy Naamane, 17 ans et déjà à l’honneur à HEC Paris !

Eloquentia@hec n’a pas laissé son vainqueur sans voix. Medhy Naamane, élève en Première S au Lycée Jules Verne de Forges-les Bains (91) a remporté le 17 juillet dernier la finale du concours Eloquentia@hec, premier concours national de prise de parole en public dédié aux lycéens. Il revient sur cette aventure unique.

Surfez couvert avec ANOZR WAY

Parmi les jeunes pousses hébergées par l’IMT : ANOZR WAY, une solution de cybersécurité à destination des grands groupes ou des PME. Comment ça marche ? Son cofondateur, Alban Ondrejeck, nous dit tout !

Ordi pour tous

L’étudiant à CESI Arras a lancé avec deux camarades de promo le projet étudiant ITeach. Pour que le numérique soit accessible à tous.

Une victoire marquée d’une pierre blanche

L’étudiante en géologie à UniLaSalle est arrivée en 2nde place du concours mondial Imperial Barrel Award 2019 avec son équipe.

Grâce à Pulse Origin, la réunionite c’est fini !

Pour l’édition 2019 de VivaTech, Grenoble École de Management a mis en avant ses startups, parmi lesquelles Pulse Origin, qui veut en finir avec la réunionite

Et si l’Hyperloop était conçu par des étudiants français ?

Avec un camarade de l’ESTACA, Enzo Ruby s’est lancé un défi un peu fou : participer à SpaceX Hyperloop Pod Competition d’Elon Musk pour créer le transport du futur !

[Fête De La Musique] Gaëtan Bizard fait battre le cœur de GEM

Focus sur Gaëtan Bizard, étudiant en première année du PGE à Grenoble École de Management, musicien et responsable de l’association Jam’In.

A star is born

Théo Isambourg, étudiant à l’ESILV et chanteur à mi-temps, vient de créer une application, Li.Li. Portrait d’un touche-à-tout à qui tout réussi.

Keep calm and troc

Trrade, ou le comeback du troc en mode 2.0. Portrait de son fondateur, Damien Drignon, étudiant-entrepreneur à l’IAE Caen.